Proposer un article

Le Maître du Jardin – Valère Staraselski

écrit par le 25/10/2011 et modifié le 30/08/2017 - Livres - 6 commentaires »

Homme à l’esprit libre, auteur non conformiste, écrivain inclassable considéré comme mineur de son vivant, rejeté par le Roi-Soleil, Jean de La Fontaine appartient aujourd’hui au patrimoine mondial des lettres. Cependant, sa gloire posthume a, semble-t-il, multiplié les légendes qui occultent trop souvent sa personnalité et la véritable portée de son œuvre. Jean de La Fontaine devient, sous la plume de Valère Staraselski, un fabuleux personnage romanesque.

le maître du jardin (neva)

Résumé

Homme à l’esprit libre, auteur non conformiste, écrivain inclassable considéré comme mineur de son vivant, rejeté par le Roi-Soleil, Jean de La Fontaine appartient aujourd’hui au patrimoine mondial des lettres. Cependant, sa gloire posthume a, semble-t-il, multiplié les légendes qui occultent trop souvent sa personnalité et la véritable portée de son œuvre. Jean de La Fontaine devient, sous la plume de Valère Staraselski, un fabuleux personnage romanesque. Avec Le Maître du Jardin, le lecteur est entraîné à la rencontre du célèbre fabuliste, en quatre périodes de son existence comme autant de saisons qui composent une vie. On est surpris, parfois décontenancé par ce que l’on découvre de cet homme simple, grand moraliste, de ce poète qui, s’essayant à dire des vérités pas toujours bonnes à formuler face à tous les pouvoirs, au brutal cours du monde, à l’adversité aussi, trouve le chemin du bonheur et de la bonté. De cet écrivain tellement aimé du public pour la raison que ses fables, si familières, participent aussi bien du manuel de survie pour les humbles que de l’exercice en plein vent de la liberté pour chacun !

Le Maître du Jardin : Dans les pas de La Fontaine (roman)
Valère Staraselski
Le Cherche Midi
192 pages
15 €

Auteur

Valère Staraselski est notamment l’auteur au Cherche Midi d’Un homme inutile, Une histoire française et Nuit d’hiver.

Notre avis

Ce roman léger comme un souffle d’air est empreint de poésie bucolique. Même si ce récit des quatre saisons de la vie de La Fontaine est surtout « anecdotique », on apprend de nombreuses petites choses sur La Fontaine et son époque. Le grand La Fontaine était un homme affable et aimable, toutefois controversé en raison de ses contes licencieux (encore méconnus aujourd’hui), très mal vus à l’époque par les ecclésiastiques et les académiciens. On aime parce qu’on a la possibilité de redécouvrir les fables de La Fontaine sous un nouveau jour.

Quelque chose à ajouter ?

  1. Viviane Noël - 20 septembre 2017 à 20 h 32 min

    Enfin un ouvrage sur la vie de Jean de La Fontaine. Merci à l’auteur. Ce lire est à lire et offrir sans modération.

  2. rousseau - 30 août 2017 à 12 h 17 min

    Un livre fabuleux pour un personnage fabuleux que Valère Staraselski nous fait découvrir
    alors que nous pensions le connaître !

  3. Christian Rome - 31 octobre 2011 à 9 h 52 min

    Valère Staraselski est un écrivain qui poursuit une oeuvre singulière depuis on premier roman « Un homme inutile ». Son dernier ouvrage, « Le Maître du jardin », nous fait découvrir Un Jean de La Fontaine que l’on croyait connaître et dont on découvre des aspects nouveaux et attachants. Une plume précise et sensible qui fait revivre aussi l’atmosphère du 17e siècle. Un régal de lecture.

  4. philippe - 28 octobre 2011 à 8 h 29 min

    Le livre de Valère Staraselski, le maître du jardin, nous permet de mieux appréhender Jean de la Fontaine, son environnement et ses difficultés pour exister, comme individu et écrivain. C’est également une redécouverte du 17e siècle.

  5. Vidal-Naquet - 27 octobre 2011 à 22 h 37 min

    Valère Staraselski est un auteur à facettes multiples. Un homme inutile se lit comme un roman policier.

    a fait revivre avec talent le parcours de cet homme d’exception qu’est Jean de la Fontaine dans « le Maitre du jardin ».

  6. Fabienne - 27 octobre 2011 à 21 h 51 min

    Dans tous les livres de Valère Staraselski on trouve une plume sensible. Le Maître du jardin nous plonge avec délice dans le 17e siècle de La Fontaine.
    J’aime aussi signaler les nouvelles du recueil « Vivre intensément repose » qui sont de beaux hommages aux femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *