Proposer un article

Portrait : Manu (chanteuse ex-Dolly) se livre sur « La Dernière Étoile ».

écrit par le 2/05/2013 et modifié le 19/06/2013 - Portraits - 1 commentaire »

Manu, c’est un nom qui rappellera beaucoup de souvenirs aux adeptes du rock des années 90.

Et encore plus si on évoque son groupe de l’époque, « Dolly ».
« Je ne veux pas rester sage » ou « Partir seule » sont des titres qui ont marqué toute une génération.

2008 – Elle revient avec son premier album solo, « Rendez-Vous ».
Cet opus est un réel bijou. Mélodies entêtantes et poétiques, on ne s’en lasse pas.
On retrouve la douceur et la mélancolie des origines, sans oublier les envolées plus rock qui font le charme de Manu.
Heureusement, « Rendez-vous » est actuellement ré-édité pour le plus grand plaisir des mélomanes.

2013 – Nouvel album, « La Dernière Étoile ». Nouvelle tournée.
Il reste quelques dates, et quelques places, mais ne tardez tout de même pas si vous voulez assister à un de ses concerts !

Voici les prochaines dates :
03 mai – DOMMARIEN (52) La Niche
04 mai – MONTBELIARD (25) Atelier Des Môles
16 mai – TOULOUSE (31) La Dynamo
17 mai – BRETIGNY SUR ORGE (91) Le Rack’am.
Entre 11€et 17€ la place,
en vente ici 



Mais qui est … Manu ?

Photo : 

crédit Photo : Jipé Truong

 

Nom/prénom/pseudo : La Dernière Étoile
Date de naissance (indiscret, non? Ça commence bien hein?) : Oh Dear !
Lieu / région de naissance : Allée des Tilleuls
Situation familiale : Talk About
Enfants : Un bô jour
Profession : À toute vitesse
Signe particulier : À la légère

Pour vous connaître un peu mieux…

Quel est votre chanteur/chanteuse/groupe préféré, et ceux qui ont inspiré votre musique :
Blondie, Chrissie Hynde, PJ Harvey, Prince, Johnny Cash, Bashung, Pixies, Sonic Youth …. liste variée et variable suivant l’humeur …

Film préféré et pourquoi ?
Coup de tête de JJ Annaud pour le thème et Patrick Dewaere.
Minority Report pour la SF (fan de SF) dur de n’en citer qu’un ou deux

Livre préféré et pourquoi :
Toujours celui que je viens de finir.
Donc « En studio avec les Beatles » de Geoff Emerick. un fabuleux voyage dans le temps, des anecdotes savoureuses et instructives.
À relire avec le son, j’en ai pour des mois et je m’en réjouis à l’avance.

Une petite manie/habitude :
J’ai l’habitude de dire ce que je pense, ça ne plaît pas toujours … c’est aussi pour ça que je ne suis pas à l’aise en interview (cf ta question plus bas 😉 )

Guilty pleasure/petit plaisir (pas forcément sexuel hein?!) :
Un petit verre de bon vin rouge vers 19h.
Ce que je suis en train de faire …

 

A propos de votre profession/activité :

Avez-vous toujours voulu faire ce métier?
Oui. Il paraît que je chante depuis que je suis née …dixit ma maman chérie.

Expliquez-nous votre activité/profession au quotidien :
Depuis la création de mon label Tekini Records, je passe beaucoup plus de temps à gérer l’administratif et la compta qu’à faire de la musique… la seule solution possible pour moi afin de continuer à en faire. Je dois donc planifier des périodes d’une semaine par ci par là, m’isoler pour composer. Je prends des notes en permanence par contre, sur l’iphone ou sur un bout de papier, pour les textes ou pour noter la musique qui défile dans ma tête.

Racontez-nous vos débuts : 1989 Dolly Bird, 1991 Dolly &Co.
Au départ juste l’envie de faire de la musique avec des potes dans un garage et partir faire des concerts le week end. Une très bonne école les café-concerts ! À l’époque en Bretagne on pouvait tourner pendant un an toutes les fins de semaine si l’on voulait. Presque chaque lieu-dit avait un endroit, un bar souvent 😉 avec une petite scène pour recevoir des groupes connus ou pas. Et les gens venaient en nombre. Une période épanouissante pour un groupe naissant …

Quelle est la philosophie de votre nouvel album « La dernière étoile » ?  :
En ce qui concerne les textes, j’avais besoin de me tourner vers l’extérieur, d’être dans l’observation. Je prenais des notes qui orientaient la musique par la suite. Envie aussi d’exprimer que le rock peut être puissant et ne pas se résumer pas à des morceaux speed avec des grosses guitares. Avec l’aide précieuse et importante de Nikko, cet album est le plus intense et le plus rock que j’ai jamais fait.


3 choses que vous aimez dans votre profession :
La scène, la scène, la scène.

3 choses que vous n’aimez pas dans votre profession :
1- la promo, désolée ;-), je ne suis pas très bonne dans cet exercice et m’en rendre compte ne me facilite pas la tâche …. je n’ai pas fait ce métier pour ça et je ne pense pas progresser dans ce domaine. Mais de belles rencontres tout de même, de belles amitiés même parfois … je ne suis pas à l’aise en promo c’est tout, c’est comme ça. Étant petite je voulais chanter, je ne me suis jamais entraînée à répondre aux interviews, juste chanter, partager la musique. J’aurais pu apprendre, mais non.

2- l’attente avant de monter sur scène, insupportable pour une traqueuse comme moi.

3- L’artiste est depuis longtemps la dernière roue du carrosse dans ce métier, mais actuellement beaucoup d’artistes n’arrivent plus à vivre de leur musique, même plus à survivre. Je trouve cela dramatique. Il faut vraiment être passionnée et/ou inconscient pour continuer. Mais les rêves sont plus forts que tout. Pour ma part je marcherai jusqu’au bout, sous la dernière étoile en attendant une pluie de soleils …

Quelles sont les réactions les plus drôles ou marquantes quand vous parlez de votre profession :
Lorsque plus jeune on me demandait quel métier je faisais et que je répondais : musicienne, la plupart du temps, j’entendais « ok mais comme métier tu fais quoi ? »

Des projets en vue ?
Continuer à présenter le dernier album sur scène, à le défendre, je veux jouer partout et tout le temps ! En parallèle commencer à écrire le prochain, j’aimerais qu’il sorte dans deux ans maximum.

Quelque chose à ajouter ?
Merci à toi, pour ce que tu fais publiquement et dans l’ombre. Encore une belle rencontre finalement !


N’hésitez pas à découvrir l’univers de Manu sur son site, en cliquant ici

Propos recueillis par Neigeline Bunet

 

Quelque chose à ajouter ?

  1. Emmanuelle - 2 mai 2013 à 19 h 53 min

    J’ai beaucoup aimé « la dernière étoile », sur scène c’est vraiment magique à ne pas louper si Manu passe dans votre région, toutes les dates sur http://www.manu-friends.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *