Proposer un article

Bradley Whitford parle de la saison 4 de The Handmaid’s Tale

Écrit par le 30/08/2020 et modifié le 3/09/2020 - Séries télé - 0 commentaire

L’acteur Bradley Whitford, qui interprète le rôle du Commandant Joseph Lawrence dans la série The Handmaid’s Tale : La servante écarlate, a parlé de la saison 4 dans une interview donnée au site américain TVLine.

 
Bradley Whitford parle de la saison 4 de The Handmaid’s Tale

© Hulu

 
Dans une interview donnée à TVLine, l’acteur Bradley Whitford (gagnant d’un Emmy Award en 2019 pour son rôle du Commandant Joseph Lawrence) a parlé notamment de la saison 4 de The Handmaid’s Tale et de son personnage.

L’acteur explique que si le Commandant Lawrence est tellement empli de contradictions, c’est certainement à cause de sa femme Eleanor. Contradictions qui se retrouvent aussi chez Serena Waterford, pour d’autres raisons, bien sûr. Bradley Whitford ajoute qu’il ne sait vraiment pas ce que Lawrence va devenir sans sa femme… Et que cela doit inquiéter June.

L’acteur ajoute qu’il adorerait tourner des flashbacks de la vie de Lawrence avant Gilead. Comme il a adoré voir les flashbacks avec Tante Lydia. (Nous aussi.) Peut-être en verra-t-on dans la saison 4 ?

Bradley Whitford précise qu’au début de la saison 4, Gilead, selon lui, est vulnérable. Mais qu’il est très difficile de détruire une telle structure…

Oui, je sais, nous ne sommes pas très avancés. Pas de grande révélation sur la prochaine saison de The Handmaid’s Tale. Ce que l’on sait sur la saison 4 : la saison 4 relatera des événements qui ne sont pas mentionnés dans le roman de Margaret Atwood, dont est inspirée la série. Gilead ne resetra pas sans réagir aux événements de la saison 3 (de nombreux enfants se sont enfuis…). On reverra aussi plus souvent Nick (Max Minghella) et plus d’actions se dérouleront au Canada avec Emily et Sylvia, Luke et Moira.

Rappelons que la saison 4 de The Handmaid’s Tale devait être disponible sur la plateforme Hulu en automne 2020 mais qu’elle a été reportée à 2021, à cause de la crise sanitaire. Patience…

Laisser un commentaire