Proposer un article

Courrons au théâtre voir Vincent Dedienne !

Écrit par le 29/11/2014 et modifié le 8/11/2016 - Voyages et Tourisme - 0 commentaire

 
vincent dedienne

Voilà comment Vincent Dedienne résume son spectacle “S’il se passe quelque chose, c’est un spectacle. C’est aussi un peu comme un pot-au-feu… Mais ça ressemble quand même plus à un spectacle !
Disons que ça ressemble à un spectacle qui me ressemblerait. J’ai choisi les meilleurs morceaux de moi (la partie tendre !), je les ai cuisinés pour vous et maintenant je vous invite à ma table, pour me goûter. S’il se passe quelque chose, ça ne se mange pas mais presque…Réservez ! (Si vous n’aimez pas, je vous ferai une salade). ”

S’il se passe quelque chose
Théâtre du Petit Hebertot à Paris
Jusqu’au 3 janvier 2015
Spectacle écrit par Vincent Dedienne, Juliette Chaigneau, Mélanie Le Moine, François Rollin
Mise en scène par Juliette Chaigneau et François Rollin

 
Vincent Dedienne, né le 2 février 1987 à Mâcon en France, est un comédien humoriste français.Vincent Dedienne passe son enfance à Mâcon (Saône-et-Loire). Il découvre le one-man-show en tombant par hasard sur une VHS de Muriel Robin et écrit son premier spectacle à l’âge de 14 ans. Entre 2006 et 2009, il étudie le théâtre classique à l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de la Comédie de Saint-Étienne. Depuis 2011, il écrit son Spectacle S’il se passe quelque chose en collaboration avec Juliette Chaigneau, Mélanie Le Moine et sous l’œil bienveillant de François Rollin. En 2013, il est lauréat du Montreux Comedy Casting et devient le troisième artiste, après Michaël Gregorio et Gaspard Proust à être produit par Laurent Ruquier. Depuis septembre 2014, il est choisi par Canal+ pour succéder à Stéphane De Groodt dans l’émission de Maïtena Biraben, Le Supplément, où il décrit la Bio Interdite des invités politiques.

 
Je me fais soigner depuis plusieurs années à ce propos. J’ai eu certes quelques petites rechutes mais finalement officiellement reconnues comme anodines au sein du corps médical. Et pourtant…force est de constater que j’ai remis les doigts dans la prise comme on dit. JE SUIS FAN !Mes anciens relents de midinette écervelée viennent de refaire irrémédiablement surface.

Je me suis prise d’amour complètement inconsidéré, unilatéral et total pour Vincent Dedienne ! En tout cas, avant d’aller voir son spectacle, j’avais une vie paisible et dénuée d’intérêt, j’errais telle une âme en peine et soudain, Vincent est apparu.

Je ne peux évidemment pas tout vous raconter, mais grand dieu que c’était bon ! C’est beau, c’est délicat, c’est fin, c’est drôle, c’est exaltant. 1h25 de pur bonheur. Vincent joue une partition parfaite, jongle avec le rythme et les mots, il arrive à nous faire passer de la nostalgie au rire, de l’excitation à l’ennui (volontaire), de l’émotion à la réflexion. C’est absolument délicieux, magnifiquement joué. Un seul en scène complètement atypique et singulier. Donc pour les parisiens qui nous lisent, si vous cherchez un spectacle à voir pour les longues nuits d’automne qui s’annoncent, foncez au Théâtre du Petit Hébertot! Je vous jure, foi de Mam’zelle SOU, que vous ne le regretterez pas.

Par Mam’zelle SOU
Retrouvez ses articles et billets d’humeur sur www.mamzelle-sou.com

Laisser un commentaire