Proposer un article

8 bonnes raisons de regarder The Blacklist

écrit par le 18/03/2017 et modifié le 6/04/2017 - Séries télé - 0 commentaire

L’histoire : Raymond “Red” Reddington est l’un des criminels les plus recherchés des États-Unis. Un jour, il se rend au FBI et leur propose un marché : il travaillera avec eux et dénoncera les plus actifs et dangereux criminels de sa Liste noire en échange de la protection du FBI et à la condition de travailler avec la jeune agent du FBI Elizabeth Keen, qui prend son nouveau poste le jour où Red se rend… La série est diffusée sur NBC aux États-Unis et TF1 en France. Voici 8 bonnes raisons de regarder The Blacklist.

Attention, cet article contient des spoïlers (saisons 1 et 2) !

 

 

1. Raymond “Red” Reddington

Comment ne pas adorer Red ? Je sais, c’est un criminel , mais la mode est aux héros méchants, non ? Il est drôle, se sort toujours des situations qui semblent les plus inextricables, il est aussi loyal, n’hésite pas à se salir les mains, est charismatique, courageux, sûr de lui, parfois tendre et attachant. On découvre le personnage au fur et à mesure des épisodes : ses amis, son passé, quelques uns de ses secrets… Et on ne peut s’empêcher de formuler des théories sur LE plus gros secret qu’il cache : la relation qui le lie à Elizabeth Keen – secret qui est au cœur de la série. Si les indices disséminés dans les épisodes (notamment dans la 1ère saison) semblent nous conduire à une conclusion évidente, on doute toutefois, et on est happé par les mystères entourant le personnage de Raymond Reddington – et on adore ! On déteste Red aussi, parfois, parce que c’est un criminel, qu’il est violent, et que c’est mal.

2. James Spader

James Spader interprète un Raymond Reddington juste parfait ! Je l’ai découvert dans la série Boston Justice (série judiciaire créée par David E. Kelley en 2004) et tout de suite adoré ! James Spader est parfait dans des rôles de gentils et méchants, insolents, sûrs de lui, drôles et cyniques, charismatiques. Son interprétation de Red dans Blacklist est juste, on s’attache à ce personnage pourtant odieux, un criminel prêt à tout pour atteindre ses objectifs. Bref, on peut regarder Blacklist rien que pour lui ! D’ailleurs, que serait Blacklist sans James Spader ? Pour beaucoup, la série, c’est lui !

3. Parcourir le monde

Les criminels que Red dénonce – et ses affaires criminelles personnelles – se trouvent un peu partout dans le monde. Europe de l’Est, Afrique, États-Unis… On voyage. Les décors changent, les affaires (criminelles) sont internationales, les personnages aussi. On aime la diversité !

4. Tom Keen

Tom Keen (interprété par le sexy Ryan Eggold) est le mari d’Elizabeth Keen, instituteur sympathique et amoureux. Très vite Red prévient Elisabeth qu’elle doit se méfier de lui. On SAIT qu’il y a un truc : Red n’alerte pas Elisabeth pour rien, tous les personnages de la série cachent des secrets donc pourquoi pas lui, et il est trop gentil pour être sincère. Mais on doute parfois. Franchement, on lui donnerait le bon dieu sans confession. C’est louche ! Puis on le découvre sous son vrai visage, et on l’adore. Tout en le détestant. (C’est mal de le trouver plus sexy quand il est de manière ouverte un méchant ?) Il brise le cœur d’Elisabeth (et un peu le nôtre) et la jolie petite vie de couple des Keen vole en éclats. On appréciait ce cocon de normalité entre deux scènes violentes… Bref, les mystères autour de Tom Keen, on adore ! A tel point que Tom Keen a son spin-off, The Blacklist : Redemption (diffusée sur NBC aux États-Unis à partir du 23 février 2017 et disponible sur MYTF1VOD avec l’offre US+24).

5. Des gentils méchants et inversement

C’est l’une des forces de la série, je trouve, la traditionnelle scission manichéenne inéluctable dans les séries américaines voit ses frontières brouillées. Les gentils font des choses méchantes, et les méchants peuvent s’avérer parfois gentils. Des personnages publics adulés s’avèrent être d’odieux criminels et des criminels reconnus peuvent œuvrer pour de bonnes causes. C’est plus réaliste, on a l’impression de croiser des humains, des personnages intéressants plutôt que juste des gentils ou des méchants. Même les personnages principaux (les membres du FBI, Red…), ont leur côté sombre et leur côté gentil.

6. Suspens

Que ce soit dans les affaires traitées à chaque épisode par l’équipe spéciale du FBI et Red ou au sujet de la relation entre Red et Elisabeth, le passé d’Elisabeth (et de Red), le criminel qui s’en prend à Red, les soupçons que l’on a rapidement au sujet de Tom… il y a du suspens ! Des secrets, des personnages troubles, des organisations mystérieuses, des souvenirs enfouis… On a hâte à chaque épisode de découvrir ce que chacun cache, par petits bouts… Le rythme est soutenu, les révélations bien dosées. Addictif.

7. Personnages secondaires

Certains des personnages secondaires de la série sont vraiment bien trouvés ! Drôles, orignaux, attachants, surprenants… Mention spéciale pour M. Kaplan (interprété par Susan Blommaert). On ne l’avait pas vue venir ! Et on adore le contraste entre son métier et sa personnalité, son look. On adore aussi M. Vargas, un criminel au look chic qui déteste la vue du sang…

8. La musique

La musique a son importance dans une série. Et la musique de Blacklist est super ! Rock, jazz et saoul avec quelques touches d’électro et de country… La bande-originale est juste parfaite. On a pu écouter Tom Odell, Fink, les Rolling Stones, Nina Simone, Caught A Ghost, Ozzy Osbourne, Pearl Jam… Série à regarder avec son appli Shazan à portée de main…
 

Shopping

 

 
Coffret DVD The Blacklist L’intégrale des saisons 1 et 2
Éditeur : Sony Pictures
Sorti le 21 octobre 2015
Coffret 12 DVD + copie digitale
38,99€
Contenu du coffret : les 44 épisodes des saison 1 et 2. Bonus saison 1 : commentaires audio du Producteur Exécutif sur le pilote et les épisodes Anslo Garrick Part 1 et Berlin : Conclusion ; de l’intérieur : dans les coulisses de la saison 1 ; 22 épisodes de Beyond the Blacklist. Bonus saison 2 : Raymond Reddington : un homme du monde ; sur liste noire : Vanessa Cruz.

Notre avis : on adore voir et revoir les épisodes, plonger dans l’univers de la série et en découvrir les coulisses avec les bonus plutôt sympa du coffret DVD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *