Proposer un article

Bébé nageur : comme un poisson dans l’eau

Écrit par le 19/04/2021 et modifié le 15/04/2021 - Famille - 0 commentaire - Lecture : 4 minutes

L’activité de bébé nageur a de plus en plus de succès auprès des parents. En effet, c’est un moment de partage et de proximité avec son tout-petit qui lui permet de découvrir un univers différent de celui du quotidien : l’eau ! S’éveiller à cet environnement ludique apporte de nombreux bienfaits à votre bébé. Quels sont-ils ? À partir de quel âge peut-on y inscrire son enfant ? Comment se déroule une séance ? Quelles peuvent être les contre-indications ? C’est ce que nous allons développer.

 

Bébé nageur comme un poisson dans l’eau

Bébés nageurs : une véritable découverte aquatique

Votre tout-petit a été initié, dans le ventre de maman, à ce milieu agréable et confortable. De ce fait, il ne connaît pas la peur de l’eau. Ainsi, l’inscrire a des cours de bébé nageur est une excellente solution pour lui rappeler ces réflexes instinctifs qui peuvent se perdre rapidement. Le but n’est pas d’en faire un nageur chevronné mais de l’initier au plaisir de l’eau.

Beaucoup de piscines proposent cette activité. Cependant, les cours sont tellement prisés que vous devez vous inscrire rapidement pour être certain de pouvoir participer. Accompagné d’un seul ou des deux parents, votre enfant peut démarrer dès l’âge de 4 mois jusqu’à 5 ou 6 ans selon les piscines. Bébé doit être à jour de ses vaccins et certaines piscines peuvent demander un certificat de non contre-indications à la pratique des bébés nageurs. L’eau est chaude entre 32 et 37 degrés. Ainsi, bébé peut s’éclater sans avoir froid. Attention, toutefois, à toujours rester actifs. Si, malgré tout, bébé a froid, sortez-le de l’eau et réchauffez-le tendrement contre vous dans une serviette sèche et propre.

Comment se déroule une séance de bébé nageur ?

Les séances se déroulent en petit groupe, chapeautées par un animateur toujours présent. Cela ne vous empêche pas d’avoir sans cesse un œil sur votre enfant. L’animateur est plutôt là pour vous accompagner dans vos gestes et surveiller le groupe. Par ailleurs, il met en place les différents accessoires : jouets, toboggans, tapis, planche, ballons…

Les séances durent 20 à 30 minutes pour les petits de moins de 18 mois. Pour les plus grands, 1h maximum.

Les séances se déroulent autour de 4 grands thèmes que sont la découverte de l’eau, flotter et se déplacer, aller sous l’eau et enfin, entrer dans l’eau. Pour ce faire, l’initiation s’effectue en 3 étapes :

  • Prise de contact : dans les bras de papa ou maman, bébé doit se sentir en sécurité. Vous faites des gestes délicats latéraux et verticaux pour plonger doucement bébé dans l’eau jusqu’à la bouche. Soyez vous-mêmes détendus, bébé prend toujours les émotions de ses parents. Si vous êtes sereins, bébé le sera aussi.
  • Immersion en toute délicatesse : dès que votre tout petit se sent à l’aise, vous pouvez commencer à l’allonger sur le dos. Progressivement, vous le plongez totalement dans l’eau à la verticale, sans le lâcher. Bébé fermera instinctivement la bouche et retiendra sa respiration.
  • S’éloigner doucement : une fois bébé complètement à l’aise avec l’immersion, vous pouvez commencer à le lâcher en vous éloignant doucement de lui. Évidemment, vous êtes toujours à portée de main afin de sécuriser ses gestes.

 

bébé nageur et parent

La piscine : un épanouissement pour bébé

Les séances de bébés nageurs apportent énormément de bienfaits aussi bien à votre tout petit qu’à vous-mêmes :

  • Moment privilégié : dans le tumulte d’un quotidien au rythme effréné, cela vous permet de faire une pause et de partager un moment de bonheur avec votre bébé. Vous renforcez ainsi le lien parents/enfants.
  • Autonomie : l’exploration dans l’eau lui permet de se mouvoir en toute liberté. C’est un premier pas vers l’autonomie.
  • Confiance : bébé se sent à l’aise, rassuré et gagne en confiance. Cela développe ainsi ses capacités à se dépasser.
  • Éveil sensoriel : bruit de l’eau, contact sur la peau, pesanteur, scintillement de l’eau, tellement de nouvelles sensations qu’il découvre dans cet univers aquatique.
  • Développement de la motricité : l’eau est un milieu permettant des mouvements facilités. Ainsi, bébé peut découvrir des postures et gestes différents qu’il effectue avec aisance.
  • Socialisation : par des jeux collectifs, votre enfant découvre les joies de jouer et échanger avec les autres.

Cependant, ne forcez pas votre bébé s’il n’a pas envie. Allez à son rythme, cela doit être avant tout un plaisir pour lui et pour vous.

Si vous vous demandez « est-ce que, grâce aux bébés nageurs, mon enfant saura nager plus tôt ? ». La réponse est non, pas forcément. Toutefois, il sera familiarisé avec cet environnement et sera plus rapidement à l’aise dans l’eau. C’est à partir de 5 ou 6 ans qu’un enfant maîtrise réellement la coordination de ses bras et de ses jambes.

 

bébé nageur sous l'eau

Existe-t-il des contre-indications à la pratique des bébés nageurs ?

Certaines pathologies peuvent en effet bloquer la pratique des bébés nageurs :

  • Otites à répétition
  • Rhino-pharyngites
  • Bronchiolites
  • Peau sèche, varicelle ou eczéma

Quelles sont les précautions à prendre pour les séances de bébé nageur ?

Votre bébé doit être propre et avoir pris une douche ou un bain avant la séance. Il doit avoir une couche étanche ou un maillot de bain anti-fuite tant qu’il n’a pas acquis la propreté. Prévoyez un peignoir ou une grande serviette pour le sécher et le réchauffer après l’activité.

Si bébé ne doit pas avoir faim pendant la séance, ne lui donnez pas son repas juste avant. Il pourrait régurgiter à force des mouvements successifs et des sauts dans l’eau. En outre, pensez à lui prendre une collation pour l’après séance. L’eau, ça creuse !

Et bien entendu, pensez à son biberon d’eau pour qu’il soit toujours hydraté.

 

bébé assis au bord de la piscine

Laisser un commentaire