Proposer un article

De l’importance de la tradition des cartes de Noël

Écrit par le 25/09/2020 - Conso - 0 commentaire

Noël ce sont pas mal de sapins, guirlandes et boules, un peu beaucoup de kitch, beaucoup de cadeaux et de nourriture et aussi des traditions. Comme celle de s’échanger et envoyer des cartes de Noël. Qu’il ne faut, je trouve, pas laisser se perdre.

 
De l’importance de la tradition des cartes de Noël

Mets de l’esprit de Noël dans tes cartes de Noël !

Pendant les fêtes de fin d’année, on décore son intérieur (à base de sapin naturel, c’est plus écologique). Au fait, je t’ai dit que j’avais écrit un livre sur le sujet ? Je veux dire Noël et l’écologie. Je t’en reparle bientôt, promis… Revenons à nos cartes de Noël. Pendant les fêtes il y a comme une sorte de consensus, une trêve de Noël comme on entendrait dans un téléfilm de Noël américain. L’esprit de Noël, quoi. On a envie d’être plus aimable (si, si), de s’entourer de sa famille, ses proches. Et même d’envoyer une carte de Noël à chacune de nos grandes tantes auxquelles on ne parle… qu’à Noël en fait. C’est déjà ça !

Envoyer une carte de Noël c’est disséminer son esprit de Noël. Il part de la carte pour se propager partout sur son passage, les rues, La Poste, le train (qui achemine le courrier), le centre de tri… Tout cela jusqu’à sa destination : la boîte-à-courrier-vite-oublié de Tantine Mauricette. Pas grave.

Non, ce n’est pas grave si Tantine Mauricette lit la carte pour la ranger juste après dans une boîte et l’oublier bien vite. Ce n’est pas grave non plus si elle ne nous envoie pas de carte de Noël en retour. Ce qui compte, c’est de participer à la propagation de l’esprit de Noël.

Voilà. Tu fais ta liste de proches et membres de la famille, tu récupères les adresses postales (tu les demandes car tu n’as sûrement que les mails et/ou les 06) et tu envoies des cartes de Noël ! Chaque année. Propage, propage…
 
De l’importance de la tradition des cartes de Noël

Rien n’est trop kitch à Noël, rien !

Pas même nos cartes de Noël et cartes de vœux, notre esprit de Noël… Les « pulls moches » de Noël sont devenus ultra tendance (le mien est en laine et a 2 jolis rennes sur le devant). On trouve même de la lingerie de Noël, des chaussettes, des tenues de Noël pour femme et pour homme… Noël n’a peur de rien. Surtout pas du ridicule.

C’est probablement un peu un défouloir : pendant les fêtes on se lâche. On ose. Et puisque tout le monde a envie d’être aimable (comme vu dans le chapitre précédent), il n’y a personne pour critiquer nos choix kitch de Noël !

On parle de la décoration ? Bougies, sapin, boules à neige (oui, des boules à neige !), pommes de pin disséminées partout dans la maison, guirlandes LED (on reste écolo à Noël) qui pendouillent à chaque coin de porte ou sur chaque étagère… « Trop » n’existe pas à Noël.

Pour en revenir à nos cartes de Noël, on les choisit avec des sapins, des rennes, des étoiles, du rouge, du vert, du bleu, du blanc. Elles doivent respirer Noël. Lorsque que Tantine Mauricette et les autres ouvriront leurs cartes de Noël, et même dès l’ouverture des enveloppes, ils ne doivent pas hésiter une seconde sur ce qui les attend à l’intérieur : du pur esprit de Noël !
 
De l’importance de la tradition des cartes de Noël
 

Publi-rédactionnel

Laisser un commentaire