Proposer un article

La princesse aux mille piquants… Petit conte à la sauce mode

Photo du profil de Neva écrit par le 16/03/2013 et modifié le 20/03/2013 - Coquette, Mode, Thème du mois - 1 commentaire »

Pas de 4 manières de porter ou de 4 tenues ce mois-ci, mais une petite surprise entre conte de fées et fantasme mode. Mais attention, trop de piquant tue le piquant, on vous encourage donc à modérer vos envies de studs et à réserver ces derniers à une pièce ou un accessoire maxi, sous peine de passer pour un porc-épic !

Il était une fois, dans un royaume très éloigné, une princesse qui vivait dans un beau château. Gâtée et choyée depuis son enfance, la princesse obtenait toutes les douceurs qu’elle désirait au moment même où elle les demandait. Des ours en peluche, des bonbons ronds, des guimauves, des édredons douillets, des gâteaux à la crème… La princesse vivait dans un monde dénué de toute aspérité.

Illustration : Christelle Roche aka TeeNa Stone

Mais en avançant en âge, la princesse se lassa de ces mièvreries et, pour finir, entra dans sa crise d’adolescence. Elle réclama des sucettes acidulées, des épées et des sabres, des plats épicés et des bijoux acérés. Ses parents, déroutés, ne savaient plus où donner de la tête pour satisfaire ses caprices.

Par un bel après-midi de printemps, la princesse décida de changer de look. Exit la robe de princesse rose pastel, bonjour le short à studs tête de mort et le T-shirt clouté :

Short Tom Tailor, 49,95 €

T-shirt Gémo, 9,99 €

Elle troqua ses pantoufles de satin contre des sandales hautes hérissées de pointes fluo… :

Sandales Lollipops, 139 €

… des sandales basses… :

Sandales André, 129 €

… et finalement des slippers cloutées :

Slippers Les Tropéziennes par M. Belarbi, 69 €

Déjouant la surveillance de sa nurse, la princesse se faufila hors du château, sa pochette python à la main et ses clous aux oreilles :

Pochette cloutée 3 Suisses, 49,99 €

Boucles d’oreilles studs Wildfox, 30 €

Par terre, elle trouva un collier tarabiscoté, sans doute oublié par une coquette de la cour voisine :

Collier Samuel Coraux, 49 €

La princesse emprunta le chemin qui serpentait vers le village le plus proche. Elle n’était jamais sortie du château et se sentait au bord d’une grande aventure. Au bout d’un moment, elle se sentit fatiguée et s’assit près d’un buisson de roses à l’odeur envoûtante :

Barrette par la créatrice Sisi sur Alittlemarket.com, 5 €

Broche par la créatrice Vintagemarket sur Alittlemarket.com, 9 €

Mais, lové contre le tronc du rosier, il y avait un serpent qui ne voyait pas d’un très bon œil d’être dérangé :

Bracelet de force Thomas Sabo, 498 €

Effrayée, la princesse se releva en s’écorchant les mains et les genoux. Elle n’avait rien pour se défendre, même ses bagues à pics ne lui seraient d’aucune utilité face à une morsure de vipère :

Bagues Boutique de Louise, 15 € chaque

Fort heureusement, un hérisson en chasse passait par là :

Boucles d’oreilles Nach Jewellery, 66 €

Il avala le serpent avec gloutonnerie puis regarda la princesse en ricanant :

– Ha, ha, ha ! Que fait une jeune princesse ainsi vêtue dans la nature ? Vous n’êtes pas faite pour l’aventure, mademoiselle. Allez, rentrez donc chez vous, les buissons sont pleins de serpents et je ne serai pas toujours là pour vous secourir.

Penaude, la princesse rebroussa chemin vers le château. Son aventure était finie avant d’avoir vraiment commencé…

Quand elle pénétra dans la salle du trône, tout avait changé : plus une tapisserie pour réchauffer l’atmosphère, plus un fauteuil moelleux, plus un tapis. Partout de la pierre, des angles durs et des éclats métalliques…

– Tu as vu à quelle heure tu rentres ? gronda le roi en regardant sa nouvelle montre hérissée de pics :

Montre Axcent of Scandinavia, 149 €

La princesse voulut se faire pardonner et sauter au cou de sa maman, mais celle-ci arborait un collier très dissuasif :

Collier Grain de Malice, 12,99 €

La princesse rebelle aux mille piquants se mit alors à regretter la douceur de jadis…

Quelque chose à ajouter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *