Proposer un article

Du fond de mon cœur – Jane Austen

Écrit par le 21/04/2017 et modifié le 9/07/2017 - Livres - 0 commentaire

Dans cet ouvrage sont recueillies toutes les lettres que la célèbre auteure du XVIIème siècle Jane Austen à pu écrire à ses 3 nièces. Pour la 1ère fois, ces lettres rares ont été traduites en français.

 

 

Résumé

Dans cet ouvrage sont recueillies toutes les lettres que la célèbre auteure du XVIIème siècle Jane Austen à pu écrire à ses 3 nièces. On y retrouve les échanges émouvants, intimes et plein de tendresse d’une tante aimante et généreuse envers sa famille. Elle donne à ses nièces des conseils dans l’écriture, en amour et leur parle de sa vie à la campagne. On reconnait dans chaque mot la plume de cette auteure à succès. On y retrouve également 3 textes écrits par les nièces de Jane Austen au sujet de leur tante à la fin de l’ouvrage.

Pour la 1ère fois, ces lettres rares ont été traduites en français.

Du fond de mon cœur
Jane Austen
Traductrice : Marie Dupin
Edition Le Livre de Poche
Paru le 4 janvier 2017
192 pages
6,60€

Auteures

Jane Austen est née en 1775 et décédée en 1817. Auteur britannique célèbre, elle a notamment écrit Raison et Sentiments (1811), Orgueil et Préjugés (1813), Mansfield Park (1814), Emma (1815).

Marie Dupin est tombée dans la traduction un peu par hasard. Après avoir traduit L’art de choisir sa maîtresse et autres conseils indispensables, elle n’a cessé plus quitté la traduction. Elle a traduit la correspondance de Jack London avec ses 2 filles, Je suis fait ainsi avant de découvrir que certains des écrits de Jane Austen restaient encore non traduits en français.

Notre avis

Orgueil et préjugés, Emma ou encore Raison et sentiments, ça vous parle ? Jane Austen reste encore aujourd’hui une figure importante de la littérature étrangère. Une grande communauté s’est créée à travers ses romans et ses personnages cultes.

On découvre dans cet ouvrage une nouvelle Jane Austen. En effet, ces lettres peignent une Jane Austen aimante, douce et qui conseille ses nièces du mieux qu’elle peut en leur laissant toujours une part de libre-arbitre. Jamais elle ne leur impose son avis. A plusieurs reprises elle se reprend même en expliquant à ses nièces que si son avis ne leur plait pas, libre à elles de ne pas le suivre.

Étant moi-même une grande fan de Jane Austen, j’ai adoré ce livre. On se sent tout de suite proche de l’écrivain et on comprend mieux les conditions dans lesquelles elle écrivait ses romans.

Grâce au travail de traduction de Marie Dupin, on apprend des choses sur Jane Austen et le moins que l’on puisse dire c’est que ce joli ouvrage nous transporte un peu plus près d’elle et de la magie austenienne.

Laisser un commentaire