Proposer un article

13 Reasons Why – Jay Asher

Écrit par le 22/09/2017 et modifié le 14/09/2017 - Livres - 0 commentaire

Clay Jensen est un adolescent qui reçoit un mystérieux colis contenant 13 cassettes audio. En les écoutant, il ne s’attendait pas à entendre Hannah Baker, une camarade de son lycée qui s’est suicidée quelques jours plus tôt.

 

 

Résumé

J’espère que vous êtes prêts, parce que je vais vous raconter l’histoire de ma vie. Ou plus exactement, la raison pour laquelle elle s’est arrêtée. Et si vous êtes en train d’écouter ces cassettes, c’est que vous êtes l’une de ces raisons.

En entendant ces mots, Clay Jensen croit à une erreur, il n’a rien à voir dans la mort d’Hannah Baker. D’abord choqué, il erre dans la ville endormie, suspendu à la voix de son amie. Et ce qu’il va découvrir va changer sa vie à jamais.

Treize Raisons a été adapté en séries télé en 2017 : 13 Reasons Why.

Treize Raisons
Jay Asher
Éditions Albin Michel
Paru le 3 Avril 2017
288 pages
14,50€

Auteur

Jay Asher est né le 30 septembre 1975 en Californie. Il débute ses études à l’université d’état polytechnique de Californie mais les abandonne rapidement pour se consacrer à l’écriture. Son 1er roman n’est autre que 13 Raisons (13 Reasons Why), sorti en 2017 et adapté en série télé 10 ans plus tard. Jay Asher sort 2 autres romans, The Future of Us en 2011 et What Light en 2016.

Notre avis

J’ai un avis mitigé sur ce livre…

Jay Asher s’est attaqué à un gros fléau qui fait de nombreuses victimes dans le monde entier, à un sujet délicat à aborder : le harcèlement scolaire. L’auteur nous montre l’envers du décor, il nous montre les coulisses d’une vie au lycée. C’est un univers sans-pitié et haineux que nous découvrons. Les rumeurs et les réputations se façonnent en quelques instants et les plus sensibles risquent de na pas y survivre longtemps. Et le sujet est traité d’une façon assez originale, il faut l’admettre : le fait de suivre un adolescent qui écoute ces mystérieuses cassettes change ; on a plus l’habitude de lire ces aveux dans une lettre par exemple.

Cet adolescent – Clay Jensen – est très rapidement attachant. Un brin exubérant, c’est un personnage qui semble pourtant ordinaire et auquel qui on peut facilement s’identifier.

Le système des cassettes nous permet d’avoir la vision d’Hannah mais également celle de Clay, car nous écoutons les cassettes en même temps que lui ; et c’est un vrai point fort car nous n’avons pas seulement l’avis de la victime mais nous avons également celui d’un acteur et témoin de ce drame.

À la fin de ma lecture, j’ai été assez déçue toutefois. On se retrouve plutôt chamboulé, triste et mal à l’aise face à ce récit troublant mais je trouve qu’il manque un vrai message derrière tout ça. Le fait de raconter les raisons d’un suicide peut permettre à certaines personnes de se rendre compte que leurs actes mesquins envers autrui peuvent causer de plus graves dommages qu’ils ne le pensaient par exemple, mais il manque, pour ma part, une réelle vocation de prévention derrière ce récit pour ses lecteurs.

Laisser un commentaire