Proposer un article

Ravening – Les voraces – Nitz et Jadson

écrit par le 13/11/2017 et modifié le 3/11/2017 - Livres, Sexe - 0 commentaire

Les vampires ont envahi le monde et chaque Maison veut conserver son influence. 2 amies vampires, Izzy Mortego et Corrine Volmaan, vont devoir trouver un moyen de renforcer leur position sociale et combattre des ennemis puissants.

 

Résumé

Les vampires ont envahi le monde et chaque Maison veut conserver son influence. Le père d’Izzy Mortego vient de mourir et la Maison Mortego s’affaiblit. Corrine Volmaan, vampire et amie d’Izzy, est elle-aussi l’héritière de sa famille, la Maison Volmaan. Toutes les 2 vont devoir trouver un moyen de renforcer leur position sociale et combattre des ennemis puissants.

Ravening est un comics américain, traduit ici en français.

Ravening – Tome 1. Les voraces
Jai Nitz et Jack Jadson
Éditions tabou
Public averti
Paru le 20 octobre 2017
240 pages
19€

Auteurs

Jai Nitz est scénariste d’une cinquantaine de comics.

Jack Jadson est illustrateur.

Notre avis

Voici l’histoire de 2 femmes qui tentent de survivre (au sens propre) dans un monde de vampires dominé par les vampires mâles. J’aime bien l’idée!

J’aime aussi le monde créé dans ce comics. Il y a toute une histoire, une société imaginée, avec donc des vampires, des satyres. (On y croise peu d’humains.) Les personnages et le monde tel qu’il est présenté ont un passé, une histoire qui ont conduit à la suprématie des vampires. On se perd, malheureusement, parfois dans ce monde, tant il y a beaucoup de personnages et d’événements, et on ne prend pas le temps de tout découvrir ni de toute retenir. Quelques informations en moins et c’eut été idéal. Et je n’ai pas aimé les références au dieux mythologiques, je n’ai pas bien vu ce qu’ils venaient faire ici. Les vampires et les satyres (ces derniers ne sont pas mes préférés) me suffisaient dans ce monde déjà riche.

Le comics est adressé à un public averti, car il y a du sexe et de la violence, beaucoup de violence et beaucoup, beaucoup de sang. Il n’y a pas énormément de sexe et pas beaucoup d’imagination dans ce domaine je trouve. On voit les 2 héroïnes nues ou à moitié nues dans tout l’album. Et elles s’envoient en l’air ensemble. Ce n’est ni subtile, ni original et donc pas assez sexy à mon sens. En revanche les amatrices d’hémoglobine ne seront pas déçues. Il y a beaucoup de violence et de sang. Un peu trop, cette fois, à mon goût.

Quelques détails m’ont déplu : les héroïnes et d’autres personnages s’expriment parfois de manière très vulgaire, et ce n’est pas du tout justifié par l’histoire. Je n’aime pas la vulgarité dans la littérature ni les comics ! Et il y a parfois des phrases rédigées dans un mauvais français. Dommage.

J’ai aimé et parfois moins aimé ce comics. J’aime beaucoup le monde imaginé, l’histoire (2 femmes qui doivent conserver leur influence dans le milieu impitoyables des vampires) et le côté sulfureux (sexy et violent) de l’album. Mais j’ai moins aimé le manque de subtilité des scènes de sexe et il y a un peu trop de violence qui nuit un peu à l’ensemble de l’album pour moi. Et j’ai envie de connaître la suite !

J’aime aussi les illustrations de Jack Jadson. Bien sûr les femmes, notamment les 2 héroïnes, sont ultra jolies et sexy. Les illustrations nous plongent vraiment dans ce monde sexy et rouge sang. A la fin de l’album on découvre des variantes des couvertures américaines et d’autres illustrations, très jolies aussi.

A lire, malgré quelques défauts (selon moi), pour les curieuses, les fans de surnaturelles, de sang, de filles ultra sexy dénudées et les lectrices avides de lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *