Proposer un article

Avant que tout se brise – Megan Abbott

écrit par le 10/11/2017 et modifié le 10/11/2017 - Livres - 0 commentaire

Devon a 15 ans et, depuis toute petite, représente l’espoir de médaille d’or de gymnastique de ses parents, de son coach, de son club, de tout le monde. Lorsqu’un drame survient au sein de la petite communauté le rêve porté par Devon est menacé. Et Katie, sa mère, n’a qu’un objectif : protéger sa fille. Envers et contre tout ?

 

Résumé

Devon a 15 ans et, depuis toute petite, représente l’espoir de médaille d’or de gymnastique de ses parents, de son coach, de son club, de tout le monde. Katie, sa mère, en est bien consciente. Un drame survient au sein de la petite communauté formée par le club de gymnastique BelStars, drame qui pourrait bien mettre fin au rêve porté par Devon. Et Katie n’a qu’un objectif : protéger sa fille. Envers et contre tout ?

Avant que tout se brise
Megan Abbott
Éditions Le Livre de Poche
Paru le 23 août 2017
416 pages
7,60€

Auteure

Megan Abbott : née en 1971 à Détroit dans le Michigan aux États-Unis, auteure et blogueuse américaine, Docteure en littérature anglaise et américaine, elle a reçu le prix Edgar Allan Poe en 2008 pour son roman Adieu Gloria. Elle collabore à un blog consacré à la littérature criminelle, The Rap Sheet. Megan Abbott fait partie des auteurs de roman à suspens les plus vendus aux États-Unis.

Site officiel : www.meganabbott.com.
Page Twitter officielle : @meganeabbott.
Page Facebook officielle : www.facebook.com/MeganAbbottBooks.

Bibliographie :

Avant que tout se brise, Le Masque, 2016
Les Ombres de Canyon Arms, Ombres noires, 2016
Fièvre, Jean Claude Lattès, 2015.
Vilaines filles, Jean Claude Lattès, 2014.
Envoûtée, Éditions du Masque, 2013.
La Fin de l’innocence, Jean Claude Lattès, 2012.
Adieu Gloria, Éditions du Masque, 2011.
Red Room Lounge, Éditions du Masque, 2011.
Absente, Sonatine Éditions, 2009.

Notre avis

Il est des romans qu’on ne peut lâcher et qui vous marquent. Avant que tout se brise en fait partie pour moi. Et le 1er roman que j’avais lu de Megan Abbott, Vilaines filles, m’avait fait le même effet.

Le lecteur entre paisiblement dans la vie de la famille Knox. Le père, Eric, la mère, Katie, le fils cadet, Drew, et le prodige de la gymnastique, Devon, la fille ainée. On suit l’évolution de Devon en gymnastique en même temps que la vie de cette famille, car elles sont indissociables. La vie de la famille Knox est le rêve de voir Devon intégrer l’élite des gymnastes. Une vie peu commune, qui fascine. Et inquiète un peu.

Puis le drame survient, et le rythme s’accélère. Le roman est écrit à la 3ème personne du singulier, mais le lecteur ne suit que Katie, la mère de famille. On connait ses pensées et ne voit que ce qu’elle voit, entend que ce qu’elle entend. Aussi le lecteur apprend les secrets que garde férocement la petite communauté du club de gymnastique BelStars en même temps que Katie les découvre. Et le roman de devenir haletant, de plus en plus au fil des pages, un thriller psychologique qu’il devient impossible de lâcher (j’ai lu la 2ème moitié du livre d’une traite). Et les secrets que Katie (et le lecteur) découvre, malgré elle parfois, sont très proches d’elle…

On découvre ainsi petit à petit les fissures, même celles que Katie se cachaient à elle-même, de la famille Knox, de leur monde, du club de gymnastique de BelStars. Puis la force, l’extraordinaire force de cette famille, compliquée, blessée, soudée. Et le lecteur s’interroge, nécessairement : qu’aurions-nous fait à la place de Katie ? Que serions-nous prêts à faire pour notre famille ?

Lorsqu’on ferme le roman, les Knox nous manquent déjà. Même si leur monde est brutal et fermé, il est fascinant !

J’adore toujours l’écriture de Megan Abbott : érudite, belle, l’auteure sait planter des décors dans lesquels on plonge sans retenue, et nous faire vivre les vies de ses personnages. Le monde de la gymnastique m’est inconnu, et en fermant le livre, j’ai l’impression d’avoir passé moi aussi des heures dans le gymnase à assister aux entraînements de Devon et de tout savoir sur la magnésie, les fosses de réception, les Yurchenko…

Un coup de cœur pour ce roman. Je vous le conseille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *