Proposer un article

6 bonnes raisons de visiter la Serbie

Écrit par le 6/04/2016 et modifié le 6/04/2016 - Voyages et Tourisme - 0 commentaire

Entre l’Orient et l’Occident, la Serbie abrite de jolis trésors naturels relativement méconnus des touristes. Montagnes, lacs, Danube, plaine de la Voïvodine, vignobles… Découvrez 6 paysages à ne pas manquer en Serbie et autant de bonnes raisons d’aller visiter la Serbie.

 

Les Portes de Fer sur le Danube

 
Les Portes de Fer - Serbie

© Rozae Sazdić

Une gorge du Danube impressionnante : les Portes de Fer séparent les Carpates, à la lisière de la Roumanie, et les Balkans au Sud, sur une longueur totale de 135 kms. Elles sont surnommées « les chaudières » par les navigateurs. Le Danube y est encerclé par les montagnes. A découvrir aussi, l’impressionnante forteresse moyenâgeuse de Golubac qui surplombe les Portes de Fer. On peut aussi y voir la Table de Trajan, gravée sur une paroi rocheuse dédiée à l’empereur romain Trajan.
 

Fruska Gora sur la route des vins

 
Fruska Gora - Serbie

© Mazbln

Montagne située dans la province de Voïvodine, Parc National depuis 1960, sur la Route du vin. Pâturages, forêts centenaires, 18 monastères de styles byzantin et baroque… On y trouve des couches rocheuses datant de 50 millions d’années, ce qui vaut au site le surnom de « miroir du passé géologique ». On y découvre aussi plusieurs villages connus pour leurs caves. On peut tester dans l’une d’entre elles le ausbruch de Karlovci, vin de raisins secs, ou le bermet, vin authentique de cette région (et unique vin de Serbie qui figurait à la carte du restaurant du Titanic).
 

Les Gorges de l’Uvac, le serpent d’eau

 
Les Gorges de l’Uvac - Serbie

© Dragoljub Zamurovic

Les gorges de l’Uvac, dans le sud-ouest de la Serbie forment un canyon bordé par des forêts, au fond duquel la rivière serpente sur plus de 2 kms. Les belvédères offrent une vue à couper le souffle sur le canyon et la rivière. Un passage obligé pour vos photos de vacances en Serbie. On peut parcourir la rivière en barque locale, observer la faune (les vautours protégés dans cette réserve) et la flore. A découvrir aussi, une grotte glacière aux stupéfiants stalagmites et stalactites.
 

Đavolja varoš, les « pyramides de terre »

 
Đavolja varoš, les pyramides de terres - Serbie

© Dragoljub Zamurovic

Dans le sud de la Serbie, sur la montagne de Radan, un site protégé de 202 « pyramides de terre » formées par l’érosion du sol et encerclées par 2 sources minérales. Đavolja varoš signifie « la ville du diable », et fait écho au paysage aride et sec. Ces « pyramides de terre » peuvent atteindre 15 mètres de haut et 6 mètres de large. Impressionnant !
 

Vratna Gates, 3 arches naturelles

 
Vratna Gates - Serbie

© Dragoljub Zamurovic

Dans l’est de la Serbie, dans la région de Bor, la gorge de la rivière Vratna abrite 3 imposantes arches sculptées par l’érosion dans la roche le long de la rivière. Les plus élevées d’Europe ! On peut y découvrir une flore et une faune spécifiques riches. La 1ère porte mène au monastère Vratna, construit au XIVème siècle, aujourd’hui monastère exclusivement féminin.
 

Le parc national de Tara : cascades et rivières

 
Parc national de Tara - Serbie

© Rozae Sazdić

Situé dans l’ouest de la Serbie, un parc dans lequel courent ruisseaux et rivières, traversant des gorges, cascades et forêts à la faune caractéristique. La gorge la plus impressionnante est celle de Drina, point de départ d’excursions et descentes en rafting. On croise dans les forêts du parc national de Tara des faucons, ours bruns et chamois. On y trouve aussi des traces archéologiques allant du Néolithique au Moyen-âge.
 
*
 
Plus d’informations et pour organiser votre séjour en Serbie : www.serbie.travel.
Et pour les conseils sécurité, démarches administratives : www.diplomatie.gouv.fr/serbie.

Laisser un commentaire