Proposer un article

4 BD féministes à lire

Écrit par le 18/04/2021 et modifié le 19/04/2021 - Livres - 0 commentaire - Lecture : 4 minutes

On associe généralement la littérature féministe au Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, essai publié en 1949, et à l’emblématique : “On ne naît pas femme, on le devient”. Associations intéressantes mais pas exhaustives. En effet, la multiplicité des genres littéraires fait que l’on ne peut se réduire à ce vibrant plaidoyer féministe. Et, oui, la bande-dessinée aborde aussi ce sujet de manière pertinente. Voici donc 4 BD féministes à lire.

Préliminaires : focus sur la BD comme genre littéraire

On ne se questionnera pas ici sur la question de savoir si la bande dessinée constitue effectivement un genre littéraire. Toutefois, si vous souhaitez réfléchir à ce sujet, n’hésitez pas à vous délecter avec la conférence : La bande-dessinée, est-ce un genre littéraire ?, que vous pouvez retrouver en un clic sur France culture.

Pourquoi parler de ce genre littéraire ? Parce que, lorsque j’étais une enfant, je prenais un malin plaisir à lire tout plein de BD, bien installée, aux rayons “livres” des magasins… Et donc avec une pointe de nostalgie et de souvenirs d’enfance, j’ai décidé de m’y replonger ! Après avoir reçu moult conseils sur les BD à lire, j’ai choisi d’aborder avec vous quelques albums écrits par des autrices engagées.

Pour une visibilité des femmes : Culottées de Pénélope Bagieu

 

Ça parle de : portraits de femmes. De magnifiques portraits de femmes sont dépeints dans les tomes I et II.

À lire parce que : j’ai trouvé ces BD féministes ambitieuses car je trouve qu’on a nécessairement besoin de représentations, de modèles. L’œuvre de Pénélope Bagieu encourage à améliorer la visibilité des femmes, et donc leur place dans la société.

La lutte contre les violences domestiques : I’m every woman de Liv Strömquist

 

Ça parle de : violences conjugales. En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui, au cours d’une année, sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur conjoint ou ex-conjoint, est estimé à 213 000 femmes. Violences – inquiétantes – qui peuvent toucher tous les individus, sans distinction ; aussi cette bande-dessinée retrace le parcours de femmes, compagnes de célébrités masculines, victimes de violences psychologiques et/ou physiques.

À lire parce que : même si je n’adhère pas à toutes les opinions de l’autrice, cette bande-dessinée reste très plaisante à lire grâce à des histoires saisissantes. C’est pourquoi, je vous la conseille ! On y découvre “les pires petits amis de l’histoire” : entre Elvis Presley, Jackson Pollock et Staline, I’m every woman nous aide à comprendre le mécanisme de l’emprise. Après une telle lecture, l’ampleur de ce problème social ne sera plus un mystère pour vous !

Le nécessaire démantèlement du sexisme : Commando culotte, les dessous du genre et de la pop-culture, de Mirion Malle

 

Ça parle de : stéréotypes et sexisme. Commando culotte démantèle les stéréotypes féminins et masculins. “Le sexisme, tout comme le racisme ou l’homophobie, est discrètement envahissant : on découvre soudain, avec horreur, les idées peu ragoûtantes véhiculées par nos histoires préférées.”

À lire parce que : il s’agit d’une bande-dessinée qui dénonce le sexisme. Il est donc intéressant de la lire pour comprendre ce système patriarcal, construit, et apprendre à le déconstruire. Cette bande-dessinée féministe révèle donc des séries, films stéréotypés. En clair, elle nous ouvre notamment les yeux sur le fait que les personnages féminins restent trop peu nombreux, et stéréotypés. La critique féministe n’est pas celle d’un public censeur : c’est celle d’un public exigeant.

Plus de tabou : Vagin Tonic de Lili Sohn

 

Ça parle de : vagin et intimité. T’inquiète pas ! Je vais tout expliquer : le clito, l’anatomie, les poils, les règles, la contraception puis plein d’autres trucs !

À lire parce que : étant assez pudique, j’appréhendais la lecture de cette bande-dessinée. Finalement, malgré les mots crus de l’autrice, on comprend qu’il n’y a rien de plus naturel que de parler anatomie. Et que vouloir comprendre son corps n’est pas honteux. Lili Sohn déconstruit parfaitement les tabous liés au corps de la femme ou représentations liées à l’intimité féminine. Avec sa bande-dessinée féministe, empreinte d’humour, elle répond à tout plein d’interrogations. Vagin Tonic est donc un petit guide qui vous apportera une instruction, tout en légèreté.

 

Ceci n’est bien sûr pas une liste de BD féministes exhaustive ! N’hésitez donc surtout pas à nous proposer d’autres lectures, à commenter et/ou partager cet article.

Laisser un commentaire