Proposer un article

Et si vous deveniez l’héroïne de votre vie ? – Anne-Sophie et Fanny Lesage

Écrit par le 9/05/2017 et modifié le 9/05/2017 - Livres - 0 commentaire

Et si vous deveniez l’héroïne de votre vie ? ce sont 52 défis à se lancer – et à relever – afin d’améliorer son quotidien, l’image de soi, et sa vie.

 

 

Résumé

52 défis pour autant de semaines dans l’année à se lancer – et à relever – afin de titiller notre quotidien et d’améliorer notre vie. C’est la promesse des auteures de ce guide psycho bien-être. Illustré par Marie Bretin.

Et si vous deveniez l’héroïne de votre vie ? Mon carnet de défis (pour nous, les imparfaites !)
Anne-Sophie Lesage et Fanny Lesage
Illustrations : Marie Bretin
Éditions Solar
Paru le 6 avril 2017
176 pages
12,90€

Auteures

Anne-Sophie Lesage est cofondatrice du blog de développement personnel Holi Me avec sa sœur jumelle Fanny.

Fanny Lesage est cofondatrice du blog de développement personnel Holi Me avec sa sœur jumelle Anne-Sophie.

Marie Bretin est illustratrice et designer graphique. Son site : www.mariebretin.com.

Notre avis

Le guide est très joli, féminin, coloré. On aime beaucoup les illustrations de Marie Bretin.

Le livre commence par une introduction qui recense pas mal de stéréotypes. Nous, les femmes, sommes supposées toutes rêver de la même chose : être parfaite comme Beyoncé. Et nous sommes supposées ressentir toutes la même chose : nous nous dévalorisons (tellement Beyoncé est géniale à côté de nous, je suppose). Mais l’intro nous promet ensuite de nous mettre au défi et nous promet que ces petits défis nous aideront à nous sentir mieux, plus confiantes (ça ne peut pas faire de mal ?), et égayeront notre quotidien (ça aussi, ça semble bien). On est alors intéressé…

Les auteures expliquent aussi que le livre s’adresse à celles qui :

  • ont envie de tout plaquer
  • cherchent comment devenir la plus géniale de la planète
  • noient leur insatisfaction dans l’alcool
  • s’inscrivent à des jeux de télé-réalité afin de pimenter leur triste vie

J’ai envie de dire, ce livre s’adresse aux personnes dépressives, en fait ?!

Les défis, de manière générale, doivent (selon le professeur Michel Lejoyeux, cité dans le livre) :

  • nous surprendre ou nous faire peur
  • dévoiler une part de nos capacités jusque là inutilisée
  • être réalisés rapidement
  • ne pas être des résolutions inapplicables

C’est là que l’on a l’eau à la bouche…

Viennent ensuite les défis. 52, donc. Il y a des défis banales (se faire un compliment, dire « non », comptabiliser les défauts des personnages féminins de séries télé et films – sérieusement ?, prendre 5 minutes dans la journée pour se poser, couper son téléphone…). Et les défis qui sont des évidences (s’intéresser aux autres et non seulement à soi-même – sans blague, garder l’esprit ouvert – tu m’étonnes, prendre un bon petit-déjeuner…).

Je n’y ai rien trouvé de surprenant, effrayant, stimulant… Et je suis donc déçue. C’est en fait un guide de savoir-vivre, de trucs évidents, d’idées ressassées. Et passablement stéréotypé et sexiste (rapport à Beyoncé et au fait qu’on se comparerait toutes à Beyoncé pour ensuite pleurer parce qu’elle est géniale et nous, nulles…).

J’aimais pourtant beaucoup l’idée d’une liste de défis à relever afin d’améliorer, pimenter mon quotidien. Je vais donc choisir un petit carnet, le customiser avec du masking tape, du tissu, et tous les trucs jolis que je trouverai à la maison), et me faire une jolie liste personnalisée de défis. Des défis surprenants, voire un petit peu effrayants, stimulants, rapides à relever, réalisables. Et je vais peut-être en faire un pour toute la famille (mais là, ça sera un petit cahier) et on cherchera nos défis tous ensemble, ça sera d’autant plus stimulant (et, en bonus, je ne me serai pas concentrée que sur ma personne et me serai ouverte aux autres).

Donc, un joli livre girly bien illustré qui s’adresse clairement aux femmes ça ne suffit pas (c’était la minute féministe).

Laisser un commentaire