Publié le 4 février 2013 @ 15:50 par Marie-Aube dans Jardinage - 0 commentaire

Il fait encore froid, certes, mais, rien de mieux pour appeler le printemps que de poursuivre ou reprendre les travaux jardinage. On pense d’ailleurs à nourrissez les oiseaux qui passeraient par là pour faire plaisir au chat pour les aider à affronter l’hiver en déposant des boules de graisse, des petites maisons à oiseaux dans les arbres… Et on peut aussi installer un abri pour coccinelles et abeilles (loin de la maison, rapport aux abeilles)! On profite aussi de la floraison des bulbes plantés en automne: perce-neige, tulipes, jacinthes, crocus! Jardin, balcon, terrasse, intérieur… il y a de quoi faire.

 
En pleine terre

On plante en dehors des périodes de gel:

  • échalotes
  • ail
  • oignons
  • pommes de terre
  • grimpantes (glycine, clématite, vigne vierge, chèvrefeuille… et on pense à prévoir un système de soutien pour leurs tiges… qui grimpent!)
  • asperges
  • artichauts
  • rosiers buissons ou grimpants à racines nues (vendues sans pot en fait, à planter rapidement, humidifier les racines avant plantation)
  • arbres fruitiers à racines nues
  • pensées
  • violettes
  • primevères
  • pâquerettes
  • myosotis
  • arbres et arbustes à feuillage caducs et à racines nues (bouleau, mûrier platane, Erable, Lilas ou Weigelia)
  • bulbes de lys
  • muguet
  • pivoines
  • dahlias

On plante les porte-greffe.

On transplante (on plante ailleurs quoi) les arbres et arbustes que l’on souhaite déplacer ou mal placés

On sème en place :

  • fèves
  • petits pois
  • cerfeuil
  • chicorées
  • cresson
  • mâche
  • persil
  • pelouse

*

 

Sous abri

On plante sous abri :

  • romarin
  • persil
  • thym
  • sauge
  • camomille
  • ciboulette
  • concombres
  • tomates
  • melon

On sème sous abri :

  • œillets d’Inde
  • impatiens
  • pétunias
  • bégonias
  • sauge
  • carottes
  • navets
  • cardons
  • choux
  • radis
  • laitue
  • tomates
  • aubergines
  • piments
  • poireaux

*

 

On prépare les plantations

On prépare les pommes de terre à germer pour la plantation en les stockant dans un endroit frais, aéré et lumineux.

*

 
Sur le balcon / la terrasse

Au balcon ou sur la terrasse, on plante dans des pots :

  • griffes d’anémones
  • griffes de renoncules
  • pensées
  • violettes
  • primevères
  • giroflées
  • myosotis
  • lys
  • clématites (contre un support pour qu’elles puissent y grimper et s’accrocher)
  • on trouve en jardinerie des bulbes de muscaris des jacinthes et narcisses en boutons, il est temps de les planter en pots et jardinières
  • plantes carnivores

Au balcon ou sur la terrasse, on sème dans des pots les mufliers.

Au balcon ou sur la terrasse, on sème sous abri :

  • capucines
  • pétunias
  • bananiers
  • abutilons
  • fuchsias
  • géraniums
  • verveines
  • pétunias

 
On bouture

On bouture les dahliaschrysanthèmes.

On bouture les figuiers: on prélève une tige de 10cm avec 2 ou 3 yeux, on la place en terre en laissant dépasser le bourgeon au somment. On peut tremper le bas de la tige dans de l’hormone de bouturage, on tapote pour ôter l’excès avant de planter.

On bouture les grenadiers: on prélève une tige de 25cm, on la place dans un pot rempli de sable et de terreau, on laisse dépasser le dernier œil.

*

On divise

On divise les plantes aromatiques (thym, ciboulette, oseille, sarriette, estragon…).

On divise les vivaces à floraison estivale (géraniums…).

On divise les plantes à bulbes (perce-neiges, topinambours, hémérocalles…) lorsque les touffes sont denses.

*

On marcotte

On marcotte les arbustes à petits fruits au sol: on couche une longue tige souple sur le sol au pied de la plante mère, on retire d’abord les feuilles mortes, on la maintient avec une pierre. Les racines se feront à partir de la tige plantée et les buissons seront plus denses.

Ou on les bouture: on prélève des tiges de 30cm, on les fait raciner dans un mélange de sable et de tourbe en place. On peut tremper le bas de la tige dans de l’hormone de bouturage, on tapote pour ôter l’excès avant de planter.

On marcotte le figuier par marcottage aérien: on place autour d’une branche qui a durci une bouteille en plastique coupée, un sac, un pot en terre, rempli de terreau. Le haut doit être ouvert pour l’arrosage. On maintient légèrement humide. Lorsque les racines apparaissent et sont bien formées, on coupe la marcotte et on la plante. On arrose bien pour que la plante prenne bien.

 
On récolte :

  • choux
  • mâche
  • oseille
  • pissenlit
  • poireaux
  • topinambours
  • épinards
  • endives
  • kiwis
  • avocats
  • agrumes

 
On taille:

  • arbustes à petits fruits (framboisiers, groseilliers, cassissiers…)
  • pêchers
  • noisetiers
  • arbustes à floraison estivale (althéa, buddléia, hortensias, céanothe, pérovskias…)
  • glycine
  • mimosas
  • rosiers
  • vigne
  • conifères

On pulvérise de la bouillie bordelaise ou un traitement de fin d’hiver (bios) sur les arbres fruitiers (pêchers, poiriers, nectariniers…).

On aère la terre au pied des arbustes.

On élimine la mousse sur la pelouse: on la retire avec un scarificateur, on sème du gazon (il prendra la place de la mousse), on coupe des branches qui feraient de l’ombre au gazon (qui favorise la pousse de la mousse), on pulvérise un produit écologique anti-mousse.

On tond la pelouse éventuellement.

On élimine la mousse sur les arbres avec une brosse métallique.

On apporte du terreau à la pelouse.

On nettoie les feuilles des plantes d’intérieur: de l’eau et de la bière sur un papier absorbant.

On brumise régulièrement les feuilles des plantes d’intérieur.

On apporte de l’engrais aux plantes d’intérieur fleuries.

Si ce n’est pas déjà fait, on pose du voile d’hivernage sur les plantes fragiles et on vérifie les voiles d’hivernage posés.

On active le compost en le retournant.

On arque les tiges des rosiers grimpants.

On installe les treillages pour les plantes grimpantes.

On supprime le gui des arbres: on coupe au sécateur et on creuse même dans l’arbre pour éliminer le pied du gui, on pose ensuite du mastic cicatrisant sur l’arbre.

On nettoie les massifs et on apporte de l’engrais.

On aère les châssis et tunnels lorsqu’il fait plus chaud (ceux qui sont encore vides et ceux qui contiennent des plants aussi), on aère aussi les serres.

On apporte de l’engrais aux arbres fruitiers.

On retire la neige des plantes fragiles.

Au balcon ou sur la terrasse, on vérifiez les protections hivernales et on les met en place si ce n’est pas encore fait.

Au balcon ou sur la terrasse on ne laisse pas d’eau dans les coupelles.

Au balcon ou sur la terrasse on peut augmentez doucement la fréquence des arrosages.

On apporte de l’engrais aux orchidées en fleurs.

On n’arrose pas les plantes grasses et cactus.

On taille les parties abimées des plantes d’intérieur.

 
On appelle le printemps en choisissant les graines que l’on sèmera: achats en jardineries, par correspondance ou sur Internet. On trouve aussi des sites d’échanges de graines. On pense à récupérer les graines des fruits et légumes achetés que l’on a appréciés (on les fait sécher et on les range dans un morceau de papier, on écrit ce que c’est et la date à laquelle on a prélevé les graines)! On découvre aussi les nouveautés de l’année dans les boutiques, les catalogues et sur Internet. Notre sélection de jardineries en ligne: Botanic  » target= »_blank »>Botanic, Willemse, www.jardins-animes.com, la sélection jardin de Nature & Découvertes

On trie d’abord les bulbes et graines que l’on a à la maison: on jette ce qui est pourri ou moisi, on vérifie les dates de péremption des sachets de graines, on liste ce qu’on a et ce qui nous manque.

On nettoie les parcelles à cultiver.

On trie aussi les produits de traitement et fertilisation (compatibles avec l’agriculture biologiques les produits!).

On prépare les trous pour les plantations prévues.

On nettoie et désinfecte les pots et jardinières au vinaigre blanc.

On nettoie et désinfecte aussi outils (sécateurs, greffoirs…), tuteurs, rames…

On imagine l’organisation du jardin si on veut effectuer des modifications; une feuille et es crayons de couleur, on dessine un plan du jardin, on organise les parcelles. On pense à la rotation des cultures afin de ne pas appauvrir le sol. On tient aussi compte des réussites et échecs des plantations de l’année précédente pour mieux organiser le jardin. Nouvelles allées, nouveaux espaces (potager, pergolas et gloriettes avec fauteuils et coussins colorés, gazon, potager…): on s’amuse!

On prépare le sol: on laboure, on bêche, on épand du fumier, terreau, compost.

Au balcon ou sur la terrasse, on achète les plantes en mini-mottes, plus économiques.

Au balcon ou sur la terrasse, on taille les fuchsias et géraniums entreposés à l’intérieur et on recommence doucement l’arrosage.

Add Comment Register



Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>