Proposer un article

10 bonnes raisons de se passer de son portable

Écrit par le 8/11/2015 et modifié le 12/10/2015 - Conso - 0 commentaire

On s’en passait il y a 20 ans et on se demande aujourd’hui comment nous avons pu traverser notre adolescence ou notre vie étudiante sans téléphone portable… Pour nos amis, notre famille, le travail, on est pendu à nos sms, nos mails, nos appels, nos applis. Accorc ? Peut-être… Commençons par nous demander comment nous sommes connectés… Et ensuite on débranche ! Oui, il y a aussi des moments où on aime se passer de nos précieux portables…

Pop Art girl with speech bubble and retro telephone.

1. Il y a plein d’ondes dans ce truc, néfastes pour ma santé, et ma santé c’est important !

2. Quitte à être addict à quelque chose, je préfère que ça soit à mon mari, mon jardin, mes enfants, mes bouquins… plutôt qu’à un téléphone portable, même un smartphone, même le dernier. Je trouve ça moins triste.

3. Quand tu reçois ton relevé bancaire par sms, tu as juste envie de le jeter par la fenêtre. Le téléphone aussi.

4. Quand tu reçois 1 sms dans le week-end et qu’il s’avère qu’il vient de ta maman aussi.

5. Les jeux idiots sur smartphone sont tellement chronophages alors qu’on n’a pas encore fini de lire la Métaphysique d’Aristote, d’apprendre par cœur notre dernière playlist « Chansons pour chialer quand je suis de bonne humeur », de peindre les plinthes de la chambre, de lire Cinquante nuances de Grey, de tester tous les parfums de cheese-cake qui existent…

6. La diffusion des séries télé américaines a repris depuis septembre et je veux voir ce que donnent les nouveautés Blood & Oil, Scream Queens, Heartbreaker, Code Black, Super Girl, Quantico, The Catch, The Family, The X-Files (version 2015)… Plus le temps de télécharger des millions de nouvelles applis sur mon smartphone ni de les tester.

7. Et aussi je veux connaître la suite de Scandal (même si là je sens qu’Olivia et Fitz vont me saouler), Once Upon A Time, Grey’s Anatomy (mais je reste ultra fâchée), The Middle

8. Aussi aguicheur qui puisse être un sexto, rien ne vaut une soirée en amoureux à l’ancienne, pendant laquelle on voit son interlocuteur en vrai, on peut le toucher…

9. Si on continue à ponctuer tous nos posts sur les réseaux sociaux et sms (voire nos mails) d’émoticônes, on va finir par parler émoticône. « – Oh j’ai lu un roman génial, il faut que je te raconte. Émoticône qui sourit. » « – Chéri, devine ce que je porte sous ma robe aujourd’hui… Émoticône avec des cornes. »

10. Toutes nos appli et notre smartphone lui-même essaient de nous géolocaliser. Tu passes devant une boutique de ton opérateur de mobile ? Tu reçois comme par hasard un sms « Changez de smartphone sans changer de forfait… » Sans vouloir être parano c’est un peu flippant.

Laisser un commentaire