Proposer un article

7e Continent prouve la présence de nanoplastiques dans l’océan

Écrit par le 29/11/2017 et modifié le 2/11/2020 - Ecologie - 0 commentaire

Les scientifiques de l’association Expédition 7e Continent prouvent, pour la 1ère fois, la présence de nanoplastiques (des nanoparticules de plastique) dans l’océan.

 

© Expédition 7e Continent

Nanoplastiques dans l’océan : une théorie développée en laboratoire

Expédition 7e Continent vient de prouver la présence de particules de plastiques à l’échelle du nanomètre dans le gyre subtropical de l’Atlantique Nord, une première mondiale.

Le plastique qui se trouve rejeté dans l’océan ne se dégrade pas, il se casse en morceaux de plus en plus petits, sous l’effet de la lumière du soleil et de l’érosion. Ces microplastiques mesurent de 1 à 5 mm et sont très, très nombreux dans l’océan. Eriksen et coll. ont estimé en 2014, dans la revue Plos One, que 5 mille milliards de microplastiques flottaient à la surface de nos océans !
 

© Expédition 7e Continent

 
Ces microplastiques peuvent être ingérés par les tout petits organismes, comme le zooplancton, et entrent ainsi dans la chaîne alimentaire.

Les autres microplastiques continuent de se casser en débris encore plus petits. Les chercheurs d’Expédition 7e Continent avaient ainsi démontré en 2016 en laboratoire que ces microplastiques peuvent se fragmenter en débris nanométriques : des « nanoplastiques ».

Des nanoplastiques trouvés dans l’océan

© Expédition 7e Continent

Laisser un commentaire