Proposer un article

[Expo] Ciao Italia ! : l’histoire des immigrés italiens en France

Écrit par le 8/08/2017 et modifié le 26/09/2017 - Théâtre / Expo - 0 commentaire

L’exposition Ciao Italia !, au Musée de l’histoire de l’immigration, revient sur un siècle d’immigration et de culture italiennes en France (1860-1960). Après les expositions consacrées à la Pologne en 2011 et à l’Algérie en 2012.

 

 
Des millions d’Italiens sont venus dans l’Hexagone durant la période 1860-1960. La plupart pour des raisons économiques ou pour fuir le fascisme. La France avait besoin de main-d’œuvre et ces immigrés italiens ont participé au développement du pays. Leur intégration dans la société française, jugée réussie aujourd’hui, ne fut pas facile. Ils suscitèrent méfiance, hostilité et stéréotypes…

Si l’exposition souligne ces faits, elle se veut avant tout très visuelle et artistique en faisant la part belle aux objets d’époque, aux œuvres (photographies, tableaux comme la magnifique toile Gli emigranti de 1896) et aux documents d’archives (écrits, récits, extraits filmés). Et rend hommage à ces Italiens venus en France également à travers leur impact dans la culture française. Certains d’entre eux deviendront, par exemple, des acteurs et chanteurs reconnus.

Lors de la visite, on peut ainsi découvrir ou mieux connaître l’histoire politique et personnelle de ces migrants. Beaucoup ont souffert de la misère, et ont quitté leur pays pour venir travailler durement dans les mines, l’agriculture et l’industrie. Les Italiens furent alors les étrangers les plus nombreux à venir s’installer en France.

Sur un air de Dolce Vita , avec plusieurs références cinématographiques, cette exposition éveille aussi des résonances profondes sur l’immigration actuelle souvent critiquée.

 

Exposition Ciao Italia !
Jusqu’au 10 septembre 2017
Palais de la Porte Dorée – Musée national de l’histoire de l’immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris
Horaires : du mardi au vendredi de 10h à 17h30. Samedi et dimanche de 10h à 19h.
Tarif unique : 6 €. Entrée gratuite pour les moins de 26 ans, et pour tous le 1er dimanche de chaque mois.

Laisser un commentaire