Proposer un article

6 idées pour rendre Noël plus écologique

Écrit par le 18/12/2020 et modifié le 5/03/2021 - Conso, Thème du mois, Zéro déchet - 0 commentaire - Lecture : 5 minutes

Noël approche à grands pas. Et toutes nos bonnes résolutions et idées zéro déchet ne peuvent s’envoler comme ça… On peut très bien concilier fêtes de fin d’année et zéro déchet. En choisissant avec attention les produits que l’on consomme, en réduisant ses déchets, en cuisinant. Sans oublier de prendre du plaisir à créer, choisir, célébrer Noël. Voici donc 6 idées pour rendre Noël plus écologique.

 
6 idées pour rendre Noël plus écologique

Choisir un sapin naturel

Un sapin artificiel, fait pour durer, devrait être conservé pendant 20 ans au moins pour être aussi écologique qu’un sapin naturel acheté chaque année. Or, nous conservons en moyenne un sapin artificiel pendant 6 ans. Ne parlons pas des sapins artificiels floqués qui contiennent moult produits chimiques… Le sapin artificiel, en plastique, n’est en outre pas toujours recyclé (car on sait que la quantité de plastique produite est telle que les usines de recyclage ne peuvent suivre la cadence).

Les sapins naturels sont généralement produits en France (vérifiez bien la provenance de votre sapin lors de l’achat), cultivés uniquement à cette fin (aucune forêt n’est donc saccagée). Et, pendant qu’ils sont cultivés, les sapins absorbent du gaz carbonique et produisent des abris pour les petits animaux. En outre, de nombreux emplois sont maintenus et créées en France grâce à cette production. Enfin, les sapins naturels sont, une fois les fêtes terminés, faciles à revaloriser : copeaux pour pailler le jardin, compost, revalorisation énergétique.

On choisit donc un sapin naturel cultivé en France pour décorer son intérieur pendant les fêtes. Et il en existe même des bio ou Label Rouge…

Passer aux emballages réutilisables

En France, nous générons chaque année 20 000 tonnes de déchets d’emballages cadeaux jetables. Oui, c’est énorme. Sachant qu’un emballage cadeau ne reste pas très longtemps sur son cadeau, c’est un vrai gaspillage de ressources naturelles (eau, arbres…).

On trouve donc des emballages réutilisables !

Testez le furoshiki, cet emballage japonais qui consiste en un joli tissu noué autour d’un cadeau et que l’on peut réutiliser à l’infini (ou presque). Les sacs à vrac ultra faciles et rapides à coudre (ou que l’on peut acheter). Ou les papiers cadeau et rubans Les Belles Musettes, épais, jolis, réversibles et réutilisables de très nombreuses fois car on fixe le papier avec un ruban et sans scotch.

Ou pensez à utiliser des papiers récup’ (et à conserver les papiers cadeaux que vous recevez pour les réutiliser plus tard).

Certaines préféreront carrément ne pas utiliser de papier cadeau du tout.

Dévorer le livre Mon Noël zéro déchet

Et suivre les bons conseils que je vous y donne. Oui, je vous parle (encore) de mon livre Mon Noël zéro déchet paru aux éditions La Plage (mais ce n’est pas non plus tous les jours que je publie un livre).

Vous y trouverez mon conseils, astuces, recettes et DIY pour préparer un Noël écologique et sans prise de tête ni rien gâcher de l’esprit de Noël : idées de décoration de la maison et du sapin, idées repas et recettes d’amuse-bouches, entrées, plats et desserts, idées de cadeaux, cadeaux DIY…

Bref, tout ce qu’il faut pour passer un Noël écoresponsable !
 
Jeux-concours Mon Noël zéro déchet

S’offrir des cadeaux de seconde main

Des livres chinés, des vêtements vintage, des beaux meubles et objets en brocante, des appareils électriques reconditionnés, des jouets d’occasion… Les idées ne manquent pas.

Profitez des week-ends ou des vacances pour faire des sorties shopping dans des boutiques de seconde main. De vraies chasses aux trésors ! On fouille, on regarde, on déniche, on commente, et on trouve (presque) toujours un objet qui nous tape dans l’œil.

Les objets seront aussi moins chers de seconde main que neufs. (Ce qui n’est pas une raison pour craquer sur des babioles dont on se lassera en un jour.) On peut trouver son bonheur en cherchant bien et faire plaisir (j’ai par exemple, trouvé un magnifique énorme vase en verre vert en brocante, des meubles en bois… et je cherche toujours une jolie jupe en cuir midi.. À bon entendeur…).

Cuisiner

On achète des bons produits chez les petits commerçants locaux (boucher, boulanger, poissonnier, AMAP, coopérative paysanne, directement chez les producteurs…). Car un bon repas commence avec des bon produits, bien sûr.

Et non, ce n’est pas plus cher de se rendre dans une coopérative paysanne que dans un hypermarché. Regardez, comparez. Et s’il faut dépenser quelques euros de plus pour manger une vraie pièce de viande goûteuse et saine plutôt qu’un morceau bas de gamme rempli de flotte (vous avez vu ces reportages dans lesquels on nous explique que, pour ajouter du poids à la viande de mauvaise qualité, les industriels leur font des piqûres d’eau ?), ça en vaut vraiment la peine ! Un budget n’est pas extensible, me direz-vous ? Vous avez raison. Si la viande est un peu plus chère, peut-être que les légumes le seront bien moins… Et le budget est bouclé sans être dépassé.

Et pensez aussi à quelques bons plans pour réaliser des économies : tester les applis comme Too Good To Go auprès de commerçants bio pour récupérer des paniers d’invendus à petit prix, choisir les légumes moches en réduction dans votre AMAP…

Puis, cuisiner ! Cuisiner simple mais bon, et surtout oublier les produits ultra transformés (sans goût ou dégoûtants et surtout mauvais pour la santé). Nul besoin de passer la moitié des vacances au fourneau. On peut facilement trouver des recettes ultra simples, économiques et gourmandes pour faire plaisir à la famille.

C’est encore mieux si tout le monde s’y met. On prépare donc ensemble les repas ou chacun y va de sa petite recette perso.

Se mettre au DIY

Après la cuisine, le DIY. Ça fait beaucoup de choses à faire, me direz-vous là aussi ? Pas forcément. Il n’est pas non plus nécessaire de tout faire soi-même cette année pour les fêtes de fin d’année. Mais on peut se lancer quelques défis DIY simples.

On peut par exemple fabriquer quelques décorations de Noël soi-même en tissu, papier… Dresser une table de fêtes avec nappe en tissu, serviettes de table maison (carré de tissu avec double ourlet tout autour, voilà un DIY rapide à réaliser !), pots de plantes déco en centre de table…

Et tenter de fabriquer quelques cadeaux soi-même. Les couturières pourront créer des accessoires (coussins, paniers en tissu…). Les manuelles feront des bijoux en perles, des cosmétiques maison, un clipboard

Avec un petit peu d’entraînement et quelques essais, les DIY feront envie à tout le monde !
 
6 idées pour rendre Noël plus écologique
 

Convaincues par nos idées pour rendre Noël écologique ? Quels seront vos gestes zéro déchet pour les fêtes de fin d’année ?

Laisser un commentaire