Proposer un article

Avril au jardin

Écrit par le 5/04/2012 et modifié le 31/03/2020 - Jardinage - 1 commentaire »

Le printemps pointe le bout de son nez, et ça donne envie de se réapproprier son jardin / balcon / terrasse / rebords de fenêtres! On sème, plante, repique, entretien… et on profite de son jardin. Voici les travaux à réaliser au mois d’avril au jardin.

 

On sème en avril au jardin

Les plantes annuelles : anémones, tournesols, capucines, pavots, coquelicots, nigelles de Damas, cosmos (pensez aux cosmos chocolat), immortelles, soucis, lavatères, kochias…

Les légumes, en pleine terre : carottes, courgettes, haricots, oignons, radis, poireaux, cresson, oseille, lentilles, épinards, panais, betteraves, thym, ciboulette, etc.

Dans le Sud on sème aneth, cardons, pois chiches, câpriers, basilic, fèves, courges, potirons. Et les palmiers !

Partout, sous abri, on sème : les tomates, melons, aubergine.

On plante

Les bulbes d’été : cannas, dahlias, glaïeuls, lis, tigridias, cosmos tubéreux… On utilise un plantoir et on pense à espacer les plantations afin d’étaler les floraisons

On plante des fleurs : géraniums, pétunias… pour faire de jolies compositions en jardinières et pots. Et aussi les rosier.

On repique les semis de mars faits sous abri, comme les tomates (fin avril), les laitues.

On divise et on plante les tubercules de dahlias (ceux qui mesurent 10cm environ), bégonias, canna. Pareil pour les bambous et graminées. Et aussi rhubarbe, thym, romarin, menthe, ciboulette. Dans le Sud, on divise et on plante les callistémons, abutilons et lauriers-roses.

On plante les légumes : les pommes de terre, asperges, crosnes et topinambour. On plante aussi les arbres fruitiers (le kiwi : un pied mâle pour 3 à 5 pieds femelles, sans commentaire… Sachez qu’il existe des variétés auto-fertiles). Les petites fruits : les cassissiers, groseilliers, framboisiers et les vignes.

Sans oublier les fraisiers (on les renouvelle tous les 3 ou 4 ans).

On entretient

En avril, on taille les rosiers si ça n’a pas été fait en automne. On taille aussi les arbustes à floraison printanière (on peut conserver et faire sécher les vieux rameaux pour les barbecues à venir!).

Et on retire les tiges et fleurs mortes des géraniums afin qu’ils poussent plus facilement. On désherbe et on nettoie le jardin (on peut désherber avec… de l’huile de coude ou de l’eau bouillante, écologique, ou encore l’eau de cuisson des pâtes, écologique et économique aussi).

Et on peut commencer les apports d’engrais (fleurs, rosiers…). Retirer les voiles d’hivernage.

On éloigne les limaces et escargots des plantations en épandant de la cendre autour des plants.

On tond la pelouse et on peut y ajouter de l’engrais (2 ou 3 jours après la tonte). Ou on laisse sur la pelouse le produit de la tonte qui se transformera en engrais naturel.

C’est aussi le moment de greffer les châtaigniers, oliviers.

De nettoyer les pots et jardinières et leurs supports.

À l’intérieur : on arrose toutes les semaines, on apporte du terreau, de l’engrais tous les 15 jours, on rempote, on élimine les tiges et feuilles mortes, on nettoie les feuilles avec une éponge humide.

On pose sur les troncs des arbres fruitiers des bandes engluées pour piéger les insectes. Et on installe les pièges à phéromones après la floraison.

Enfin, on prépare le purin d’ortie.

Recette du purin d’ortie :

  • on cueille des orties qui ne sont pas encore montées donc sans graines et pas encore fleuries (avec des gants épais et des manches longues!) ;
  • puis on hache grossièrement ;
  • on fait macérer dans un récipient en plastique ou en bois (pas en métal) 1 kg d’orties pour 10 litres d’eau (de l’eau de pluie de préférence) ; on couvre, à 18°C environ ; et on mélange tous les deux jours (le mélange sent très mauvais, on fait donc macérer les orties loin de la maison) ;
  • ensuite on filtre et on dilue – on met au compost le contenu du filtre ;
  • à nouveau on filtre et on dilue 1 litre de purin dans 10 litres d’eau ;
  • on arrose avec le purin les plantes tous les 15 jours.
  • Variante : on laisse macérer 3 ou 4 jours pour une utilisation comme répulsif. On filtre alors et on dilue 1 litre de mélange pour 20 litres d’eau. Et on pulvérise les plantes.

    Le purin d’ortie peut aussi servir d’accélérateur de compost.

    Il se conserve au frais 1 an dans des bouteilles hermétiquement fermées.

    On récolte en avril au jardin

    On récolte les premiers aromates et légumes : le cerfeuil, la ciboulette, le pissenlit, les asperges.

    Et des fleurs : les tulipes et autres fleurs de printemps pour réaliser des bouquets à offrir ou pour décorer la maison.

Laisser un commentaire