Proposer un article

Psychologie positive (2/2)

écrit par le 30/08/2016 et modifié le 5/08/2016 - Psycho - 0 commentaire

Le bonheur de vivre, cela s’apprend aussi. Il est possible de réfléchir aux facteurs qui nous rendent heureux, et de mettre en place les conditions qui favorisent un mieux-être. La psychologie positive est la science humaine qui étudie le fonctionnement du bonheur. Qu’est-ce-qui rend heureux l’être humain ?

 
Psychologie positive 2
 
C’est devenu depuis les années 90 une discipline à part entière. On ne se contente pas de vivre, de travailler, de faire des enfants. La quête de l’individu depuis la fin du XXème siècle a changé. L’individu s’intéresse maintenant à son bonheur et sait qu’il peut y accéder. Il veut améliorer sa vie, s’épanouir dans ses activités, dans sa vie affective, donner un sens à sa vie. Le mieux-être est devenu une vraie exigence de chacun.
 

L’équation du bonheur

 
L’équation du bonheur est composée de 3 éléments indissociables : le plaisir, l’engagement et le sens.

Le plaisir est immédiat, intense et éphémère. Il rend la vie agréable.

L’engagement est l’implication forte que nous vivons dans nos activités professionnelles, ou personnelles. Cette implication est notre manière d’être totalement absorbé, investi, intéressé par ce que nous faisons.

Le sens de notre vie est donné par ce qui transcende notre quotidien. Ce sont les valeurs que nous plaçons au-dessus de tout, et pour lesquelles nous œuvrons.
 

Comment améliorer notre bien-être avec ces 3 paramètres ?

 
D’abord il est important de les combiner car chaque paramètre, s’il fonctionne seul, aboutit à une impasse.

Le plaisir

On s’y accoutume. Plus il est fréquent, plus il se banalise, et son intensité diminue. C’est ce qui s’appelle « l’adaptation hédonique ». Cette accoutumance au final aboutit à de la frustration, à une saturation. Le risque est d’être en permanence insatisfait en focalisant sur tout ce qu’on n’a pas.

Pour apprendre à être heureux, il est nécessaire de développer la notion de plaisir en la regardant autrement :

  • accueillir ce qui est agréable avec beaucoup d’attention ;
  • recueillir toutes les sensations perçues, avec les 5 sens, dans son corps avec le maximum d’écoute de ce qui est ressenti ;
  • se sentir reconnaissant pour le plaisir éprouvé, pouvoir dire merci, à quelqu’un ou à la vie, ou les deux…
  • prendre du recul, prendre conscience de ce qui arrive. Se poser pour y penser. Ne pas laisser s’échapper les moments sans les apprécier pleinement, en conscience.

L’engagement 

Etre pleinement investi dans ses activités est une condition de bonheur. Mettre en œuvre des capacités, se renouveler, approfondir son savoir, se passionner, se sentir en pleine possession de ses moyens dans son domaine sont des sources de satisfaction évidentes.

Un vécu particulier appelé « flow », expérience gratifiante, advient dans l’accomplissement d’une tâche pour laquelle on est fortement investi. Le flow est un état psychique qui fait perdre la notion du temps, dans lequel la concentration sur un but précis est intense, où on se sent dans un équilibre entre l’objectif clair qu’on s’est fixé et les compétences, le savoir mis en œuvre. Le déploiement et la concentration d’énergie entrainent une augmentation de la motivation, de l’estime de soi.

Le sens de la vie

Qu’est ce qui donne du sens à notre vie ?

Il est important de s’interroger sur les valeurs essentielles, de vivre selon ces valeurs, d’avoir une exigence de qualité morale.

Donner un sens, c’est aussi considérer le chemin parcouru : d’où vient-on? Vers quels objectifs souhaitons-nous aller ? Quel est le cheminement de notre vie ?

Le sens de notre vie est dans notre humanité : notre capacité à créer du lien avec autrui, à entretenir des relations riches avec les autres, notre ouverture à la différence, au monde. Appartenir à un groupe ou une famille, être engagé dans le monde.
 

Exercice pratique

 
Voici un exercice pour vérifier où en est votre propre équation du bonheur.

Vous pouvez trier vos activités selon l’un des 3 critères :

  • Quelles sont les activités de votre vie qui vous apportent un plaisir (hédonisme) ?
  • Celles pour lesquelles vous êtes pleinement engagé (flow)?
  • Quelles sont celles qui donnent un sens à votre vie (sens profond) ?

Faire cet exercice n’est pas si simple !

Penchez-vous ensuite sur le résultat de votre investigation.

Que constatez-vous ? Y a–t-il une catégorie plus représentée ? Est-ce que les 3 critères sont bien équilibrés dans les activités de votre vie ?

Réfléchissez ensuite pour savoir si cela vous convient ainsi, ou si vous aimeriez équilibrer les choses autrement, ajouter du sens, ou du plaisir ou de l’engagement…
 

Pour aller plus loin

 
Un auteur important en psychologie positive : Tal Ben Sahar, professeur à Harvard.

Il propose de transmettre et rendre accessibles les recherches rigoureuses conduites en universités, afin que chacun puisse appliquer ces outils à sa vie personnelle ou professionnelle. Il a une approche interdisciplinaire, mêlant psychologie, comportement, éducation et philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *