Proposer un article

Le cadeau, source d’émotions complexes !…

écrit par le 31/12/2011 et modifié le 10/04/2012 - Psycho, Thème du mois - 0 commentaire

 

 

Aimez-vous offrir des cadeaux ?
Aimez-vous recevoir des cadeaux ?
Les fêtes de fin d’année sont l’occasion à la plupart d’entre nous de donner et de recevoir, actes qui ne sont pas anodins et éveillent un flot d’émotions parfois contradictoires….

 

Certains sont gênés de recevoir des cadeaux. Comme s’ils ne méritaient pas tant d’attentions. Fausse modestie cachant un orgueil démesuré, ou mauvaise estime de soi ? Ou bien, ils n’aiment pas recevoir car ils ont peur de montrer leurs émotions, leur plaisir. Certains se sentent mal à l’aise à l’idée que leur cadeau à eux n’est pas à la hauteur de celui qu’ils ont reçu !

D’autres n’aiment pas choisir un cadeau pour quelqu’un, par peur de se tromper, de ne pas faire plaisir, de tomber à côté. Difficulté à s’impliquer dans une relation ou relation tellement fusionnelle que ne pas plaire serait trop déstabilisant ?
Ils ont peur d’être déçus par le manque de réaction de celui qui reçoit, par son indifférence, ou pire ses remarques désobligeantes.

D’autres préfèrent donner plus que recevoir. Peut-être pensent-ils ainsi garder le contrôle ? Créer la surprise et le plaisir chez l’autre, et en ressentir un plaisir (narcissique ?) mais ne pas aimer être surpris soi-même, au risque de perdre la maîtrise de la situation…

Le geste de donner comme celui de recevoir est révélateur du type d’échanges affectifs mis en place avec l’entourage.

Aimer autant offrir que recevoir, est un équilibre à trouver, qui ne va pas forcément de soi.

Faire un bon cadeau n’est pas si simple. Chaque année, les sites internet de revente regorgent d’objets qui n’ont pas plu, qui retournent ainsi immédiatement sur le marché.
Alors comment faire ?

Le cadeau est un morceau de soi : vais-je faire plaisir avec mon cadeau ? L’autre va-t-il être heureux de le recevoir ? C’est la question de fond que tout le monde se pose.
C’est une façon de dire à l’autre qu’il est important pour nous, qu’il a une place dans notre cœur, quelle que soit cette place.

L’empathie est nécessaire pour offrir ce qui va faire plaisir. Savoir mettre ses projections de côté : cela me ferait plaisir à moi, oui, mais peut-être pas à l’autre ! choisir un cadeau pour quelqu’un est, le temps de la réflexion, se placer dans l’univers de l’autre, réfléchir à son monde, se mettre un instant à sa place, en imaginaire. C’est partager déjà, c’est se confronter déjà…

Le cadeau est une marque d’affection, une façon de dire ce que l’autre représente pour nous. Faire parler son cœur, savoir écouter, avoir été attentif aux désirs exprimés auparavant, sont des moyens pour ne pas se tromper.

Mais le cadeau est parfois la marque d’une relation ratée: recevoir tous les ans, le même objet insignifiant, donné de façon indifférente, comme une obligation. Ce cadeau là fait mal.

Le cadeau pour se faire plaisir à soi-même est très courant aussi. Comme si nous nous guérissions alors de nos frustrations en nous dorlotant. Comme si, au moins, nous étions surs de ne pas être déçu. Geste très narcissique correspondant à l’art de bien s’occuper de soi. Est-ce retrouver un peu d’enfance ?

Parfois le cadeau est une surprise, parfois il est attendu. Dans tous les cas, le paquet à découvrir fait partie du jeu. Et recèle, lui, très certainement, une petite part de l’excitation qu’enfant nous ressentions.

Le plus beau cadeau est celui qui provoque une émotion à la fois chez le récepteur et chez le donneur. Une résonance a lieu alors entre les deux, véritable partage d’affects. Beaucoup de sentiments sont ainsi exprimés, reflets des mots que nous n’osons peut-être pas toujours prononcer. Le cadeau est un vecteur d’attention à l’autre.

Ainsi, surprise, attention, amour, empathie, désir de faire plaisir, peur de décevoir, réminiscence de l’enfance…sont parmi les ingrédients émotionnels imprégnant les fêtes de fin d’année. Une période pas du tout neutre !…

(Photo: © Ivan Hafizov Fotolia.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *