Proposer un article

4 brillantes idées pour reconquérir son ex

Écrit par le 13/02/2020 et modifié le 6/02/2020 - Amour - 0 commentaire

Si je vous dis Rachel et Ross, Carrie et Big, Meredith et Derek, Blair et Chuck, vous pensez série télé, grand amour et aussi séparations et réconciliations multiples. Ces couples se sont séparés pour pimenter nos soirées télé, certes. Mais on rencontre aussi ce type de relation dans la vraie vie. Deux personnes qui s’aiment mais n’arrivent pas à rester ensemble longtemps, se testent, se cherchent… Pour celles qui sont dans une relation je t’aime – moi non plus avec leur ex et qui voudraient bien que la prochaine réconciliation soit la bonne, voici 4 brillantes idées pour reconquérir son ex.

 
reconquérir son ex

Se recentrer sur soi pour reconquérir son ex

Cela peut paraître étrange au premier abord, mais si on aime encore son ex compagnon (ou son ex compagne), qu’il ou elle semble nous aimer aussi, et que nous avons tout de même rompu, c’est peut-être que nous avons chacun de notre côté des choses à régler avant de (mieux) nous retrouver. Toutes les astuces pour récupérer son ex ne valent rien si on n’a pas d’abord pris le temps de faire un travail sur soi, de réfléchir à ce que l’on veut, ce que l’on ne veut pas, à ce qui nous bloque, dans notre vie sentimentale ou notre vie tout court.

On déniche des livres de développement personnel (nous on adore Enfin moi ! Votre psychanalyse active de Geneviève Abrial, Puf), on fait des listes de nos peurs, nos envies, nos blocages ou on prend rendez-vous avec un(e) psychanalyste lorsqu’on est prête. Et on avance vraiment. Ce travail ne nous sera pas seulement utile dans notre relation avec notre ex que l’on veut reconquérir, mais aussi pour notre épanouissement personnel, notre vie professionnelle… Voilà une bonne chose de faite.

Discuter avec son ex pour comprendre notre relation et la rupture

C’est un passage délicat, mais nécessaire, je pense. Il nous faudra discuter, calmement, avec notre ex compagnon afin de mieux comprendre notre relation et la rupture. Il n’est pas question de s’assener des reproches ni de hurler des insultes à tort et à travers. Cela ne serait évidemment pas constructif. Si votre ex est d’accord, bien sûr, proposez-lui de vous retrouver dans un lieu neutre (ni chez vous, ni dans votre ex café préféré), dans un parc, par exemple, pour pouvoir discuter assez loin des autres promeneurs, et de discuter.

Lors de cette conversation, chacun devra pouvoir exprimer tout ce qu’il pense de votre relation. Sans reproches, donc. Commencez chaque phrase par « je pense que » ou « je ressens ». Plutôt que par « tu as fait si » ou « tu n’as pas fait ça ». Chacun votre tour, parlez et écoutez. Vous serez tous les deux soulagés d’avoir pu vous exprimer, vous saurez ce que l’autre pense et ressent. Il y aura peut-être des pleurs, des agacements, mais restez calme. Cela incitera votre ex à rester lui aussi calme. Et ainsi la conversation pourra avancer.

Arès cette conversation, vous SAUREZ. Et vous pourrez, en tous cas, commencer à réfléchir. Démêler ou commencer à démêler le fonctionnement de votre couple, qui a conduit à une rupture. Et, si vous avez décidé d’entamer une thérapie, vous aurez de la matière à ajouter à votre travail avec votre psychanalyste. Après votre réconciliation, si vous finissez par vous remettre avec votre ex, vous ne devriez pas reproduire les mêmes schémas, qui, de toute évidence, ne vous satisfont ni l’un ni l’autre.

Changez de look

Ou plutôt, trouvez son propre look. Parce que le jean-tee-shirt-sweat-comme-au-lycée n’est PAS un look. Ce n’est ni un look boyish (masculin-féminin), ni un look street wear. Pareil pour les micro-jupes-nano-tops-cuissardes-en-skai. Ça, c’est juste vulgaire. Parce que les looks boyish, street wear et tous les autres se travaillent un minimum. Les reliquats de notre adolescence qui traînent encore dans notre dressing et autres mini habits sont juste moches.

Alors, me direz-vous, le look n’est pas ce qui compte le plus dans la vie. C’est vrai. Mais notre manière de nous habiller reflète, lorsqu’on a pris la peine de la choisir avec soin, ce que nous voulons exprimer avec notre corps, notre apparence. Se sentir bien habillée et en accord avec ce que l’on aime, ce qui nous ressemble nous donne une incroyable confiance en nous. Et puis le shopping aide à soigner une déception d’amour. Si, si.

Comment trouvez son look ? On peut écumer les boutiques de vêtements à la recherche d’inspiration, feuilleter les pages mode de magazines papier et online (comme So What ?, par exemple), regarder dans notre garde-robe ce qui nous parle, ce que l’on aime ou pas. Noter tout ce que l’on aime et n’aime pas (on aime les matières fluides, on déteste les frous-frous…), nos besoins (confort, vêtements de travail, de sport, etc.). On peut aussi trouver des livres de relooking. Ou consulter une conseillère en image pour s’offrir (ou se faire offrir) un relooking.

Question budget, nul besoin de rouler sur l’or pour changer de look. On peut dénicher des vêtements de seconde main dans les vide-dressings, boutiques vintage, à Emmaüs… C’est écologique et tendance. Et on ne se retrouvera pas avec, sur le dos, la robe qui est dans la vitrine de toutes les boutiques. On peut aussi vendre les vêtements que l’on NE PORTERA PLUS – puisqu’ils ne sont pas adaptés à notre nouveau look, donc. On peut rapporter ses anciens vêtements, même abîmés, dans des boutiques qui nous offrent en échange une réduction (chez H&M, par exemple).

Ne pas perdre le contact avec son ex

Après une séparation, et a fortiori si on est encore amoureuse, il n’est pas évident, sauf cas particulier, de rompre définitivement tout contact avec son ex. Si on veut que cette histoire d’amour reprenne, mieux vaut ne pas totalement couper le contact avec son ancien compagnon. Mais il n’est pas non plus nécessaire de continuer à le voir tous les jours ou presque. Évitez la version harceleur sociopathe de Joe Goldberg (dans You sur Netflix). Trouvez un juste milieu.

On peut rester en contact en se croisant dans des soirées entre amis lorsqu’on a des amis communs. Se téléphoner de temps en temps et discuter de tout et de rien. Se retrouver pour des sorties restaurant, musée… Lui envoyer des SMS pour lui annoncer les bonnes nouvelles lorsqu’on a une promotion, de nouveaux contrats, terminé des projets qui étaient en cours pendant notre relation…

Pour ne pas trop se mélanger les pinceaux pendant cette période suivant la rupture, on évite quelques sujets : notre rupture, ses nouvelles fréquentations éventuelles, les nôtres. On n’est ni en couple, ni vraiment amis. Et on évite donc de déclencher une énième dispute (inutile). On se reconstruit, on construit autre chose pour cette relation. Chaque chose en son temps.
 

Après un travail sur soi, en gardant contact avec son ancien compagnon, si chacun est toujours amoureux de l’autre, le couple devrait naturellement se reformer, sur des nouvelles bases plus solides. Parce qu’on a l’expérience du ou des précédents échecs. Parce qu’on a fait ce qu’il fallait pour évoluer, et qu’on est sûr de le vouloir tous les deux.

 

Publi-rédactionnel

Laisser un commentaire