Proposer un article

C’est décidé : j’arrête les paillettes (non écologiques) !

Écrit par le 21/01/2021 et modifié le 5/03/2021 - Conso, Ecologie, Zéro déchet - 0 commentaire - Lecture : 3 minutes

Je ne sais pas vous, mais moi, j’adore les paillettes ! Dans mon maquillage, sur mes vêtements, en décoration… Oui, mais voilà, vous avez peut-être entendu et lu comme moi que les paillettes si fun avec leur air inoffensif sont en réalité une plaie pour l’environnement. C’est donc le cœur lourd que je vais devoir décider d’arrêter les paillettes…

 
C’est décidé : j’arrête les paillettes (non écologiques) !

Les paillettes c’est une histoire qui commence dès l’enfance

Les paillettes ça brille. Oui, c’est évident, mais c’est surtout la raison pour laquelle on les adore. Et par « on » je veux dire « je ». Mais je ne suis certainement pas la seule…

Les paillettes font briller les yeux de la petite fille de 10 ans qui sommeille en moi (et ressurgit parfois). J’aime les paillettes sur mes vêtements, sur mon visage en maquillage, sur mes accessoires, mes objets déco, mes masking-tapes, sur ma lingerie… Oui, je raffole des paillettes !

Normal ! Un petit objet avec des paillettes et c’est toute la maison qui scintille (principalement parce que les paillettes sont volatiles et tombent par terre ou se collent un peu partout) ! Les paillettes c’est la fête, ce sont des milliers de mini étoiles qui ne brillent que pour nous…

Oui mas voilà. C’est difficile, mais la femme que je suis doit dire « non, non, non » à la petite fille de 10 ans qui sommeille en moi. Car les paillettes polluent. Et je suis sensible à la cause environnementale…
 
C’est décidé : j’arrête les paillettes (non écologiques) !

Les paillettes sont source de pollution

Les paillettes sont nocives pour l’environnement car elles sont composées, entre autres, de microplastiques (des morceaux de plastique de moins de 5 mm). Et ces microplastiques volatiles se retrouvent dans les océans, de la surface au plancher océanique, où ils sont ingérés par les animaux. Ils atteignant l’océan en passant à travers les systèmes de filtration des eaux (comme ils sont très petits).

Bien sûr, ce plastique n’est pas biodégradable, il contient des substances chimiques, perturbateurs endocriniens et autres additifs (aluminium, polytéréphtalate d’éthylène ou PET). Ça craint pour l’environnement.

Les 2 plus importantes sources de microplastiques que l’on retrouve dans les océans sont les sacs en plastique et les petits morceaux de plastiques issus des cosmétiques (dont ceux qui contiennent des paillettes). Aucune donnée scientifique ne précise la quantité exacte de paillettes qui se retrouve dans les océans (mais c’est toujours trop).

Ainsi, pour préserver l’environnent, des écoles en Grande-Bretagne ont banni les paillettes des loisirs créatifs des enfants (juste avant Noël 2020). Ont suivi 3 grandes enseignes britanniques (Morrisons, Waitrose, John Lewis), qui ont supprimé les paillettes de leurs produits pour Noël 2020. Ça craint pour les paillettes.
 
C’est décidé : j’arrête les paillettes (non écologiques) !

Vive les paillettes écologiques !

Mais vous savez quoi ? Il existe des paillettes donc la composition est écologique : des paillettes biodégradables et 100% sans plastique ! Bonne nouvelle pour les accros aux paillettes.

On trouve des paillettes fabriquées à base de gomme-laque (la sécrétion résineuse d’insectes – récoltée sans maltraitance) ou à base de cellulose, 100 % biodégradables, sans aucun plastique.

On aime la nouvelle gamme Pure de Bio Glitter, vendue par exemple chez Si Si La Paillette (existe plusieurs coloris). À base de cellulose de plantes régénérée et de gomme-laque. Les paillettes sont vegan, cruelty-free, sans OGM et sans allergènes. Et conditionnées dans des emballages recyclables.

Ouf, je ne vais pas vraiment devoir arrêter les paillettes – mais plutôt choisir uniquement des paillettes écologiques.

La seule question qu’il reste à se poser maintenant est : où vais-je appliquer mes paillettes écologiques ? Sur le visage (après avoir appliqué un peu de beurre de karité par exemple, pour que les paillettes collent à la peau), dans la fabrication de cosmétiques ou de maquillage avec paillettes maison, en déco sur un objet, sur un vêtement (après avoir étalé un peu de colle sans solvant sur l’objet, déposer les paillettes, laisser sécher, et admirer le beau jean à paillettes !).
 
paillettes écologiques PURE si si la paillette

Laisser un commentaire