Proposer un article

À la découverte des 10 pays les plus heureux du monde !

Écrit par le 30/03/2020 et modifié le 30/03/2020 - Voyages et Tourisme - 0 commentaire

Confinement, économie en berne, profondes inquiétude quant à l’avenir… Au regard d’une situation présente particulièrement anxiogène en raison de la pandémie de Covid 19, la publication récente du rapport des Nations Unies sur le bonheur dans le monde est apparue quelque peu décalée. Une prime en tout état de cause à la nécessité de se réconforter moralement en ces temps difficiles ! Dans cet état d’esprit, et selon l’étude, voici les 10 pays les plus heureux au monde avec, pour conserver le sourire, une petite anecdote savoureuse relative à chacun d’eux. Même bloqué au domicile, le voyage s’invite comme une source d’espoir et de dépassement, alors ne boudez pas votre plaisir…

La Finlande, un pays foisonnant d’espaces arborés

10 pays les plus heureux du monde
 
Le pays le plus heureux du monde, la Finlande possède davantage de forêts par mètre carré que n’importe quelle nation en Europe et se place au 11ème rang internationalement parlant. Une estimation fait état que 73 % du territoire est recouvert de chênes, de sapins et de bouleaux. Toutefois, bien que toute comparaison s’avère relative, ce n’est bien évidemment pas à la hauteur du Suriname qui peut s’enorgueillir de 95 % d’espaces forestiers.

Le Danemark et ses îles Féroé, un archipel mystique utilisant 37 mots pour évoquer le brouillard

10 pays les plus heureux du monde
 
Direction les îles Féroé, partie autonome du royaume du Danemark, qui dispose dans son bagage linguistique de pas moins de 37 mots pour qualifier le brouillard. De mjorkabelti (longue et mince rive) à toppamjorki (bruine sur les sommets des montagnes) en passant par kavamjorki (brume de neige) il y en a vraiment pour tous les goûts ! Votre préféré est toutefois susceptible de prendre le nom de pollamjorki, un embrun bas sur la mer qui s’engouffre dans les vallées malgré la clarté du temps, produisant l’effet mystique de la terre flottant dans l’air.

La Suisse, un eldorado regorgeant de Prix Nobel

10 pays les plus heureux du monde
 
Troisième pays le plus heureux du monde, la Suisse redoute visiblement d’être apparentée au culte de la douce ignorance !  La Confédération helvétique a tout de même mis en avant 28 lauréats du prix Nobel sur une population d’environ 8 millions d’habitants. Hormis Sainte-Lucie, cette proportion s’avère la plus importante par rapport à n’importe quel autre pays. Albert Einstein, bien que né en Allemagne, a ainsi étudié à Zurich et développé la théorie de la relativité tout en vivant à Berne.

L’Islande, un pays particulièrement hostile pour les moustiques

10 pays les plus heureux du monde
 
C’est un fait, bien peu de personnes apprécient les moustiques ! Or, l’Islande est l’un des 2 seuls endroits sur la planète avec l’Antarctique où ces « nuisibles » ne se sont jamais installés. À titre d’information néanmoins, si vous êtes pro-culicidés tout en étant anti-paludisme, alors la Nouvelle-Calédonie, les Seychelles ou encore la Polynésie française sont des destinations parfaitement à même de vous accueillir. Bien entendu, les insectes y sont présents mais ne peuvent pas transporter de virus par voie sanguine du fait de l’absence de mammifères terrestres !

La Norvège, un état royal ayant comme colonel en chef de la garde un pingouin

10 pays les plus heureux du monde
 
Ne riez pas, puisqu’il est tout de même ici question du 5ème pays le plus heureux du monde ! Un manchot royal du zoo d’Édimbourg, nommé Nils Olav, a fait l’objet d’une adoption par le régiment de Norvège en 1972. Promu caporal en 1982, puis sergent cinq ans plus tard il est malheureusement décédé peu de temps après. Remplacé naturellement par Nils Olav II, la tradition a perduré. Aujourd’hui, c’est le Brigadier Sir Nils Olav III qui tient les rênes du pouvoir !

Les Pays-Bas, une contrée où la consommation laitière invite à prendre de la hauteur

10 pays les plus heureux du monde
 
Alors que la population hollandaise fait l’objet d’une importante progression aux XVIIème et XVIIIème siècles, l’herbe qui tapisse les polders se révèle être une nourriture parfaite pour le bétail. La race frisonne, en particulier, est devenue une icône néerlandaise. Beaucoup de lait est bu, avec comme corollaire une transformation partielle en fromage. Souvent baptisés d’après les villes où ils sont commercialisés, inutile de présenter les fameux Gouda et Edam ! La production ayant petit à petit augmenté, la consommation a donné jour à un effet secondaire pour le moins curieux. Elle a tout simplement fait des Pays-Bas une nation de géants !

Des études démontrent bien, chiffres à l’appui, qu’au milieu des années 1800, le Néerlandais mesure environ 1,60 m et est plus petit que la plupart des Européens et des Américains. Cependant, au cours des 150 années qui suivent et à mesure que le recours aux produits laitiers progresse, ils finissent par dépasser tout le monde. Désormais, leur taille moyenne équivaut à 1,82 m pour les hommes et 1,68 m pour les femmes.

La Suède, un vaste territoire invitant à voyager dans le temps

10 pays les plus heureux du monde
 
Vous le savez peut-être, la frontière entre la Finlande et la Suède est un marqueur de fuseau horaire. De fait, les Finlandais ont 2 heures d’avance sur l’heure de Greenwich tandis que pour les Suédois ce décalage n’est que d’1 heure. Cela signifie que si vous franchissez la délimitation d’est en ouest, vous « regagnez » en quelque sorte 60 minutes de votre vie ! Un fait très amusant, particulièrement le 31 décembre, puisqu’il est alors possible de fêter 2 fois la nouvelle année. Pour mieux localiser le phénomène, Karesuvanto, village typique de la Laponie finlandaise, est l’endroit idéal pour expérimenter de telles machinations de retour vers le futur. Traversez le pont  et hop, vous vous transformez en deux temps, trois mouvements en Marty McFly !

La Nouvelle-Zélande, un massif archipel longtemps resté visuellement à l’écart

10 pays les plus heureux du monde
 
La Nouvelle-Zélande peut se targuer d’être le dernier grand espace continental colonisé par l’Homme. Ce n’est que vers 1300 que les premiers Polynésiens ont mis le pied sur les îles et y ont développé une culture maorie pour le moins unique. En comparaison, les premières preuves de l’existence d’humains en Australie remontent quant à elle à au moins 65 000 ans. Comment le « propre pays de Dieu » est-il dès lors passé inaperçu pendant si longtemps ? Même si l’itinéraire exact de la première migration vers l’Australie est largement débattu, sa découverte semble avoir fait l’objet d’une expédition en radeaux à travers un détroit beaucoup moins profond à l’époque que ne l’est aujourd’hui par exemple la mer de Timor.

Le fait que les Polynésiens marins aient découvert entre autres les îles de Pâques et Cook avant d’entrevoir l’étendue Nouvelle-Zélande peut être la résultante tant de vents dominants que de courants océaniques défavorables. D’ailleurs, pour en finir avec cette anecdote sur une touche d’ironie, le premier Européen à gagner les côtes de la Nouvelle-Zélande, l’explorateur néerlandais Abel Tasman, n’a pas pu localiser l’Australie lors de son voyage en 1642.

L’Autriche, une Fédération pouvant se vanter d’avoir sur son sol la ville la plus heureuse du monde

10 pays les plus heureux du monde
 
Vienne, en Autriche, est la ville du monde où il fait vraiment bon vivre ! Pour quelles raisons ? La capitale autrichienne a obtenu, dans nombre d’études, des notes élevées pour le climat politique, l’environnement économique et social, la qualité des soins médicaux, l’offre éducative ainsi que les conditions d’infrastructure (transports publics, approvisionnement en électricité et en eau, etc.) Vous suivez toujours ? Alors, il convient d’insister sur les propositions récréatives qui intéressent davantage les voyageurs. Il est vrai qu’il s’agit de la cité des grands lieux culturels (le Kunsthistorisches Museum, avec des travaux fondateurs de Rubens, Titian, Velásquez et Vermeer, est pour le coup un véritable must), tout en étant le berceau de la société du café et une place inégalable de la musique classique.

Le Luxembourg, une Principauté où les transports publics sont universellement gratuits

10 pays les plus heureux du monde
 
Une fois l’épidémie de coronavirus vaincue et les prestations de nouveau opérationnelles, les résidents ainsi que les touristes vont pouvoir profiter avec joie du seul service de transport public national offrant volontiers la gratuité au Luxembourg. Et pour cause, la tarification des tramways, trains et bus a fait l’objet d’une suppression fin février 2020, avec comme unique exception toutefois les voyages ferroviaires en première classe.

Laisser un commentaire