Proposer un article

C’est le moment de planter des asters

Écrit par le 15/10/2012 et modifié le 6/03/2020 - Jardinage - 0 commentaire

La floraison assez spectaculaire des asters (aster signifie étoile en grec, qui évoque la forme des fleurs), leur relative rusticité et leur culture facile en font une plante indispensable dans nos pots, jardinières et jardins en automne. C’est le moment de planter des asters…

 

Fiche d’identité des asters

Famille : astéracées
Type : plantes vivaces
Espèces : il en existe 250 espèces environ
Utilisation : massifs, rocaille, bordure, pots et jardinières
Taille : de 20 à 120 cm de hauteur
Couleur : mauve, rose, bleu, blanc
Floraison : de juin à décembre
Type de feuillage : caduc (les feuilles tombent chaque année pour se renouveler)
Sol : un sol ordinaire et bien drainé
Exposition : aiment le soleil

Comment planter des asters

Plantez les asters à l’automne ou au printemps selon l’espèce (ceux qui fleurissent en été sont plantés au printemps et ceux qui fleurissent en automne, en automne). Plantez-les dans un endroit bien ensoleillé. Au jardin pour des massifs. En pot ou jardinière sur terrasses et balcons – dans des contenants bien drainées, avec des billes d’argile au fond du pot.

Associez-les avec des anémones du Japon, des dahlias, des hélianthes, des rudbeckias ou des graminées.

Préférez les espèces de petits et moyens asters pour les pots et jardinières : Aster alpinus, Aster dumosus ou bien encore aster amellus.

Entretien des asters

Les asters sont assez simples à entretenir. Ils aiment tous les sols, à la condition qu’ils soient bien drainés. Attention donc à éviter l’eau stagnante dans les pots ou jardinières. Ils sont toutefois vulnérables au mildiou (une moisissure blanche qui se forme sur les feuilles).

Arrosez régulièrement les asters.

Coupez au fur et à mesure les fleurs fanées ; les asters feront ainsi plus de nouvelles fleurs.

À la fin de l’automne ou au début du printemps, rabattez (coupez très court) et paillez (recouvrez le sol au pied des plants de paillis : feuilles sèches, écorces, coques de fruits secs récupérées…) les asters

Tuteurez les asters hauts.

Divisez les touffes des plants importants.

Apportez de l’engrais tous les 15 jours aux asters en pots et jardinières.

Les asters sont sujets au mildiou. Astuce naturelle : du purin de prêle contre le mildiou. On en trouve en jardineries ou on le fabrique. Pour cela, mélangez 1 kg de feuilles fraîches de prêle et 9 L d’eau de pluie, laissez macérer 1 ou 2 semaines (pas dans un contenant métallique), mélangez régulièrement, filtrez. Pulvérisez un mélanger de 10% de préparation pour 90% d’eau. On peut aussi utiliser un mélange de bicarbonate de soude et de savon noir contre le mildiou : mélangez 10 g de bicarbonate de soude + 40 ml de savon noir + 4 L d’eau, et pulvérisez.

Multiplication des asters

Les asters se multiplient par division des touffes, au printemps : déterrez les plants, séparez en mottes, replantez les mottes dans plusieurs pots, jardinières…

Il est également possible d’effectuer des boutures herbacées dans un mélange de terreau et de sable.

Laisser un commentaire