Proposer un article

J’arrête la pilule – Sabrina Debusquat

écrit par le 11/10/2017 et modifié le 12/10/2017 - Livres - 2 commentaires »

Depuis 15 ans, les femmes se détournent de plus en plus de la pilule, lassées de subir les effets secondaires de ce médicament puissant : dépression, baisse de libido, migraines… Face à cette désaffection, certains crient au retour en arrière…

 

Résumé

Depuis 15 ans, les femmes se détournent de plus en plus de la pilule, lassées de subir les effets secondaires de ce médicament puissant : dépression, baisse de libido, migraines… Face à cette désaffection, certains crient au retour en arrière. Pourtant, il devient difficile de fermer les yeux sur les effets de la contraception hormonale : produit cancérigène de 1ère catégorie, perturbateur endocrinien et véritable castration chimique, ses effets sur les femmes, leurs enfants et l’environnement sont extrêmement préoccupants.

Une telle chape de plomb règne sur le sujet qu’il est aujourd’hui impossible de critiquer la pilule sans être traité de dangereux rétrograde.

Avec cette grande enquête, loin de toute idéologie, Sabrina Debusquat montre qu’il est urgent de lever le « tabou pilule » et nous invite à entrer dans l’ère de « l’après-pilule ».

Fruit d’une année d’investigation, J’arrête la pilule répond à toutes les questions que vous vous posez et analyse rigoureusement ce fait de société majeur qui concerne 4,5 millions de femmes en France. À la croisée de l’Histoire, des sciences et du féminisme, cet ouvrage bouscule nos certitudes et nous exhorte à repenser nos habitudes contraceptives.

J’arrête la pilule
Sabrina Debusquat
Éditions Les Liens qui Libèrent
Paru le 6 septembre 2017
304 pages
19,50€

Auteure

Sabrina Debusquat est née le 16 mars 1988 à Toulouse. Elle est journaliste indépendante spécialiste de la santé des femmes et également animatrice à Radio France. Elle possède un blog, ca-se-saurait.fr dans lequel elle poste des articles sur la santé des femmes. En 2014, elle rédige un dossier presse sur les violences gynécologiques. En 2016, son 1er essai Métro, boulot… bonheur ! est publié. Après une année d’enquête, Sabrina Debusquat publie le livre « J’arrête la pilule ».

Notre avis

Après cette grande remise en question de la pilule dans les médias à la rentrée, j’ai voulu lire le livre qui a relancé ce débat : J’arrête la pilule de Sabrina Debusquat. Je voulais me faire mon propre avis sur ce bouquin qui fait hésiter de nombreuses femmes sur la prise de la pilule !

Le livre entier voue une certaine « haine » à la pilule. Dès le début, la journaliste ne mâche pas ses mots. La pilule est un contraceptif qui tue les femmes. Elle attaque très fort en expliquant le cas d’une jeune femme. Un exemple qui choque, qui étonne, car, oui, dès les 1ères pages, on peut lire qu’une femme est devenue « hémiplégique et aphasique ». La pilule rend handicapée. La pilule est aussi « cancérigène ». Encore un mot qui ne rassure pas. Rien dans ce livre n’est positif concernant la prise de la pilule. Et, même si cela peut être justifié, car la pilule n’est pas quelque chose d’anodin, ni de nécessairement sain en soi, je pense que Sabrina Debusquat n’a pas réussi à faire la part des choses entre le bon et le mauvais.

Dans un sens, je ne trouve pas cela mal de réaliser et publier une enquête sur ce « perturbateur endocrinien », comme elle l’appelle. Sabrina Debusquat explique en long et en large tous les effets négatifs que peut engendrer la pilule et également toutes les maladies que les femmes peuvent contracter. Et elle a raison. La pilule n’est pas un contraceptif parfait, loin de là. Mais, pour certaines femmes, c’est un contraceptif qui fonctionne et ce sans aucun désagrément ni maladie grave. Pour ces femmes là, lire ce livre peut, à mon avis, être anxiogène. Un stress qui n’était pas présent avant, concernant leur prise de pilule, et qui ne peut être une bonne chose !

Je suis certaine que Sabrina Debusquat a effectué une année de travail qui a porté ses fruits, car elle apporte énormément d’éléments dans son livre. Mais, en voulant dénoncer les effets néfastes de la pilule, la journaliste est tombée dans l' »anti-pilule » et ce n’est pas non plus forcément rassurant pour toutes les femmes. À la fin de votre lecture, vous allez surtout être inquiète et penser qu’il faut absolument vous débarrasser de votre pilule…

J’applaudis cette enquête car elle est très instructive, on apprend énormément de choses, mais je ne conseille pas forcément la lecture de ce livre à toutes les femmes. Un livre « anti-pilule » n’est, pour moi, pas un livre raisonnablement écrit.

Quelque chose à ajouter ?

  1. Cléa - 17 octobre 2017 à 14 h 47 min

    J’ai moi même assisté à la conférence de Sabrina Debusquat et j’ai lu son livre. Je trouve qu’elle expose des faits vrais. Ni agréables, ni faciles à entendre, mais vrais. J’aurai tendance à le conseiller à toutes les femmes qui veulent être informées en bonne et due forme.

  2. Marie-Aube - 12 octobre 2017 à 10 h 34 min

    Ce livre semble intéressant… et en effet apparemment très tranché.

    Je ne crois pas que remettre en cause la pilule contraceptive telle qu’on la connaît aujourd’hui soit une remise en cause générale de la contraception – en tous cas, ça ne devrait pas l’être. IL existe de nombreux moyens de contraception à notre disposition, on a toujours cette possibilité, ce droit, intact !

    Et l’heure est à la remise en question de pas mal de nos habitudes avec les nécessités écologiques et de santé, on doit réfléchir, chercher, s’améliorer, dans tous les domaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *