Proposer un article

La Petite Sirène – Finch – Mendonca

écrit par le 6/11/2017 et modifié le 6/11/2017 - Livres - 0 commentaire

L’histoire célèbre de la petite sirène, issue des contes d’Andersen, revisitée dans un comics. Atlantis, scientifique fou, amour et Sorcière des Mers…

 

Résumé

Erica est une sirène, elle a été kidnappée par une scientifique humain qui réalise des expériences sur elle et poursuit le projet fou de se créer une armée dotée de pouvoirs surhumains. Les parents d’Erica, Liz, humaine, et le prince Issoro, sirène, vont tenter de sauver leur fille.

1er tome d’une série.

La Petite Sirène
Meredith Finch, Miguel Mendonca et Ivan Nunes
Éditions Graph Zeppelin
Paru le 20 octobre 2017
160 pages
16€

Auteurs

Meredith Finch est scénariste de comics. Elle est mariée au dessinateur de comics David Finch.

Miguel Mendonca est dessinateur de comics.

Ivan Nunes est coloriste indépendant.

Notre avis

Le comics est très joli ! C’est l’un des 1ers que je lis et s’ils sont tous de cette qualité, j’adore les comics !

La revisite du conte d’Andersen La Petite Sirène est intéressante. Un scientifique humain – et sans scrupules – enlève une sirène et la garde captive pour l’étudier… Mais il a un projet dingue : créer une armée puissante d’être hybrides auxquels il aura implanter des caractéristiques siréniques. Car les sirènes, dans ce comics, ne sont pas que de jolis poissons rêvant de jambes, d’amour et d’eau douce. Elles ont un côté sombre, et puissant. Ce sont des créatures à la fois fascinantes et effrayantes. Ce que j’ai adoré dans l’album. Et qui rend les sirènes plus crédibles, à mon sens.

Cet album – le 1er d’une série donc – est centré sur Erica, la sirène capturée. On apprend l’histoire de ses parents, on connaît ses pensées, on la suit. Donc on en apprend assez peu sur d’autres personnages : le scientifique humain (méchant) et la Sorcière des Mers (méchante). J’espère qu’on en apprendra plus sur leur vie, et qu’ils ne sont pas juste méchants parce qu’il faut bien des méchants dans une histoire…

Il se passe beaucoup de choses dans ce comics, et on aime ! On ne s’ennuie pas une seconde.

Si je devais émettre quelques petites critiques : il y a parfois (rarement) des phrases mal tournées, dommage. Et certaines des pensées d’Erica (rarement aussi) la font passer pour un peu niaise, alors qu’elle semble au contraire forte, réfléchie, combative et donc pas niaise ; c’est aussi dommage. Mais ce n’est pas souvent, et ça ne gâche en rien le comics.

La fin de l’album donne vraiment envie de lire la suite…

Les illustrations de Miguel Mendonca et les couleurs de Ivan Nunes sont magnifiques. Elles participent vraiment de l’ambiance du comics, nous plongent dans Atlantis avec plaisir…

A la fin de l’album, on trouve une galerie de couvertures, de crayonnés de l’illustrateur et des petites interviews des auteurs, pour faire durer le plaisir.

Un super comics, pour les fans de surnaturel, les curieuses, les fans de La Petite Sirène, les lectrices-dévoreuses-de-lecture… On adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *