Proposer un article

Coup de gueule du Net : on protège nos enfants et ados!

Écrit par et le 21/11/2012 et modifié le 8/11/2016 - Famille, Mes droits - 0 commentaire

 Que vois-je ?? Mon fils navigue sur Internet via son PC portable. Il est dans sa chambre. Je voulais juste rentrer pour lui annoncer que le dîner était bientôt prêt. Mais en rentrant dans sa chambre c’est une webcam avec une autre personne – inconnue – que je vois sur son écran. Une femme, sûrement beaucoup plus âgée que mon fils adolescent.

Faut que j’en sache plus. Oui, c’est mon rôle de mère.

Je lui demande de m’expliquer ce qu’il fait. Heureusement notre relation aide à avoir une discussion très ouverte. Il me dit : C’est un site internet qui permet de voir en webcam des gens de partout et de discuter avec eux. Si la personne ne nous intéresse pas on passe à la webcam suivante.

Ok. J’en reste là. Pour le moment.

Le soir, je prends mon ordi et je continue mon investigation, intriguée par ce principe.

Mais quelle horreur! Je passe moi-aussi aux webcams suivantes… et je vois des sexes masculins, puis des femmes en sous-vêtements, après des enfants! Elle est où la surveillance ??!! C’est décidé, je bloque l’accès à ce site sur tous les PC de la maison et une nouvelle discussion s’impose avec mon ado.

Je suis horrifiée par ce que j’ai vu. Mais ce n’est pas tout. Ce genre de choses peut mener à des actes plus graves, du chantage, “donne moi de l’argent sinon je diffuse la vidéo”…

Nous devons être vigilants face aux sites de chat en ligne avec nos pré ados et ados!

Sophie

________________________________________

L’avis Psy

 

Il est nécessaire de surveiller, oui, de poser des questions, de se renseigner sur ce que fait l’ado sur internet, oui (surtout dans la préadolescence, et le début de l’adolescence).

Mais aucune surveillance ne remplace le dialogue, et surtout la gestion par l’ado, lui-même, à condition qu’il soit informé. Donc informons le, bloquons les sites à contenu pornographique, oui. Et aidons le à gérer les chats, mais sans interdire…

L’adolescent est attiré par la communication virtuelle, il est parfaitement à l’aise avec la manipulation des outils Internet et, grâce à ces connexions, active son besoin d’autonomie et de vie hors du regard parental. Le priver de ces expériences serait le couper de sa communauté d’âge, dont il a besoin pour entrer ensuite dans l’âge adulte.

Geneviève

Laisser un commentaire