Proposer un article

13 bonnes raisons de regarder 13 Reasons Why

écrit par le 10/06/2017 et modifié le 1/06/2017 - Séries télé - 0 commentaire

Disponible depuis mars 2017 sur Netflix, 13 Reasons Why est LA série dont tout le monde parle. Tirée du roman Treize Raisons de Jay Asher, 13 Reasons Why raconte l’histoire du suicide d’Hannah Baker, une lycéenne américaine. L’histoire commence lorsque Clay Jensen, un adolescent de 17 ans, camarade d’Hannah, reçoit une mystérieuse boîte de la part de son amie décédée. Dans cette boîte, 13 cassettes audio narrent les 13 raisons qui ont poussé Hannah à se suicider. 13 Reasons Why est produite par Selena Gomez et réalisée par Tom McCarthy. Si vous n’avez toujours pas vu la série, voici 13 bonnes raisons de s’y mettre dès maintenant !
 

1. Le sujet sensible et important qui est abordé

Ne vous fiez pas aux apparences, cette série n’est pas consacrée aux amourettes de lycée d’une bande de sympathiques ados. Un sujet réellement important –
et grave – est traité : le harcèlement scolaire. Les adolescents sont nombreux dans le monde à être concernés (presque 200 millions d’après l’UNESCO) et il est pourtant rare que ce sujet soit abordé dans des séries télé. 13 Reasons Why en fait le sujet principal de son récit ! En plus du harcèlement, les thématiques du suicide et du viol sont aussi abordées… Non, 13 Reasons Why n’est pas une série marrante…

2. Une série qui fait réfléchir

13 Reasons Why nous amène à réfléchir. Et depuis sa sortie, la toile ne parle (presque) que de ça. Depuis un peu partout dans le monde. Sur Twitter, par exemple, de nombreux adolescents ont été touchés et ont fait part de leurs émotions après avoir terminé de regarder la saison 1 de la série. Des débats ont été animés, opposant les fans de la série (qui voient en 13 Reasons Why une série qui dénonce le harcèlement à l’école…) à ses détracteurs (qui trouvent que la série peut être dangereuse pour les jeunes souffrant de harcèlement scolaire, allant même jusqu’à dire qu’elle ferait l’apologie du suicide). Bref, la série fait parler d’elle et des sujets qu’elle aborde, et discuter, c’est un bon début pour prendre conscience de vrais problèmes avant de tenter de les résoudre…

3. Une émotion contagieuse

Au fur et à mesure des épisodes – qui sont de plus en plus durs et sérieux, le spectateur ne pourra surement pas contenir ses larmes (en tous cas, moi, je ne les ai pas contenues). Les émotions que ressentent les personnages (surtout Clay et les parents d’Hannah) débordent rapidement de l’écran pour nous atteindre. Le comportement de certains personnages est poignant. Certaines scènes chocs sont aussi dures à regarder. Si la série fait parler d’elle en bien et en mal, elle ne laisse pas indifférent… « Bouleversant » est peut-être le mot qui me semble le mieux choisi pour décrire la série…

4. Le spectateur est aussi acteur

Le spectateur devient en quelque sorte acteur de la série. Parce qu’on peut se reconnaître à travers des personnages de la série au moins en partie et parfois – et donc s’identifier à eux. Et parce que le fait d’écouter les cassettes en même temps que Clay nous donne l’impression de mener notre enquête avec lui. On sourit, on est triste, choqué en me^me temps que le personnage principal. Ajouté à nos émotions fortes, on s’y croit !

5. Une série pour ados mais pas que

Si le cadre du lycée peut vous faire penser que la série est réservée aux adolescents, on se rend vite compte qu’elle nous parle à nous aussi, adultes. Les parents (d’Hannah et de Clay notamment dans la série) et les personnes travaillant dans l’enseignement (le conseiller M. Porter par exemple dans la série) sont aussi concernés par le fléau qu’est le harcèlement scolaire. Sont également évoqués dans la série les réactions et le questionnement des parents face au suicide de leur enfant et l’ignorance de l’établissement scolaire et ses membres devant ce drame. En tant qu’ex ado et parent, on se sent donc un peu concerné et surtout touché.

6. Adaptation du roman de Jay Asher

L’info n’aura pas échappé aux lectrices (et aux curieuses), la série est adaptée du roman (best-seller) de Jay Asher sorti en 2007 Treize raisons. 10 ans plus tard, l’histoire n’a jamais fait autant parler d’elle. On note quelques petites différences entre le roman et la série mais le scénario reste fidèle au texte de Jay Asher. Si vous avez déjà lu le livre, vous découvrirez une nouvelle perspective de l’histoire en regardant la série…

7. Un casting frais et déjà au top !

13 Reasons Why nous fait découvrir de nouveaux talents. Si quelques visages vous semblent familiers (comme Kate Walsh qui interprète le rôle de Mme Baker, la mère d’Hannah), pour la plupart des acteurs de la série, un rôle dans une série est une grande première. Et ils possèdent tous une facilitée déconcertante à interpréter leur rôle dans la série. Leur jeu d’acteur est tout simplement génial : tout semble être spontané, comme s’ils étaient réellement au lycée et que toute cette histoire se produisait vraiment. 13 Reasons Why est une série dénicheuse de nouveaux talents…

8. Le personnage de Hannah Baker

Hannah Baker, jouée par l’actrice australienne Katherine Langford, est le personnage principal de 13 Reasons Why. C’est la victime, celle qui a fait toutes ces cassettes et qui s’est suicidée par la suite. La saison 1 de la série retrace l’histoire de son suicide, sa descente aux enfers. On voit, tout au long des épisodes, les raisons qui expliquent le geste d’Hannah. Et Hannah est attachante, parfois agaçante, mais toujours émouvante. On ne peut s’empêcher de vouloir, contre toute logique, qu’elle change d’avis à la fin et ne se suicide pas… Malgré le peu d’expérience qu’elle a, Katherine Langford interprète ce rôle à merveille.

9. Le personnage de Clay Jensen

Le 2ème personnage principal de la série, après Hannah, est Clay, joué par Dylan Minnette. Il est plus facile de s’identifier à Clay pour le spectateur peut-être qu’aux autres personnages adolescents. Car nous écoutons les cassettes avec lui tout au long de la série et entrons dans les secrets d’Hannah en même temps que lui. L’affection qu’il avait pour Hannah (et qu’il a toujours) lui permet d’être le personnage sensible de la série, qui fait de son mieux pour essayer de comprendre la raison du suicide d’Hannah. Et veut que justice soit faite. Si on peut penser que Clay est un personnage stéréotypé au début de la série (timide ado à vélo pas très populaire) on le découvre au fur et à mesure des épisodes courageux, amoureux, loyal, intelligent… Et on s’y attache.

10. Le format de la série

La 1ère saisons de 13 Reasons Why comprend 13 épisodes de 60 minutes chacun. Et les 13 épisodes étaient disponibles en même temps sur Netflix (ce que les abonnés apprécient toujours !). Plus pratique pour binge watcher la série… (Comme on vous l’explique depuis le début de cet article on devient vite accro.) Chaque épisode correspond à une face d’une cassette et est centré sur un personnage de l’entourage d’Hannah qui fait partie des raisons de son suicide. Aussi on a une histoire complète par épisode (ce qui évite les moments de frustration intense entre 2 épisodes). On sait dès le début qu’il y aura une cassette sur Clay : là, suspens, on se demande ce que notre gentil héros a bien u faire à la jolie Hannah… On entend aussi parler rapidement de la fête de Jessica, qui semble être le point d’orgue des monstruosités que ces ados se font subir les uns aux autres. Suspens ! Bref, suspens mais point de frustration, on aime le format !

11. Originalité du scénario

Dès le 1er épisode, on a envie d’en savoir plus. Le sujet est dur, sérieux. Et n’a pas été traité dans d’autres séries de cette manière. Il fallait oser ! Oser tuer son personnage principal dès le synopsis. Oser abîmer tous ses personnages (vraiment tous) à ce point et nous les rendre parfois vraiment antipathiques. Oser parler de harcèlement à l’école, de suicide, de viol, tout ça dans une seule saison et en mettant en scène des adolescents.

12. Simple curiosité ?

Il est vrai que cette série a beaucoup fait parler d’elle. Débats, interrogations… A force d’en entendre parler, notre curiosité est attisée ! On veut savoir et émettre notre avis nous aussi… Et puisque la série aborde un vrai sujet de société, qu’on a été des ados nous aussi, qu’on en a maintenant (ou bientôt – oui, plus tôt que tu ne crois…), ça nous intéresse.

13. Une suite est prévue

Netflix a renouvelé 13 Reasons Why pour une 2ème saison. Maintenant que nous avons les réponses à nos questions sur le suicide d’Hannah, restent ses camarades, déjà perturbés par les événements mais maintenant bouleversés par les cassettes d’Hannah… Un nouveau drame se déroule dans l’épisode 13 qui bien ^sur nous donne envie de regarder la saison suivante… Permettez-nous d’émettre un léger doute quant à cette suite : l’un des points forts de la série est Hannah Baker. Que pourra-t-elle nous dire de plus sur sa vie ou celle de ses camarades alors qu’on a entendu toutes ses cassettes et qu’elle est donc morte ? Il faudra, on imagine, se passer d’elle pour la suite… Et on s’interroge…
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *