Proposer un article

5 idées pour diminuer son stress

Écrit par le 7/02/2020 et modifié le 6/02/2020 - Psycho - 0 commentaire

Le stress est un fléau de nos sociétés actuelles qui tendent vers la performance, au détriment du bien-être. Il cause ou augmente de nombreuses maladies et douleurs. Il agit aussi de manière négative sur le moral. Mais il existe de nombreuses manières de lutter contre le stress. Voici 5 bonnes idées pour diminuer son stress.

 
diminuer son stress

Marcher pour diminuer son stress

Cela a été scientifiquement prouvé, marcher pendant 30 minutes par jour, à une bonne allure, permet de réduite le stress. Et donc les problèmes qui y sont associés. On fait diminuer sa tension (pas l’hypertension, qui est une maladie due à un dysfonctionnement des artères, indépendamment du stress), et on réduit les risques de contracter des maladies pour lesquelles le stress est un facteur aggravant (maladies cardio-vasculaires, ulcères, migraines, aménorrhée, douleurs musculaires chroniques…).

Lorsque nous marchons à bonne allure (et pratiquons une activité sportive de manière générale), nous produisons des endorphines, ou « hormone du bonheur » : des neuropeptides synthétisés par le l’hypophyse et l’hypothalamus qui procurent unes sensation de bien-être.

Marcher permet aussi, de se vider la tête, de prendre du recul sur ce que l’on est en train de faire (travailler, faire les corvées…), de laisser gambader nos pensées, de respirer l’air extérieur plutôt que l’air intérieur plus pollué, de se rendre dans un endroit qui nous procure du plaisir comme un parc, un lieu qu’on adore…

Plus on rit, moins on est stressée !

Retombons en enfance, discutons avec nos amis le plus souvent possible, remettons au goût du jour les batailles de chatouilles, regardons des vidéos de chatons qui trébuchent ou binge watchons les sketchs de nos humoristes préférés. Tant qu’on rit !

Le rire stabilise le rythme cardiaque, il réduit la pression artérielle. Le stress, lui, fait augmenter le rythme cardiaque et fait augmenter la pression artérielle. Le rire réduit aussi la production de cortisol, l’hormone du stress. Et augmente la production d’endorphine, anti-stress. Le rire est donc un très bon anti-stress.

Rire augmente même la production de globules bancs et donc renforce nos défenses immunitaires (comme le curcuma, trop bon pour parfumer les pâtes, le riz, une sauce salade… Fermez la parenthèse…). Rire a aussi des vertus sur nos relations sociales, notre vie amoureuse, notre confiance en nous. Rire nous rend plus ouvertes, moins agressives. Logique. Rire nous rend aussi plus jolie (oui on est plus jolie quand on rit que quand on tire la tronche). Rions ! Rions ! Rions !
 
diminuer son stress

Inspirez, expirez, inspirez, expirez

La respiration est une méthode bien connue pour lutter contre le stress. Vous respirez tout le temps, me direz-vous. Oui, mais une respiration en conscience permet de se relaxer, donc de détresser. La médecine le confirme.

La respiration profonde, en conscience est bien connue des yogis. En prenant de profondes inspirations, on augmente la quantité d’oxygène qui circule dans notre corps, donc on réduit le stress.

La respiration abdominale est un bon exercice facile à pratiquer partout, quelques minutes par jour. Respirer par le ventre permet d’augmenter ses capacités respiratoires de plus de 70%. Assise, placez vos mains sur votre ventre. Inspirez pendant 3 secondes par le nez, en gonflant le ventre. Vos mains doivent sentir votre abdomen se remplir d’air. Bloquez votre respiration pendant 3 secondes. Expirez en vidant votre ventre d’air. Ce petit exercice tout simple peut être effectué plusieurs fois par jour, le matin au réveil, le soir au coucher, dans un moment de stress…

Gérer son temps permet de réduire son stress

Cela semble assez évident, mais lorsqu’on passe toute la journée à courir (vainement) après le temps, à être en retard, s’inquiéter, s’excuser, s’énerver, le stress augmente considérablement. Bien gérer son temps dans la journée permet de réduite le stress.

Il y a des journées où rien ne va comme prévu, où toutes les complications décident de se liguer contre nous. Pour ces rares journées, on prend du recul, on fait ce que l’on peut pour passer les obstacles, on respiiiiiire.

Pour toutes les autres journées où l’on court partout, c’est peut-être parce que nous gérons mal notre emploi du temps que nous courrons partout avec l’impression de ne pas avancer. On choisit donc de devenir maîtresse de notre planning en devenant Super Organisée ! On peut commencer par s’équiper d’un agenda, une appli, un Bullet Journal ou un carnet dans lesquels on notera chaque jour nos tâches à accomplir. Et on note un nombre raisonnable de tâches à accomplir chaque jour (3 est un bon chiffre, à modifier selon la nature des tâches). On s’accorde un temps pour chaque tâche (raisonnable, là aussi). Puis on coche chaque tâche accomplie au fil de la journée : ça fait du bien ! On réduit les temps perdus le cas échéant : heures passées à zapper sur les réseaux sociaux, devant la télé… Et on pense à s’accorder des pauses entre nos tâches. Mots d’ordre : planifier et maîtriser.
 
diminuer son stress

On adopte un chat et on se met au jardinage contre le stress

Se rapprocher de la nature permet de faire diminuer son stress.

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la ronronthérapie. Les chats, lorsqu’ils ronronnent, outre le fait qu’ils sont trop chou, émettent des fréquences basses, apaisantes. D’ailleurs, les chats ne ronronnent pas que pour exprimer leur plaisir (sous les caresses). Ils ronronnent aussi pour se déstresser eux-mêmes. La ronronthérapie consiste donc à s’entourer de chats qui ronronnent. Caresser un chat procure aussi une sensation d’apaisement. Les bars à chats japonnais se sont exportés en France et on peut s’y rendre pour être entourée de chats antistress. On consomme boissons et petits gâteaux et on attend qu’un joli matou vienne chercher des câlins…

Pour celles qui sont allergiques aux poils de chats ou qui ne les aiment pas (comment peut-on ne PAS aimer les chats ??), il y a le jardinage. Pratiquer une activité en plein air permet de réduire la pression artérielle, les tensions musculaires, l’agressivité, le rythme cardiaque, la dépression, le taux de stress. Plus encore si cette activité est du jardinage.

Pour celles qui n’aiment ni les chats ni le jardinage (c’est un peu bizarre, mais bon), une balade dans un parc, sur la plage, en forêt, n’importe où en pleine nature fonctionne aussi.
 

Publi-rédactionnel

Laisser un commentaire