Proposer un article

Contes de dragons et de sorcières…

Écrit par le 20/03/2012 et modifié le 23/03/2012 - Cultivée, Livres - 1 commentaire »

Contes de sorcières de Sophie de Meyrac : Deuxième titre de la collection « La petite bibliothèque d’Henri Gougaud », ce recueil de contes dresse le portrait d’une figure fascinante, à la fois crainte et respectée : la sorcière. Autrefois appelée « fée », elle avait un rôle dans la société, était reconnue comme guérisseuse, sage-femme, chamane, visionnaire ou magicienne. Mais cette femme aux rites païens connaissait tant de choses de la nature ignorées des hommes que ceux-ci l’appelèrent « sorcière ». Et la religion catholique, tentant de s’imposer, la chassa sans vergogne jusqu’au XIXe siècle. La sorcière a laissé ses traces dans le temps, dans l’espace, dans les coutumes. Aujourd’hui encore, malgré son passé douloureux, elle est une figure mythique incontournable de l’imaginaire universel.


pub

Contes de dragons de Marie Faucher : Troisième titre de la collection « La petite bibliothèque d’Henri Gougaud », ce recueil de contes invite à entrer dans le monde des dragons et à en sortir vivant ! Le dragon est, selon les cultures, maléfique et ravisseur de princesses en Europe médiévale, emblème de vie, de puissance en Asie, protecteur ou encore gardien des trésors. Les quarante contes et légendes, réunis ici en quatre chapitres, montrent toute la richesse de sa symbolique. Créature légendaire, tantôt monstre puissant aux multiples têtes et au corps difforme, tantôt gigantesque reptile, le dragon guette et se joue de l’homme. Et s’il nous guettait pour jouer avec nous ? Peut-être que ces contes nous apprendront les règles à respecter.


pub

Marie Faucher est née en 1931. Ce qui lui donne le temps d’avoir vécu des années d’architecture et des années d’écriture d’où sont sortis dans la collection d’Henri Gougaud, aux Éditions du Seuil, Contes des sages qui s’ignorent et Contes des sages qui guérissent, et à Carnets Nord, Il était une fois des princes & des princesses.

Sophie de Meyrac est conteuse, auteur de Contes de la chambre de thé (Albin Michel, 2010), La Vieille de la montagne et autres sorcières (Carnets Nord, 2009), Le Cachalot de nunak : contes de la banquise (L’Harmattan, 2008) et Song Ki et le Tigre : contes de Corée (L’Harmattan, 2008).

Quelle belle idée que d’avoir réuni tous ces contes de dragons et de sorcières ! Le lecteur part à la découverte de contes du monde entier, parfois connus (Hercule et l’Hydre de Lerne, Saint Georges et le dragon, Blanche Neige, Baba Yaga…), parfois beaucoup moins (Le lac d’Oyoshi, Le Drac amoureux, Oripeau, oiseau de nuit, La vieille des marais…). De la France au Japon, en passant par l’Amérique et l’Afrique, les auteurs nous offrent un formidable aperçu du folklore de tous pays et nous invitent à découvrir des facettes ignorées de ces créatures que sont les dragons et les sorcières. On aime parce que les contes, surtout ceux qui font un peu peur, sont toujours comme de délicieux bonbons à déguster…

Albin Michel, collection « La petite bibliothèque d’Henri Gougaud », 20 € chaque (recueils de contes)

Laisser un commentaire