Proposer un article

50 héroïnes de jeu vidéo au secours des enfants malades

Écrit par le 30/11/2011 et modifié le 25/09/2019 - Famille, Jeux vidéo - 0 commentaire

Beau geste que celui-ci, que nous applaudirons des deux nageoires. L’artiste Ashley Riot (un pseudo, parce que, bon) a ainsi fait don de l’un de ses travaux à l’association Child’s Play, à l’occasion d’un diner de charité prévu pour le 8 décembre prochain au Meydenbauer Center de Bellevue, dans l’État de Washington. Child’s Play s’occupe d’améliorer les conditions de vie des enfants en milieu hospitalier, en passant par le média jeu vidéo. On espère donc notamment que cette illustration, qui sera mise aux enchères, permettra à Child’s Play d’œuvrer encore plus efficacement dans son action.

Qu’y a-t-il de beau à voir sur cette image, alors ? Beaucoup de femmes, et un peu d’hommes si l’on est parano ou juste bon observateur. Ces demoiselles partagent toutes le point commun d’être apparues dans le milieu vidéoludique avant 1995, ce qui explique la non-présence de jeunettes comme Lara Croft ou Bayonetta, par exemple. Voici ce qu’Ashley Riot en a dit sur Deviant Art :

“J’ai essayé de rassembler des représentations de chaque grand classique du jeu vidéo avec une héroïne femme, mais je suis sûre que des petits futés mettront le doigt sur quelqu’un que j’ai oublié ! Je suis disposée à offrir une commission gratuite à quiconque pourra nommer les 50. Certaines d’entre elles sont assez obscures !”

A vous de jouer ! Et à celles et ceux que cela parle, pour réaliser ce dessin, Ashley a utilisé du bristol format 24×36,  des crayons PITT, un white sakura ainsi que des copics (marqueurs). Et un chouïa de talent, aussi.

 

Source : Kotaku.

Laisser un commentaire