Proposer un article

5 récits de voyage écrits par des femmes

Écrit par le 22/09/2020 et modifié le 21/09/2020 - Livres, Voyages et Tourisme - 0 commentaire

Cette année, difficile de voyager dans de bonnes conditions… Pourtant, grâce à cette liste (non exhaustive) de récits, vous allez pouvoir vous évader et rêver d’aventures sans quitter votre canapé ! Le plus : ce sont des femmes qui les ont écrits. Découvrez sans plus tarder ces aventurières inspirantes. Voici 5 récits de voyage écrits par des femmes.

Là où je continuerai d’être – L’appel des terres sauvages

Là où je continuerai d'être
 
Ça parle de : Linda Bortoletto mène une vie plutôt confortable : c’est une jeune femme de 30 ans, en couple, qui occupe un poste de haut fonctionnaire au Ministère des Finances. Pourtant, la perte d’un proche va lui ouvrir les yeux sur cette façon de vivre qui ne lui correspond plus, et la pousser vers un changement radical…

On voyage parce que : Linda décide de tout quitter et de partir seule pour une aventure hors du commun. Elle nous transporte avec elle au fin fond de la Sibérie, à la découverte de la faune et de la flore sauvages du Kamtchatka, puis en Alaska. Des rencontres viennent marquer son expédition, toutes plus authentiques les unes que les autres. Elle partage notamment un bout de route avec des éleveurs de rennes, avant de poursuivre son aventure vers d’autres horizons. L’auteure nous fait part également de plusieurs souvenirs de voyages, vécus avec son père.

Là où je continuerai d’être, Linda Bortoletto, Le passeur, paru le 12 octobre 2017, 286 pages, 7,90€ en format poche. En vente sur Fnac, Cultura, Amazon.

Wild

Wild
 
Ça parle de :  Cheryl Strayed est âgée de 22 ans lorsqu’elle perd sa mère. À la suite de cet évènement, elle divorce puis devient dépendante à l’héroïne. S’ensuit une véritable descente aux enfers pour la jeune femme, jusqu’au jour où un livre sur le célèbre Pacific Crest Trail va lui redonner espoir en l’avenir…

On voyage parce que : Cheryl décide de parcourir une partie du très connu Pacific Crest Trail, qui s’étend sur plus de 4000 km. Cette randonnée relie la frontière mexicaine à la frontière canadienne. C’est ainsi sur la partie californienne du sentier que Cheryl Strayed nous emmène. Randonneuse débutante, elle va devoir apprendre à se nourrir, boire, faire face à des animaux sauvages ou encore dormir en pleine nature. Cette expérience difficile va lui permettre de se retrouver et de devenir plus forte face aux épreuves de la vie.

Wild, Cheryl Strayed, 10/18, paru le 18 septembre 2014, 504 pages, 8,80€. En vente sur Fnac, Cultura, Amazon.

Sauvage par nature

Sauvage par nature
 

Ça parle de : Sarah Marquis nous raconte son voyage en solitaire de 3 ans de marche, de la Sibérie jusqu’à l’Australie. Ses bagages se résument à un sac à dos et un chariot à deux roues. Habituée à ce genre d’expédition depuis de nombreuses années, il lui arrive tout de même de faire face à quelques mésaventures…

On voyage parce que : l’auteure traverse plusieurs pays : la Sibérie, la Mongolie, la Chine, le Laos, la Thaïlande et l’Australie. Les paysages et les climats sont très variés. Jungles, lacs et déserts abritent une faune sauvage extraordinaire. Sarah croise notamment le chemin de léopards des neiges, ou bien des loups de Sibérie. Son récit nous fait également prendre conscience de l’importance du rapport à entretenir avec la Terre. Un retour à l’essentiel semble nécessaire. Par le biais de ce livre, c’est une véritable philosophie de vie que Sarah Marquis souhaite nous faire partager.

Sauvage par nature, Sarah Marquis, Pocket, paru le 4 juin 2015, 264 pages, 7,60€. En vente sur Fnac, Cultura, Amazon.

Voyage d’une parisienne à Lhassa

Voyage d’une parisienne à Lhassa
 
Ça parle de : Alexandra David Néel débute son périple en 1911, en Asie. Pourtant, c’est seulement en 1924 qu’elle atteindra son objectif : entrer dans la capitale tibétaine de Lhassa. Après de multiples échecs, Alexandra, suivi par son fils adoptif, décident de se déguiser en mendiants. Elle devient alors la première femme occidentale à y parvenir…

On voyage parce que : cette aventure incroyable à travers l’Asie commence en Inde, où Alexandra ne devait rester qu’une année ou deux. Finalement, elle ne souhaite pas rentrer étant donné que la guerre frappe l’Europe. Elle décide de voyager également au Japon, en Chine et en Corée. Le Tibet devient sa priorité au fil de son périple. Nous en apprenons alors davantage sur “le pays des neiges” à cette époque. Alexandra, passionnée par le bouddhisme, transmet toutes les émotions et les épreuves qu’elle a traversées. Elle nous transporte dans une épopée fabuleuse, riche en rencontres, croyances et coutumes.

Voyage d’une parisienne à Lhassa, Alexandra David-Néel, Pocket, paru le 25 juin 2018, 372 pages, 6,50€. En vente sur Fnac, Cultura, Amazon.

Ma victoire sur l’Atlantique

Ma victoire sur l’Atlantique
 
Ça parle de : Peggy Bouchet, 26 ans, est la première Française à avoir traversé l’Atlantique à la rame. Son récit nous fait part de toute sa détermination et son courage. En effet, sa précédente tentative s’était soldée par un échec. À travers ce livre, Peggy nous pousse à réaliser nos rêves, et ne jamais renoncer…

On voyage parce que : grâce au récit très précis de Peggy, retranscrit à son éditeur tous les deux jours par téléphone, nous ressentons avec elle la chaleur des tropiques et la douleur dans ses poignets. Du Cap Vert à la Martinique, où elle arrive victorieuse le 5 Janvier 2000, elle a su faire face à la solitude et aux difficultés d’une telle épopée. Une météo instable qui risque de la faire chavirer à tout moment, des rencontres étonnantes avec un requin, ou encore un étrange cargo : tant d’éléments qui rendent son histoire palpitante.

Ma victoire sur l’Atlantique, Peggy Bouchet, Le Cherche-Midi, paru le 1er février 2000, 197 pages, 19€. En vente sur Fnac, Cultura, Amazon.
 

Alors, pour quelles destinations allez-vous embarquer ? Quelles aventurières vont vous donner le goût du voyage ? N’hésitez pas à partager vos impressions sur ces récits de voyage écrits par des femmes dans les commentaires !

Laisser un commentaire