Proposer un article

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

Écrit par le 28/04/2020 et modifié le 28/04/2020 - Séries télé - 0 commentaire

Les séries inspirées de faits réels sont nombreuses. Même si parfois des libertés, plus ou moins grandes, sont prises avec les événements réels, on adore apprendre, vivre un moment important, un morceau d’Histoire et rencontrer des personnages ayant existé. Ces séries nous donnent ensuite envie de tout savoir sur les personnages, les événements. On s’instruit et on se distraie. Bref, on adore ! Voici 6 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix.

The English Game

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

© Oliver Upton

 
L’histoire : la série raconte l’origine du football en 1870 en Angleterre et l’histoire des 1ers joueurs, issus de différentes classes sociales, qui en ont fait le sport populaire que l’on connaît. La mini série compte 6 épisodes. Julian Fellowes en est le producteur exécutif et l’a écrite. Disponible depuis le 20 mars 2020.

Dans la vraie vie : Arthur Kinnaird et Fergus Suter ont vraiment existé. Le 1er était un aristocrate qui a travaillé dans la banque familiale et fut un pionnier dans le football. Il a remporté plusieurs fois la Coupe d’Angleterre. Le second était tailleur de pierre et l’un des 1ers footballeurs professionnels. Il a lui aussi remporté plusieurs fois la Coupe d’Angleterre.

On aime : la série n’est pas une suite de matches de football (elle n’aurait pas été dans cet article, si cela avait été le cas). Je ne suis pas du tout fan de football, mais cette série nous fait vivre l’histoire de plusieurs hommes qui ont une passion commune, le football. Et aussi beaucoup de différences : les uns sont aristocrates et élitistes et veulent que le football reste l’un de leurs privilèges ; les autres sont ouvriers et ont une vie difficile, ils vivent principalement pour les moments de liesse et d’évasion que le football leur offre. On voyage dans le temps (XIXème siècle) en Angleterre. On s’attache aux personnages, on est aussi happé par leur ténacité et leur envie de victoire. Bref, on adore !

Unorthodox

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

© Anika Molnar/Netflix

 
L’histoire : Esther Shapiro a 19 ans, elle vit à Williamsburg, un quartier de Brooklyn à New York et est mariée depuis 1 an, suite à une union arrangée, avec un Juif orthodoxe, comme elle. Mais elle quitte sa communauté et s’enfuit à Berlin. Sa famille ne compte pas la laisser s’échapper si facilement. Mini série d’1 saison de 4 épisodes. Disponible depuis le 26 mars 2020.

Dans la vraie vie : Unorthodox s’inspire du livre autobiographique de Deborah Feldman, publié en 2012 : Unorthodox : The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots. Deborah Feldman a réellement vécu dans le quartier de Williamsburg au sein d’une communauté juive orthodoxe. Elle a été mariée à 17 ans avec un homme qu’elle n’a pas choisi. Elle a pu s’inscrire à l’université, avec l’accord de son mari. Et s’est enfuie à 22 ans avec son fils âgé de 3 ans.

On aime : Esther Shapiro est émouvante. On a envie de l’aider, de la sauver. Mais elle le fait très bien elle-même. L’actrice Shira Haas qui interprète le rôle est magistrale. Cette série est immédiatement captivante. Et ouvre l’esprit. Il existe des manières de vivre différentes des nôtres. On peut les connaître, les respecter. Même si elles nous paraissent bien étranges (voire effrayantes). Une belle série, une jolie leçon de vie.

The Crown

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

© Sophie Mutevelian

 
L’histoire : The Crown suit la vie de la reine d’Angleterre Elisabeth II, depuis son mariage et ses 1ères années de règne suite à la mort de son père. Chaque saison couvre une décennie du règne d’Elisabeth II. On fait aussi connaissance avec la famille royale, les différents Premiers ministres que la reine à connus et on plonge dans plusieurs pages de l’Histoire britannique et mondiale. Saison 3 disponible sur Netflix. La saison 5 sera la dernière.

Dans la vraie vie : The Crown suit les étapes du règne de la vraie Elisabeth II, les affaires importantes et événements qui ont effectivement ponctué son règne.

On aime : on suit de très près la reine Elisabeth II et sa famille. Si bien qu’on a un peu l’impression de les connaître (en vrai). On adore découvrir les dessous du palais de Buckingham, les grands événements politiques et sociaux que l’Angleterre a connus. Les petits scandales familiaux, bien sûr. Un mélange de grandes et petites histoires. On adore.

Self Made : Inspired by the Life of Madam C.J. Walker

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

© Amanda Matlovich/Netflix

 
L’histoire : Madam C.J. Walker est partie de rien pour devenir la 1ère femme noire millionnaire des États-Unis par ses propres moyens, grâce à son entreprise de soins capillaires pour Afro-Américaines, au XIXème siècle. On suit son ascension, son succès. Mini série de 4 épisodes. Disponible depuis le 20 mars 2020.

Dans la vraie vie : la série s’inspire du livre On Her Own Ground : The Life and Times of Madam C.J. Walker (2001) écrit par A’Lelia Bundles, l’arrière-petite-fille de Madam C.J. Walker.

On aime : on adore faire connaissance avec Madam C.J. Walker (je ne la connaissais pas avant de découvrir la série). Cette femme est forte, déterminée, ambitieuse. Elle part de rien pour arriver au sommet d’une florissante entreprise. On est totalement derrière elle et on veut la voir réussir. Une très belle histoire.

Narcos

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

© Courtesy of Netflix

 
L’histoire : Narcos suit la traque par le DEA des cartels de la drogue de Colombie, celui de Pablo Escobar puis celui de Cali. Saison 3 (et dernière saison) disponible depuis le 1 septembre 2017. La suite, Narcos : Mexico, s’intéresse au cartel de Guadalajara. Saison 2 disponible depuis le 13 février 2020.

Dans la vraie vie : les cartels de Medellín de Pablo Escobar, de Cali (créé par les frères Miguel et Gilberto Rodriguez Orejuela et José Santacruz Londoño) puis de Guadalajara (dirigé par Miguel Ángel Félix Gallardo) ont fait partie des plus gros cartels de narco-trafiquants de l’histoire.

On aime : l’action, le cynisme, la course-poursuite, qui semble souvent vaine, entre la DEA et les cartels, soutenus par les politiciens et la police locale corrompus. On finit par s’attacher aux personnages, même aux narco-trafiquants. Avant de se souvenir qu’ils méritent leur fin souvent sordide. On veut à la fois que la DEA les arrête et qu’ils s’en sortent. Des images réelles sont disséminées dans certains épisodes. Et les voix off des agents de la DEA ajoutent de vraies informations sur la traque des cartels. La série est violente – âmes sensibles s’abstenir.

El Chapo

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

© Netflix

 
L’histoire : El Chapo suit l’ascension puis la capture, l’évasion et la chute du trafiquant et chef du cartel de drogue mexicain Joaquin “El Chapo” Guzman. Saison 3 (et dernière saison) disponible depuis le 9 juillet 2018.

Dans la vraie vie : El Chapo a dirigé le cartel de Sinaloa au Mexique jusqu’en 2016, lorsqu’il a été capturé par la police mexicaine. Certains noms ont été modifiés, comme celui de Genaro García Luna (Conrado Sol dans la série). El Chapo a voulu porter plainte contre Netflix pour diffamation en 2017.

On aime : El Chapo est centré sur la vie du trafiquant de drogue, son trafic de stupéfiants, son ascension, ses emprisonnements et évasions, sa vie de famille. Contrairement à la série Narcos, on ne suit pas vraiment sa traque par la police ou la DEA. On a presque envie qu’il s’en sorte (en fait, j’aimais bien le personnage jusqu’à ce qu’il viole une femme en prison). On se souvient toutefois que le vrai El Chapo est bien où il est : en prison. Action, violence et sexe au Mexique. Une bonne série sur un personnage réel.

American Crime Story : The People v OJ Simpson

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

© FX Networks

 
L’histoire : la saison 1 de American Crime Story relate le procès de O. J. Simpson, joueur de football américain célèbre qui fut accusé du double homicide de son ex-femme Nicole Brown Simpson et de Ronald Goldman. Le crime donna lieu au « procès du siècle », ultra médiatisé et devenu très célèbre. La procureure Marcia Clark y a affronté l’équipe d’avocats de Simpson menée par Johnnie Cochran Jr, Robert Shapiro et Robert Kardashian. En plus du sexisme des années 90. La saison 1 est inspirée du livre de Jeffrey Toobin, The Run of His Life : The People v. O. J. Simpson. Elle compte 10 épisodes. Disponible depuis 2017.

Dans la vraie vie : on connaît toutes l’histoire et la fin de ce procès retentissant. O. J. Simpson a été arrêté et emprisonné des années plus tard pour d’autres faits. En 2018, une interview d’O. J. Simpson a semé le trouble. L’ex footballeur a raconté « ce qu’il aurait pu se passer » le soir du double meurtre dont il a été accusé. Cette interview a été vue par beaucoup comme des aveux.

On aime : cette série retrace vraiment les événements au plus proche. Comme sous suivons un procès, on a presque l’impression de regarder un documentaire. On adore le casting (Cuba Gooding Jr., Sarah Paulson, Sterling K. Brown, David Schwimmer, John Travolta), l’ambiance et le contexte (années 90 à Los Angeles), l’histoire, prenante, émouvante, choquante. À voir.

À éviter : Freud

7 séries inspirées de faits réels à regarder sur Netflix

© jan_hromadko

 
L’histoire : Freud est neurologue, il développe ses théories sur l’inconscient, l’hypnose. Ses pairs le prennent de haut. Une famille hongroise mystérieuse, leurs soirées étranges, des meurtres, une jeune femme (Fleur Salomé) que Freud prend comme patiente et qui cache des secrets plus tard, voilà Sigmund Freud mêlé à une histoire qui le dépasse (et nous aussi).

Dans la vraie vie : Freud n’a jamais couché avec une de ses patientes (C.G. Yung oui). Il détestait tout ce qui était magique. Mais il était effectivement accro à la cocaïne. Et il a vraiment commencé par travailler sur l’hypnose, et il a vraiment rencontré Charcot.

On abhorre : le Freud de la série n’est pas convainquant une seconde (sauf son look). On ne croit pas 2 secondes que ce mariole puisse être le Freud que l’on a lu, dont on a entendu parler. Les pouvoirs de la pseudo médium Fleur Salomé sont surnaturels (tendre son bras devant soi et prononcer « Taltos » toutes les 5 minutes, ce n’est pas de l’hypnose, c’est du n’importe quoi). Du sexe, Ella Rumpf (qui joue le rôle de Fleur Salomé) nue régulièrement, « Taltos », des corps ensanglantés. Mais rien d’intéressant.

Laisser un commentaire