Proposer un article

Faut-il arrêter de porter des soutiens-gorge ?

Écrit par le 19/09/2018 et modifié le 19/09/2018 - Forme et sport, Mode - 0 commentaire

C’est une question que beaucoup de femmes se posent : comment – et faut-il – arrêter de porter des soutiens-gorge quand on a été habituée à en mettre pendant des années ? Une école affirme que lorsqu’une jeune femme commence à avoir de la poitrine qui nécessiterait un soutien, il faut qu’elle porte un soutien-gorge. Une autre dit l’inverse, porter un soutien-gorge tous les jours ne serait pas forcément une bonne chose.

 

 
Le sein, déjà, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement un amas de graisse placé sous l’influence des hormones féminines sécrétées par la glande mammaire. Le sein est retenu par un muscle pectoral, par la peau et par un ligament. Il est donc très sensible à la gravité.

On a (plus ou moins) toujours entendu dire que si on ne mettait pas de soutien-gorge, nos seins allaient tomber, voire même que ne pas porter de soutien-gorge était vulgaire. Or toutes les femmes sont différentes, et leur poitrine aussi. Et chacune a le droit de choisir ou non de porter un soutien-gorge ! Et comme le dit le Docteur Nicolas Caye, chirurgien esthétique à La Roche sur Yon (85), il y a tellement de disparités mammaires qu’il est impossible de systématiser.

On peut tout d’abord comprendre pourquoi certaines femmes n’arrivent pas à se passer de leur soutien-gorge. En effet, pour beaucoup de femmes, le soutien-gorge apporte un certain confort et (bien choisi) donne un joli galbe à la poitrine. On peut aussi tout simplement préférer avoir un soutien supplémentaire pour ses seins. Ou même tricher un peu (avec un soutien-gorge push-up). Et puis il y a celles qui aiment porter de la belle lingerie, qui aiment apercevoir la jolie dentelle de leur soutien-gorge dépasser de leur tee-shirt… Au contraire, il y a aussi les femmes qui recherchent de la pudeur, qui ne veulent pas trop en montrer (et donc préfèrent porter un soutien-gorge sous leurs vêtements). Enfin, les femmes ayant une poitrine généreuse ont du mal à se passer des soutiens-gorge, surtout pour une question de confort (et on les comprend).

Et puis il y a les femmes qui ont irrémédiablement supprimé le soutien-gorge de leur garde-robe. Il n’a jamais été prouvé scientifiquement que le soutien-gorge était efficace quant au maintien de la poitrine. Et même, au contraire, il empêcherait le “soutien-gorge naturel” du sein de faire son travail. La poitrine est composée de ligaments, appelés les ligaments de Cooper, qui soutiennent naturellement le sein. De plus, ne pas porter de soutien-gorge améliore la circulation sanguine, car le soutien-gorge comprime très souvent notre peau. Enfin, ne plus porter de soutiens-gorge c’est faire des économies (un achat mode en moins à faire), c’est élégant (de deviner un petit morceau de peau sous un top ou de voir un dos nu sans bretelle de soutien-gorge), et c’est surtout assumer sa féminité au grand jour (et rappelle les soutiens-gorge brûlés en mai 68 par les féministes…).

Porter un soutien-gorge ou non, cela est donc un choix très personnel. Ne pas porter de soutien-gorge peut être difficile à assumer en société ou même au travail. Pour celles qui veulent se débarrasser de leur soutien-gorge, on peut commencer d’abord par ne pas porter de soutien-gorge à la maison (et des qu’on peut). Pour toutes les femmes, il est important de choisir des soutiens-gorge adaptés à notre poitrine. Par contre, porter un soutien-gorge est très important lors d’une pratique sportive, que tu sois de la team #nobra ou non !

Laisser un commentaire