Proposer un article

Home – Toni Morrison

écrit par le 29/04/2015 et modifié le 4/07/2015 - Livres - 0 commentaire

 

 
Les années 50 et un retour de la Guerre de Corée difficile pour Frank Money, noir dans une Amérique encore ségrégationniste. En proie à l’horreur et brisé par la guerre, il s’évade dans l’alcool.

Extrait 1 :

Il y a plusieurs années de cela, aux abords d’une clôture, plus loin dans l’herbe haute d’un champ, un bout de terre brûlée.

« Enterrer les démons de la Géorgie. »

A son retour de Corée, il a rendez-vous avec sa sœur, Cee, à Atlanta. Un emploi heureux à première vue pour une femme noire. Dans les beaux quartiers d’Atlanta.

Pourquoi alors est-elle gravement malade ?

Une simple lettre en sa possession, pas d’amis, pas de voiture, pas de taxis, pas de renseignements et pas d’idées. Seulement chercher un panneau indiquant la rue où il doit se rendre.

Home relate ce qui peut lier un homme à son passé, à sa famille et à ses valeurs malgré le périple d’une vie entre une enfance rude, les horreurs de la guerre et une sœur laissée seule au pays.

Extrait 2 :

Au bout, la paix ou la folie attendent Franck Money.

Cee souleva le troisième, puis caressa sa peau (…) et planta son doigt dans le creux minuscule laissé par le pédoncule.

– Femelle, dit-elle en riant.

– Pas mieux qu’une fille pour la saveur, dit Sarah.

– Pas mieux qu’une fille pour la douceur, répondit Cee.

Sarah sortit d’un tiroir un long couteau pointu, se réjouissant infiniment du plaisir à venir (…)

 

Home
Toni Morrison
Editions 10-18
Parution : 3 octobre 2013
144 pages
6,10€

 
Née en 1931, Toni Morrison, de son vrai nom, Chloe Anthony Wofford, a reçu plusieurs distinctions comme le Prix Pulitzer en 1988 et le Prix Nobel de littérature en 1993. Afro-américaine, elle soutient une thèse sur le suicide en 1953 à l’Université Cornell. Puis elle entame une carrière de professeur à l’Université de Texas Southern. De retour à l’université de Howard, réservé à cette époque pour les noirs et surnommée le Black Harvard, elle épousera en 1958 Howard Morrison. Après son divorce en 1968, elle s’installe à New-York où elle travaillera comme éditrice et elle publiera entre autres, les biographies de Mohamed Ali.

Trois romans lanceront sa notoriété : Sula (1973) et Song of Solomon (1977) aux Etats-Unis ainsi que Beloved en France (édition française 1989).

Romancière, éditrice et universitaire, Toni Morrison est naturellement sensible à l’identité des noirs mais se refuse à une idéologie figée. Visionnaire et poétesse, le président Barack Obama l’a décorera en 2012 de la Médaille pour la Liberté.

 
Home trace le parcours d’un noir américain de retour de la Guerre de Corée. La romancière nous plonge dans un univers sombre où la ségrégation des noirs sévit toujours dans l’Amérique des années 50.

Nous partageons la souffrance et le parcours parfois héroïque de Franck Money pour retrouver sa sœur. Le lecteur navigue entre le passé douloureux d’une enfance meurtrie et un avenir incertain où finalement, seule la détermination d’un homme se veut être la seule étincelle d’espoir.

Malgré l’alcool, la solitude et sa condition de noir, le héros est prêt à tout pour œuvrer dans une existence dors et déjà condamnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *