Proposer un article

Guérilla Social Club – Marc Fernandez

écrit par le 30/11/2018 et modifié le 27/11/2018 - Livres - 0 commentaire

À Madrid, Paris et Buenos Aires, des personnes disparaissent puis sont retrouvées quelques jours plus tard après avoir été torturées et tuées. Les victimes ont toutes lutté contre les dictatures militaires d’Amérique latine dans les années 70 et 80. Le journaliste de radio controversé Diego Martín enquête sur cette affaire…

 

Résumé

À Madrid, Paris et Buenos Aires, des personnes disparaissent puis sont retrouvées quelques jours plus tard après avoir été torturées et tuées. Et à chaque fois, aucune trace, aucun indice. Le point commun entre les victimes : elles ont toutes lutté contre les dictatures militaires d’Amérique latine dans les années 70 et 80. Le journaliste de radio controversé Diego Martín enquête sur cette affaire avec ses amis la détective privée Ana Durán et l’ex-magistrat David Ponce. Parmi les disparus, Carlos, un ami de Diego, Ana et David…

Guérilla Social Club
Marc Fernandez
Éditions Le Livre de Poche
Paru le 3 mars 2018
288 pages
7,20€

Auteur

Marc Fernandez : journaliste indépendant, il est l’auteur du roman Mala Vida (Préludes, 2015). Ancien spécialiste de l’Amérique latine pour Courrier international avec Jean-Christophe Rampal. Ensemble, il ont créé la revue Alibi (2010-2015) et coécrit plusieurs documents : Pinochet, un dictateur modèle (Hachette Littératures, 2003) et La ville qui tue les femmes. Enquête à Ciudad Juárez (Hachette Littératures, 2005).

Sa page Twitter : @OscarCramez.

Notre avis

J’ai beaucoup aimé ce livre (et, avant lui, j’ai adoré Narco Football Club de Marc Fernandez et Jean-Christophe Rampal et Mala Vida de Marc Fernandez), qu’on lit vite, happé par l’intrigue.

Le lecteur est plongé dans le vif du sujet rapidement : en 1986 un attentat au Chili et en 2016 le 1er enlèvement à Madrid. Le suspens ne nous lâche pas pendant tout le roman. L’écriture est agréable, efficace, le rythme haletant. L’histoire nous plonge dans l’Histoire de l’Amérique latine. Et fait réfléchir.

On retrouve avec plaisir le héros de Mala Vida Diego Martín, et ses acolytes Ana Durán, David Ponce et Isabel Ferrer.

On voyage, de Madrid à l’Argentine en passant par Paris et le Chili. On plonge dans des ambiances différentes, des milieux particuliers.

Si on voit venir le dénouement quelques pages avant les révélations finales, cela ne gâche rien au plaisir de les lire noir sur blanc. Et quelles révélations finales !

Les toutes dernières pages sont très belles et émouvantes. Et font aussi réfléchir…

Rebondissements, suspens, Histoire, personnages attachants, émotions. Je vous recommande ce roman. Et vivement le prochain roman de Marc Fernandez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *