Proposer un article

11 bonnes choses qui ont eu lieu en 2020

Écrit par le 29/12/2020 et modifié le 12/01/2021 - Psycho - 0 commentaire - Lecture : 7 minutes

En cette fin d’année on assiste dans les médias et sur les réseaux sociaux à un 2020 bashing. Pourquoi ne regarder que le négatif ? 2020 a été une année très particulière, bien sûr, avec une pandémie mondiale qui a fait beaucoup de victimes, a pris, semble-t-il, les scientifiques, les politiques et nous toutes au dépourvu. Et des confinements, couvre-feux et autres mesures de distanciation sociale ont bouleversé nos habitudes, nos relations, notre travail pour certaines. Mais en 2020 il s’est passé de nombreuses choses, et des bonnes choses notamment !

 

L’élection de Joe Biden à la présidence américaine

bonnes choses 2020

© Gage Skidmore from Surprise, AZ

 
Le 3 novembre 2020 Joe Biden était élu président des États-Unis face à Donald Trump. Si ce n’est pas une bonne nouvelle, je ne sais pas ce qu’il vous faut. Donald Trump, raciste, misogyne, climatosceptique, incompétent, un peu fou même, pour certains, ne sera plus à la tête d’une superpuissance.

Et les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là. La colistière de Joe Biden, Kamala Harris, devient la première femme et la première femme Noire vice-présidente des États-Unis. Elle a déclaré dans son discours de victoire : Si je suis la première femme à occuper ce poste, je ne serai pas la dernière car chaque petite fille regardant la télévision ce soir sait que dans ce pays, tout est possible. “Tout est possible”, le bon (comme le moins bon). Retenons donc cela.

Et puis il y a aussi Sarah McBride, première femme transgenre élue sénatrice (du Delaware) et plusieurs personnes LGBTQ+ élues au Congrès américain en 2020.

Un agriculteur gagne son procès contre Monsanto

bonnes choses 2020

© Monsanto Tribunal

 
En octobre cette année, Paul François, agriculteur intoxiqué après avoir inhalé des vapeurs de l’herbicide Lasso, commercialisé par Monsanto, a gagné son procès contre la firme. Oui, David a gagné contre Goliath. Et quand Goliath prend la forme d’une grosse entreprise qui dissémine ses produits chimiques nocifs sur la planète, c’est encore mieux !

La Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par Monsanto et donc rendu définitif l’arrêt de la Cour d’appel de Lyon qui donne raison à Paul François : il a bien été rendu malade par l’herbicide de l’entreprise, responsable, et qui devra lui verser des dommages et intérêts.

On en veut d’autres !

La très attendue saison 4 de The Crown

The Crown saison 4 : Margaret Thatcher face à Elizabeth II

@ Des Willie

 
En novembre 2020 Netflix a mis sur sa plateforme de streaming la saison 4 de The Crown, que les fans de la série attendaient avec impatience.

Rappelons que le tournage de cette saison s’était terminé de justesse au début de la pandémie. Pandémie qui avait obligé de nombreux producteurs à stopper et reporter les tournages de films et séries. Certaines séries ont même été annulées.

Et comme il restait peu de scènes à tourner pour la 4ème saison de The Crown au début de l’épidémie de COVID-19 elles l’ont été, plus rapidement que prévu tout de même.

La magnifique saison 4 de The Crown se déroule à la fin des années 70 et dans les années 80 et on y rencontre Margaret Thatcher (campée par une brillante Gillian Anderson) et la jeune Lady Diana Spencer (jouée par l’excellente Emma Corrin).

Oui, même les petits plaisirs comme voir la suite d’une de nos séries préférées font partie des bonnes choses qui ont eu lieu en cette année 2020.

Le pangolin ne fait plus partie de la pharmacopée traditionnelle chinoise

bonnes choses 2020

© A. J. T. Johnsingh, WWF-India and NCF

 
Pauvre pangolin, accusé de tous les maux pendant des mois cette année… Vous vous souvenez sûrement qu’il a été – et est encore – soupçonné d’être vecteur du COVID-19.

Mais cet animal est le plus menacé d’extinction du monde ! Il existe 4 espèces de pangolins en Asie et 4 en Afrique. 90% de la population de pangolins aurait été décimée depuis les années 1960 en Chine. Il y est braconné pour ses écailles qui servent dans de nombreux remèdes traditionnels. Mais ça, c’était avant.

Désormais le pangolin n’est plus inscrit dans le recueil officiel des produits médicaux traditionnels utilisés en médecine chinoise. Une bonne nouvelle pour l’espèce, qui ne survit pas plus de 200 jours en captivité et ne peut s’y reproduire. Le pangolin a donc maintenant de meilleures chances de voir son nombre d’individus augmenter…

En Écosse, les protections périodiques sont devenues gratuites

bonnes choses 2020
 
Ce n’est pas rien. Voici une belle initiative et une belle avancée pour les femmes. La parlementaire Monica Lenno est à l’origine du projet de loi. Et le 25 février 2020 une loi a entériné la gratuité des protections périodiques pour toutes les femmes en Écosse. Une première mondiale. Qui, on l’espère, donnera des idées à de nombreux autres pays.

Dans le même ordre d’idée, en Nouvelle-Zélande des protections hygiéniques sont distribuées gratuitement dans plusieurs écoles. Le programme s’étendra à toutes les écoles en 2021.

La précarité menstruelle est le défaut d’accès des femmes ou jeunes femmes aux protections hygiéniques, par manque de moyens principalement. Trop de filles ne vont pas à l’école pendant leurs règles car elles ne disposent pas de protections intimes. 500 millions de femmes souffriraient de précarité menstruelle dans le monde ! En France, 1 femme sur 10 ne changerait pas de protection hygiénique aussi souvent que nécessaire par manque de moyens.

Il reste encore beaucoup de travail pour les activistes, comme Amika George, fondatrice de l’ONG Free Periods.

La polio a disparu en Afrique

bonnes choses 2020
 
Grâce aux campagnes de vaccination ! Une belle victoire, là aussi.

La polio est une maladie qui affecte les enfants de moins de 5 ans, mortelle, et contre laquelle il n’existe pas de remède. Mais un vaccin qui protège contre la maladie à vie.

Des milliers d’enfants en Afrique souffrent de paralysies suite à cette maladie. Aujourd’hui, plus de 95% de la population africaine a reçu le vaccin.

Les efforts de professionnels de la santé, qui ont parfois risqué leur vie pour atteindre les populations qu’ils venaient aider, ont donc été couronnés de succès.

Une enzyme mangeuse de plastique découverte

bonnes choses 2020

© Tommy animator

 
Des chercheurs ont découvert en 2016 des bactéries mangeuses de plastique dans une décharge au Japon. Elles produisent deux enzymes grâce auxquelles elles décomposent le PET (plastique le plus courant) en quelques semaines seulement : la PETase et la MHETase.

Une équipe de chercheurs américains a ensuite créé une « super enzyme » mangeuse de plastique à partir de ces bactéries, en réunissant les ADN de la PETase et de la MHETase. Celles-ci décomposent le plastique en quelques jours seulement !

La start-up française de chimie biologique Carbios a annoncé qu’elle allait lancer la production de ces « super enzymes » à grande échelle afin d’accélérer le recyclage du plastique.

Sachant que plus de 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dans le monde et que 24,2 % du plastique est recyclé en France seulement, on a hâte…

Des baleines bleues aperçues en nombre en Antarctique

bonnes choses 2020

© NOAA Photo Library

 
Cela fait plus de 50 ans que la chasse à la baleine bleue est interdite dans les eaux de Géorgie du Sud en Antarctique. Mais l’espèce avait disparu de la région, après une chasse très intensive au tout début du XXème siècle. La chasse interdite, les cétacés ne revenaient pas. Entre 1998 et 2018 une seule observation de baleine bleue avait été faite par des chercheurs. La sous-espèce des baleines bleues de l’Antarctique est en danger critique d’extinction selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Cette année, 55 individus ont été observés par des chercheurs en Antarctique sur une période 23 jours ! Un espoir pour les baleines bleues donc.

Le soudan interdit la mutilation génitale féminine

bonnes choses 2020

© MONUSCO Photos

 
Au mois de mai 2020, le Soudan a adopté une loi criminalisant la mutilation génitale féminine. La peine encourue pour de tels actes est de 3 ans de prison.

Ces mutilations peuvent causer aux femmes des hémorragies, des infections, des complications durant l’accouchement, une augmentation du risque de décès du nouveau-né, sans compter un grave traumatisme psychologique.

Voilà une sérieuse avancée pour les droits des femmes.

2 pandas d’un zoo à Hong-Kong se sont (enfin) accouplés

bonnes choses 2020

Panda Ying Ying en 2013 © Anniewongw

 
Cela faisait 13 ans que Ying Ying et Le Le, 2 pandas géants d’un zoo de Hong-Kong, vivaient ensemble et pendant ces 13 ans ils ne s’étaient jamais accouplés. Or, pendant le confinement, aucun visiteur n’étant autorisé à se rendre dans les zoos, voilà que Ying Ying et Le Le se sont enfin accouplés. Et des bébés sont attendus…

Une bonne nouvelle pour cette espèce, encore menacée mais dont la population augmente ; elle est passée de “menacée” avant 2016 à “vulnérable” aujourd’hui. Et c’est aussi une bonne nouvelle pour d’autres espèces, comme le rhinopithèque brun, le takin ou l’ibis huppé, qui bénéficient du retour des pandas géants dans les forêts.

Toutes nos petites et grandes réussites personnelles

bonnes choses 2020
 
Il ne faut pas les oublier, toutes nos petites et grandes réussites personnelles. Elles ont rendu notre année 2020 brillante, malgré la pandémie.

Il y a celles qui ont donné naissance à un nouveau bébé, celles qui ont changé de travail, celles qui ont rencontré un.e amoureux.se, celles qui ont publié leur premier livre (comme moi !), celles qui ont déménagé, qui ont été diplômées… Bref, il y a tous nos succès, nos projets, notre vie qui continue, qui fait fi des épidémies mondiales et qui a bien raison !

Ce n’est pas en restant scotchée devant les news déprimantes des chaînes d’info en continu et en comptant le nombre de personnes contaminées chaque jour par le COVID-19 que l’on va aller mieux, ni que l’on va servir à quoi que ce soit en fait. Alors continuons à nous épanouir, à aimer vivre !

 

Alors, 2020 n’est pas complètement pourrie, on est d’accord ? Restons optimistes, continuons à apprécier nos petits et grands bonheurs, n’oublions pas une correcte dose de prudence et appréhendons 2021 avec curiosité, envie et créativité !

Laisser un commentaire