Proposer un article

Des cosmétiques Made in France, c’est possible ?

Écrit par le 30/04/2013 - Beauté, Coquette - 0 commentaire

Le Made in France, pas moyen de passer à côté de ce phénomène, même dans le domaine très spécifique des cosmétiques. J’ai demandé à trois experts leur avis sur la question et puis j’ai préparé une petite sélection de produits fabriqués en France.

Dans un premier temps, j’ai demandé à Stanislas Belhomme, responsable de la gamme de soins Blanc Cachemire, à Julien et Thomas Pujol, créateurs de la marque méditerranéenne bio bemed, et à Emmanuelle Taulet des cosmétiques pour peaux matures Jeanne M. quel est l’avantage d’acheter des cosmétiques Made in France, pour le consommateur et pour le fabricant :

  • Pour Stanislas Belhomme : « C’est la garantie d’un produit sûr, bien fait et traçable de A à Z, sans zones d’ombre. Et un gage de qualité et de savoir-faire indéniable. »
  • Pour Julien et Thomas Pujol : « Le consommateur devient consom’acteur. Ensuite, les cosmétiques français ont une réputation, il y a un savoir-faire indéniable en France. Le Made in France est gage de qualité, nous devons (notamment dans le bio) respecter un cahier des charges très contraignant. »
  • Pour Emmanuelle Taulet : « L’avantage pour le consommateur est qu’il a l’impression de jouer un rôle dans l’économie de son pays, ce qui est d’ailleurs vrai. Pour le fabricant, je pense qu’il y a une caution Made in France pour partir à l’export, depuis toujours et encore aujourd’hui et espérons demain, c’est un gage de qualité. »

J’étais également curieuse de savoir s’il est possible qu’un produit cosmétique soit 100 % Made in France, c’est-à-dire des matières premières au conditionnement en passant par la formulation et la fabrication :

  • Pour Stanislas Belhomme : « C’est tout à fait possible. Nous sommes 100 % Made in France, sur la totalité de la chaîne de production. Nous avons même poussé la démarche à trouver le seul éleveur-producteur de cachemire de France, situé dans les Hautes-Alpes ! »
  • Pour Julien et Thomas Pujol : « Oui, cela est tout à fait possible, notre gamme est à 95 % Made in France, 4 produits sur 6 sont 100 % Made in France, les deux autres ont un emballage (primaire) qui ne vient pas de France mais d’UE. Par contre, la formulation, la fabrication et le conditionnement sont 100 % Made in France. Sinon, notre marque a une démarche “méditerranéenne”, certains de nos actifs ne viennent pas de France mais du pourtour méditerranéen. »
  • Pour Emmanuelle Taulet : « Je crois qu’il est important de bien définir ce qu’est le Made in France en termes de cosmétiques. À savoir si c’est seulement avoir un laboratoire français. Un siège social en France ? Pas si dur en soi. D’autres marques font le choix d’imprimer leur packaging en France, d’avoir leur flaconnage français aussi, leur actif principal fabriqué en France. Dans mon cas, le siège est à La Rochelle, le laboratoire à Fouras, l’actif principal dans le sud du département, les packagings sont imprimés près de Niort, les étiquettes de Poitiers… »

Parce que l’état de mon porte-monnaie me préoccupe assez, comme de nombreux Français, j’ai aussi demandé si les cosmétiques Made in France étaient suffisamment accessibles :

  • Pour Stanislas Belhomme : « La différence de coût n’est pas vraiment significative, surtout au regard de la qualité une fois encore. J’ai l’impression que la tendance est au “consommer mieux” ! »
  • Pour Julien et Thomas Pujol : « Très souvent, il y a un corollaire entre le prix et la qualité, même si parfois dans le luxe tout devient subjectif. Malgré tout, un produit de beauté Made in France est accessible, alors que dans le prêt-à-porter les prix “s’affolent” très rapidement. Mais le Made in France a un coût, c’est indéniable. »
  • Pour Emmanuelle Taulet : « Le fabricant aura un coût de revient du produit plus cher, qu’il répercutera forcément sur le client. »

Enfin, j’ai voulu savoir, au cas par cas, pourquoi il est important pour leur marque de « faire du Made in France » :

  • Pour Stanislas Belhomme : « Il s’agit d’une éthique, d’un partage de valeurs des fondateurs de Blanc Cachemire. Qualité, savoir-faire, traçabilité et finalement, au bout du compte, avec la maîtrise totale de la chaîne, l’avantage de la proximité sans les contraintes de la “mondialisation”. Et puis, si on peut trouver ici mieux qu’ailleurs en offrant bien plus à nos clients… pourquoi se priver ? »
  • Pour Julien et Thomas Pujol : « Inutile d’aller chercher à l’autre bout de la planète ce que l’on a en France et souvent de bonne qualité (emballages). Ensuite, pour les cosmétiques, le Made in France demeure valorisant, même si le coût est réel. » 
  • Pour Emmanuelle Taulet : « Au-delà du gage de caution, c’est un engagement que j’avais pris à la genèse du projet, en allant même plus loin, en faisant quasi du 100 % région Poitou-Charentes avec l’envie de montrer qu’il y avait des entreprises sur mon territoire qui étaient autant capables que dans d’autres pays. Pour moi, il y avait aussi une notion écolo, l’industrie de la cosmétique est une des plus polluantes, fabriquer autour de chez soi et mieux, réfléchir à prendre du packaging PEFC, des pompes écodurables aussi… C’est un choix d’entreprise, un choix de valeur. »

Et voici la petite sélection de produits Made in France :

Eau de Cachemire, Blanc Cachemire, 35 € : rafraîchit, hydrate et tonifie le visage comme le corps. Blanc Cachemire est la première gamme 100 % naturelle de soins cosmétiques à base de calcium bio-organique et de protéines de cachemire :

Gel exfoliant visage au rosier muscat & aloe vera, bemed, 26 € : élimine délicatement les impuretés, régénère, hydrate et adoucit la peau. La plupart des actifs présents dans les cosmétiques écoresponsables bemed puisent leurs richesses dans la nature offerte par le paysage méditerranéen :

Soin visage Hydratation intense, Jeanne M., 59 € : « Helixir soin du visage » révèle l’éclat de la peau et sublime le teint des peaux sèches à très sèches en manque d’élasticité et de confort. Jeanne M. est la première marque de cosmétiques dédiée aux peaux matures, révélant l’essence de leur beauté :
Eau Fraîche Figue de Vigne, Caudalie, 22,80 € : un bel après-midi d’été sur l’île de La Lande, à l’ombre des feuilles du figuier se mêlent les notes d’agrumes et de bois blond… Caudalie privilégie les actifs naturels et respectueux de l’environnement :
Lait corps Coquelicot, Durance, 14,90 € : laisse la peau douce et subtilement parfumée. Durance respecte le cycle de la nature et le rythme des saisons pour s’inspirer et développer ses nouvelles collections respectueuses de l’environnement :
Eau micellaire démaquillante, IXXI, 12,90 € : démaquille en un seul geste les yeux et le visage. Les produits IXXI contiennent de l’OPC de pin et sont composés d’un minimum de 90 % d’ingrédients d’origine naturelle :

Laisser un commentaire