Proposer un article

Le village – Dan Smith

écrit par le 13/11/2015 et modifié le 3/10/2017 - Livres - 0 commentaire

Ouest de l’Ukraine, hiver 1930, lorsqu’une petite fille du village de Luka village disparaît, il se met à sa recherche, bravant la steppe enneigée, la forêt, les troupes de Staline, et bravant surtout un danger inconnu, pressant, pire encore peut-être…

 
Le village - Dan Smith

Résumé

Ouest de l’Ukraine, hiver 1930, dans un petit village isolé, Luka, vétéran de plusieurs guerres et révolutions, et ses 2 fils aînés sont partis chasser de quoi nourrir la famille lorsqu’ils aperçoivent un homme tirant un traîneau qui s’approche d’eux. Lorsqu’il les rejoint, l’inconnu s’écroule. Il transporte dans son traîneau le corps de 2 jeunes enfants mutilés. Lorsqu’une petite fille de son village disparaît, Luka se met à sa recherche, bravant la steppe enneigée, la forêt, les troupes de Staline qui entrent dans tous les villages, petits et grands, afin de piller les récoltes et envoyer les hommes en camp de travail, et bravant surtout un danger inconnu, pressant, pire encore peut-être…

Le village
Dan Smith
Éditions 10/18
Paru le 3 septembre 2015
480 pages
8,40€

Auteur

Dan Smith : auteur britannique, il vit à Newcastle en Angleterre, Le village est son 1er roman publié en France. Son dernier roman vient de paraître : Hiver rouge.

Site officiel : www.dansmithsbooks.com.
Page Facebook officielle : www.facebook.com/Dan-Smith-Author.
Page Twitter officielle : @dansmithauthor.

Notre avis

Le village est l’un de ces romans qui vous fait éteindre la lumière tard le soir tant on ne peut le fermer. La tension dramatique est présente du début à la fin, entrecoupée de moments plus tendres et d’autres violents.

On s’attache petit à petit et de plus en plus au héros, Luka, charismatique vétéran de plusieurs guerres et révolutions, abîmé mais toujours optimiste. On s’attache aussi à sa famille, ses fils aînés, jumeaux, sa fille et sa femme. On s’attache même à ce pays et plus particulièrement au village de notre héros, malmenés par les révolutions, les guerres, la famine et Staline.

L’action se déroule sur quelques jours mais le lecteur n’a pas l’occasion de s’ennuyer une seconde. On suit la traque menée par Lukas du voleur d’enfants (notez que le titre original du roman est : The Child Thief), on est plongé dans le décor blanc et glacial de l’hiver ukrainien, on découvre une page de l’Histoire de l’Ukraine de 1930.

Descriptions et tension dramatique sont particulièrement bien mêlées, on aime l’histoire, le suspens, les personnages, l’écriture.

J’ai deviné qui était le voleur d’enfants avant la fin du roman mais ça n’a rien gâché du tout de ma lecture : déjà, je n’étais pas certaine de ma théorie, ensuite j’ai appris de nouvelles choses sur le voleur d’enfants en question et suivi sans m’ennuyer les péripéties de la quête de Luka.

Le roman est écrit à la 1ère personne du singulier et nous fait suivre de très près cette aventure, à travers le regard de Luka, ses pensées, sa force, ses faiblesses…

Vous l’avez compris, j’ai adoré ce roman. Je vous le conseille vivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *