Proposer un article

BD : 4 albums one shot à lire

Écrit par le 9/07/2020 et modifié le 8/07/2020 - Livres - 0 commentaire

On adore la lecture, livres et bandes-dessinées, chez So What ?. Et aussi partager cela avec vous. Voici notre petite sélection de BD one shot (histoire complète en un album) à lire. Au programme : franc-maçonnerie, océanographie, chasse au trésor et guerre.

Grand Orient

BD : 4 albums one shot à lire
 
L’histoire : Philippe, parisien, trentenaire, veut entrer en franc-maçonnerie. Il y a d’abord son initiation. Loin des stéréotypes, son expérience est très humaine, très terre à terre. Faite de petits tracas, de rencontres, de femmes et d’hommes…

On aime : l’auteur, Jérôme Denis, est lui-même franc-maçon et utilise son expérience pour raconter une histoire humaine. On aime cet joli récit émouvant et drôle à la fois. Qui fait valdinguer quelques préjugés sur la franc-maçonnerie. Une histoire de relations humaines, que l’auteur prend le temps de développer (en 124 pages). Les ellipses de temps nous font suivre l’évolution des personnages. Et les personnages sont attachants, parfois drôles. On aime aussi les illustrations.

Grand Orient, Jérôme Denis et Alexandre Franc, Soleil, paru le 27 mai 2020, 124 pages, 17,95€. En vente en librairie et sur Fnac, Cultura, Amazon.

Pionnières – Anita Conti Océanographe

BD : 4 albums one shot à lire
 
L’histoire : Anita Conti a toujours rêvé d’océan. Mais au début du XXème siècle aucune femme n’est autorisée à monter à bord d’un bateau. À force de persévérance, Anita Conti finit par embarquer sur un navire afin de rédiger des articles au sujet de la pêche pour un journal. Elle deviendra la première femme océanographe. Elle a établi des cartes permettant de rationaliser la pêche, écrit des milliers de pages sur la pêche, l’océan, puis l’écologie (à une époque où on en parlait très peu). Une pionnière…

On aime : Anita Conti a un parcours riche, c’est une femme forte, indépendante, féministe en un sens. Je ne la connaissais pas. Mais elle mérite d’être connue. La BD raconte les débuts d’ Anita Conti sur un navire, sa passion pour la mer, la pêche, sa ténacité, sa force dans une société encore plus misogyne que celle d’aujourd’hui. Mais aussi un morceau d’’histoire des femmes, de France, de l’Europe et du monde (les guerres, la vie en Afrique d’Anita Conti). Et puis l’histoire de l’océanographie, de l’écologie. Anita Conti a étudié les meilleurs moyens de pêcher puis s’est inquiétée des effets de la pêche industrielle sur les poissons. Elle est devenue écologiste avant l’heure. On aime aussi le dossier à la fin de l’album qui raconte la suite de la vie d’Anita Conti (sa vie en Afrique, sa vie de conférencière, auteure de livres). On aurait aimé rester encore avec elle dans plusieurs albums tellement sa vie est fascinante et remplie. Inspirant et intéressant. Une femme à découvrir et une BD à lire.

Pionnières – Anita Conti Océanographe, Luca Blengino, Nathaniel Legendre et Katia Ranalli, Soleil, paru le 4 mars 2020, 56 pages, 14,95€. En vente en librairie et sur Fnac, Cultura, Amazon.

Le trésor du Cygne noir

BD : 4 albums one shot à lire
 
L’histoire : 2007, une société américaine spécialisée dans la recherche de trésors enfouis a découvert ce qui pourrait être l’épave du Cygne noir, un bateau espagnol ayant coulé au XIXème siècle. Avec un trésor de 500 000 pièces d’or. Alex Ventura vient de prendre son poste au ministère de la Culture espagnol. Il se charge du dossier. Et le chemin s’annonce long et rude afin de tenter de faire revenir le trésor en Espagne.

On aime : il y a des pirates (modernes), un gouvernement (espagnol), des manigances politiques, les services secrets, une histoire inspirée de faits réels, de la romance (à petite et juste dose), de l’Histoire (l’histoire du Cygne noir). Tous les ingrédients pour un très bon récit en somme ! Et avec de jolies illustrations. L’album contient 213 pages qui permettent de développer l’histoire. Le récit ne va pas trop vite. Il y a du suspens, on ne s’ennuie pas. Une BD à lire !

Le trésor du Cygne noir, Paco Roca et Guillermo Corral, Delcourt / Mirages, paru le 5 février 2020, 213 pages, 25,50€. En vente en librairie et sur Fnac, Cultura, Amazon.

Puisqu’il faut des hommes – Joseph

BD : 4 albums one shot à lire
 
L’histoire : 1961, Joseph revient d’Algérie et retrouve sa mère, son père et son frère au village. Mais les habitants pensent de lui qu’il était un « planqué », qu’il n’a pas combattu et n’a, en somme, servi à rien. Son père et son frère trouvent qu’ils les a abandonnés et que l’accident de son frère est de sa faute. Et puis il y a Mathilde, et aussi l’autre Mathilde. Mais Joseph a un secret…

On aime : le sujet est original et émouvant, un jeune homme qui revient de la guerre d’Algérie et retrouve son village, différent de ce qu’il était lorsqu’il est parti. Les habitants sont différents. Sa famille est différente. Lui-mêle est différent. On ne se doute pas du secret que Joseph cache jusqu’à une révélation à la fin de l’album. On s’attache rapidement à lui, au village, on découvre des personnages au fil de l’histoire. Et toute l’histoire de Joseph aussi. L’album fait se poser des questions. Et nous, qu’aurions-nous fait à sa place ? À leur place ? Les illustrations de Victor L. Pinel sont très jolies. À lire et relire après avoir eu connaissance du dénouement.

Puisqu’il faut des hommes – Joseph, Philippe Peleaz et Victor L. Pinel, Grand Angle, paru le 8 janvier 2020, 64 pages, 15,90€. En vente en librairie et sur Fnac, Cultura, Amazon.
 

Pour quel album de notre sélection de BD à lire allez-vous craquer ? Partagez avec nous vos derniers coups de cour BD en commentaire.

Laisser un commentaire