En ce moment je lis…

Accueil Forums Cultivée En ce moment je lis…

Étiqueté : , ,

10 sujets de 16 à 25 (sur un total de 25)
  • Auteur
    Messages
  • #43452
    Marie-Sélène
    Participant

    Sujet délicat, car je lis énormément et du coup, j’ai plein plein de choses à dire !!!
    Je vais essayer d’éclaircir au mieux mon message pour qu’il soit le plus compréhensible possible.

     

    Coup de coeur auteur :

    – Gipsy Paladini, une auteur de thriller dont j’ai lu son deuxième livre “J’entends le bruit des ailes qui tombent”, suite de “Sang pour sang”.
    “J’entends le bruit des ailes qui tombent” se passe à New York en 1969, un flic, Al Seriani, doit résoudre une étrange enquête.
    Nous retrouvons dans ce livre, une auteur avec beaucoup de talent, Gipsy nous entraîne dans son aventure et on y prend beaucoup de plaisir.

    Résumé :

    New York. 1969. Entre les bouleversements sociaux et politiques qui saignent les Etats-Unis en cette fin de décennie, des meurtres ne pèsent pas lourds dans une ville comme New York. Mais lorsque des enfants sont retrouvés chez eux assassinés dans des mises en scène macabres, la terreur s’installe. Al Seriani, un flic rongé par la culpabilité depuis la mort de son collègue, est mis sur l’affaire. Mais l’instabilité de son état émotionnel ne lui rend pas la tâche facile. Révolté par sa vie personnelle chaotique et l’indifférence des suspects, il tente tant bien que mal de contenir la boule vibrante de rage qui grossit en lui. L’enquête le mène sur les traces d’une vieille légende qui le poussera à fouiller dans le passé obscur de l’humanité, un passé semé de cadavres où il se trouvera confronté aux origines de la cruauté des hommes, mais également à ses propres origines, dévoilant l’abominable vérité sur sa naissance.

    Coup de coeur livresque :

    – “Room” de Emma Donoghue. J’ai été époustouflée par ce livre du début à la fin. On retrouve régulièrement dans les critiques, une déception quant à la narration, critique que je ne trouve pas fondée dans ce roman dramatique où c’est Jack, petit garçon de 5 ans qui raconte son histoire.
    Ce livre m’a chamboulée, j’ai été déçue de quitter ces personnages très attachants. Ne connaissant pas l’auteur, j’ai vite listé ces bouquins pour en découvrir davantage.

    Résumé :

    Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des petits garçons de son âge. Ou presque. Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à toutes ses questions. Cette mère occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il habite seul avec elle dans une pièce unique, depuis sa naissance. Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais Ma fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec ce personnage. Jusqu’au jour où elle réalise que l’enfant grandit, et qu’elle ne va pouvoir continuer longtemps à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir. Mais l’enfant va-t-il réussir à trouver des repères loin de leur univers ? Quel accueil lui réservera le monde extérieur, lui l’enfant né de la captivité d’une femme ?

    – “Mémé goes to Hollywood” de Nadine Monfils. Au hasard d’un salon du polar, me voilà en train de choisir au hasard (je ne me fie qu’à la couverture du livre pour choisir mes lectures, je ne lis jamais les 4ème de couverture) un livre de Nadine Monfils. Elle est sur le salon, je me hâte de faire dédicacer mon livre en échangeant quelques mots maladroits avec cette auteur que je ne connais pas. Quelques jours après, me voilà en train de lire son livre, rigolant à chaque page que je tourne. Je suis tombée amoureuse de Mémé Cornemuse, protagoniste principale ce livre plein d’humour. Un polar comme je n’en avais jamais lu, une histoire amusante, des répliques drôles…
    Un super livre qui me donne envie de découvrir l’univers complètement décalée de Nadine Monfils.

    Résumé :

    <Cette fois, Mémé Cornemuse est bien décidée à épouser JCVQ, son fantasme absolu. Et rien ne l’arrêtera ! Elle ira jusqu’à voler une baraque à frites pour aller au Havre et embarquer clandestinement sur un cargo, direction les States. Mais avec cette punaise, rien ne se passe jamais comme prévu et elle va flanquer le souk à bord. Un road-movie rocambolesque et savoureux, rehaussé façon vieille bique qui ne doute de rien. Vous avez dit ” aware ” ?

    – “Tout pour plaire” de Ingrid Desjours. Au même salon du polar où j’ai découvert Nadine Monfils, j’avais entendu parler de Ingrid Desjours mais dans l’attente de la découvrir dans ces bouquins.
    Je saute le pas, choisi donc “Tout pour plaire” (le titre me plaisait déjà) et je le dévore littéralement ! Impossible de m’en détacher, un thriller psychologique, beaucoup de suggestion et une histoire génial font de ce livre un de mes préférés dans le genre.

    Résumé :

    En apparence, votre mari et vous avez ” tout pour plaire “. Mais depuis longtemps, déjà, votre couple dérange. Parce qu’une brillante jeune femme comme vous n’a pu tout abandonner pour se consacrer à son riche mari sans être influencée. Ou vénale. Parce qu’un séducteur avide de pouvoir comme lui n’a pu obtenir votre dévotion que par la tyrannie et la manipulation. Comme tous les pervers narcissiques. Alors quand votre séduisant beau-frère vient s’installer chez vous, les esprits s’échauffent davantage. Et la disparition suspecte de sa femme n’arrange rien. Oui, vos voisins guettent le drame… Mais ils sont encore très loin d’imaginer la tragédie qui va réellement se jouer…

    J’ai lu :

    – “Avec tes yeux” de Sire Cédric. Outre le fait que je suis complètement fan de cet auteur et que ma critique ne peut pas totalement être constructive, j’ai adoré ce thriller. Encore une fois, Sire Cédric nous embarque dans son univers thriller/fantastique et difficile de refermer ce livre avant la dernière page. Sorti le mois dernier, grâce à ce bouquin, je pense que l’auteur va commencer à se faire une place à côté des grands auteurs de thriller du moment (Franck Thilliez, Bernard Minier ou Karine Giebel entre autre).

    Résumé :

    Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D’épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu’il a déjà fragile. Si ce n’était que ça ! Après une séance d’hypnose destinée à régler ses problèmes d’insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d’un autre, torturant une jeune femme… Persuadé qu’un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.

     

    – “Millénium 4 – Ce qui ne me tue pas” de David Lagercrantz. Voilà un livre que j’attendais depuis un moment et le résultat est, pour ma part, mitigé. Ravie, que dis-je, excitée de retrouver les personnages de Lisbeth et Mikaël que l’on a appris à connaitre dans les précédant volume de “Millénium”, j’ai eu énormément de mal à rentrer dans le livre. J’ai trouvé ces personnages différents, l’histoire pas très bien ficelée et loooooongue… Je me suis pas mal ennuyée, j’ai eu l’idée de poser le livre mais je me suis accrochée, convaincue que y aurait quelque chose. Les longueurs, certes, mais pas que. L’histoire est souvent compliquée à suivre et je ne suis d’ailleurs, même pas sûre d’avoir tout assimilé.
    Le fond et les sujets abordés sont, quant à eux, agréables à lire pour certains et l’enquête aurait pu être vraiment mieux…

    Résumé :

    Quand Mikael Blomkvist reçoit un appel d’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle qui affirme détenir des informations sensibles sur les services de renseignement américains, il se dit qu’il tient le scoop qu’il attendait pour relancer la revue Millénium et sa carrière. Au même moment, une hackeuse de génie tente de pénétrer les serveurs de la NSA…

    En ce moment, je lis :

    – “13 à table”. Un recueil de nouvelles rassemblant de très bons auteurs (dont certains que je vais découvrir. De plus, en achetant ce livre (5 euros), 4 repas seront distribués au profit des “RESTOS DU COEUR”. Une bonne occasion de se faire plaisir en faisant du bien aux autres 🙂

    Résumé :

    Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris cette année encore leur plus belle plume pour vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : frère et sœur. Ceux qui s’aiment, ceux qui se détestent… Souvenirs d’enfance, vie commune, haine larvée ou avouée, à chacun sa recette. Douze fratries à découvrir sans modération. Françoise Bourdin – Michel Bussi – Maxime Chattam – Stéphane De Groodt – François d’Epenoux – Karine Giébel – Douglas Kennedy – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Nadine Monfils – Romain Puértolas – Bernard Werber

     

     

    Et sinon, j’aime quoi? Et bien un peu tout… Je lis environ un livre par semaine, donc autant dire qu’il vaut mieux que j’exploite plusieurs horizons pour ne pas me lasser.

    Roman : sans hésiter, je conseille “Room” de Emma Donoghue dont j’ai parlé au-dessus.

    – Thriller : Sire Cédric en général, j’adore ces écrits. Son dernier livre “Avec tes yeux” est à recommander pour ceux qui ne connaissent pas et qui hésitent à lire du thriller.

    – Fantastique : Toute la saga “Harry Potter” de J.K. Rowling bien évidement. Mais il y a des tas de bouquins que je pourrais citer dont les livres de Stephen King et les classiques comme Dracula de Bram Stoker.

    – Fantasy : La saga “Les bannis et les proscrits” de James Clemens. Il est toujours difficile de rentrer dans un univers de fantasy, j’ai eu un peu de mal avec le premier tome de ce livre, mais au final, ça restera ma plus chouette expérience.

    Résumé :

    L’histoire traite des aventures d’une jeune fille de ferme, Elena, qui hérite d’un pouvoir magique qui fut perdu pendant longtemps. L’ultime but de sa quête est de retrouver et détruire le Seigneur Noir.

    – Littérature classique : Pour citer un livre. LE livre. Celui qui revient depuis des années et des années et que tout le monde connait (au moins de nom). “Le Comte de Monté-Cristo” de Alexandre Dumas. Je l’ai lu très jeune et l’ai relu et relu à plusieurs époques de ma vie. Pour moi, un des livres que tout le monde devrait lire.

    Résumé :

    Marseille, 1815. Jamais Edmond Dantès n’a été aussi près du bonheur. Bientôt capitaine du Pharaon, fiancé à la belle Mercédès, il voit ses espérances comblées. Et puis, soudain, le rêve se brise. Une dénonciation anonyme… et le voilà emprisonné au château d’If. Qui l’a trahi ? Pourquoi ? Dantès l’ignore mais il se le jure : sa vengeance sera terrible.

    – Bit-lit : Considéré comme le genre pour ado, il est difficile de trouver des bouquins pas trop niais. Tout le monde connait “Twilight” de Stephenie Meyer ou “Journal d’un Vampire” de L.J. Smith, mais il y a des livres un peu plus “adulte”.

    “Les Femmes de l’Autremonde” de Kelly Armstrong :

    Elena Michaels est un loup-garou et la seule femelle de son espèce. Voilà qui n’est déjà pas banal. Mais en plus, elle fait tout ce qu’elle peut pour être normale. Elle voudrait une vie ordinaire, sans ses désirs inhumains, sa sauvagerie, sa faim et ses instincts de chasseuse. Mais la Meute fait appel à elle. Enfreignant les lois du clan, des déviants menacent de dévoiler leur existence. Elena obtempère, car la loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, elle découvrira sa vraie nature…

    “La communauté du Sud” de Charlaine Harris :

    Les vampires vivent désormais parmi les humains grâce à un substitut leur permettant de se nourrir sans tuer. Mais la méfiance règne toujours à Bon Temps, petite ville de l’Amérique profonde. L’arrivée de Bill, ténébreux vampire du me siècle va bouleverser la vie de la jeune serveuse télépathe, Sookie, d’autant qu’une vague de crimes s’abat sur la ville.

    – “Entretien avec un vampire” de Anne Rice :

    À San Francisco, un journaliste se fait approcher une nuit par un homme se prétendant être un vampire et disposé à lui livrer l’histoire de sa « vie ». Jeune propriétaire terrien vivant en Louisiane à la fin du XVIIIe siècle, Louis est un homme dépressif rongé par la culpabilité depuis la mort de ses proches. Un soir, il est approché par Lestat, une puissante créature, qui le transforme en vampire. Mais Louis n’accepte pas cette nouvelle condition et refuse de tuer des humains pour survivre. Après quelques années de vie commune sur la plantation de Louis, les deux vampires quittent la Louisiane pour échapper à une révolte d’esclaves ayant percé leur vraie nature. Ils s’installent alors à la Nouvelle-Orléans où Louis se met à imaginer sa vie loin de Lestat qu’il déteste. Ce dernier, ne voulant pas que son compagnon le quitte, transforme Claudia, une jeune enfant de cinq ans, pour que Louis reste à ses côtés. Les trois vampires vont ainsi vivre comme une famille pendant des années, jusqu’à ce que Claudia prenne conscience que son éternel corps de fillette ne lui permettra jamais de s’accomplir en tant que femme. Elle se met alors à détester ses deux créateurs, notamment Lestat qui l’a transformée et prévoit de se débarrasser de lui afin de partir avec Louis à la recherche d’autres vampires susceptibles de leur enseigner ce que Lestat ne leur révèle pas s’agissant de leurs origines

    Mon livre préféré : “La cicatrice” de Bruce Lowery qui restera, pour moi, mon livre de chevet, celui que je relis le plus souvent et que j’aime énormément. Un roman superbe qui m’emporte depuis que j’ai 11 ans. Une longue histoire d’amour…

    Résumé :

    ” J’étais, sans le savoir, un enfant heureux, relativement heureux, il est vrai. Mais ce n’était qu’une impression d’ensemble. Car ma vie, même alors, ne manquait pas de petits malheurs auxquels je n’arrivais pas à m’habituer. Il faut remonter à novembre 1944. J’avais treize ans. ” Jeff porte sur la lèvre un petit bec-de-lièvre que tout le monde nomme la ” cicatrice “. Une infirmité dont il ne connaît pas la cause et qui lui vaut moqueries et méchancetés de toutes sortes. Parce qu’il ne sait s’en défendre, il intériorise toute cette douleur, toutes ces blessures morales répétées. A cet âge si sensible, s’enfermant peu à peu, il souffre et fait souffrir ceux qui l’aiment sans réserve…

    Je pense avoir fait le tour, au moins pour le moment… Bonne lecture à tous 🙂

    #43456
    Marie-Aube
    Maître des clés

    En effet, quelle jolie liste! Merci!

    J’entends le bruit des ailes qui tombent est un polar avec un peu de SF, non?

    Room de Emma Donoghue : j’en ai entendu parler, oui, l’histoire m’avait intriguée mais le point de vue de l’enfant m’a retenue de le lire, je me suis dit qu’il n’y aurait peut-être pas la qualité d’écriture que j’apprécie vraiment dans un roman…

    Mémé goes to Hollywood de Nadine Monfils : ça semble drôle même si ce n’est a priori pas le style de livres que j’apprécie habituellement.

    Tout pour plaire de Ingrid Desjours : ça m’intrigue, l’histoire donne envie!

    Avec tes yeux de Sire Cédric : intriguant aussi…

    Millénium 4 – Ce qui ne me tue pas de David Lagercrantz : difficile de ne pas avoir entendu parler de Millenium. Si les romans ne me disaient rien au début, on m’en a dit du bien… Bon, ce 4ème opus ne semble pas faire l’unanimité. ^^

    13 à table : difficile aussi de ne pas en avoir entendu parler. Vous nous direz comment c’est ! ^^

    Je suis d’accord pour Harry Potter de J.K. Rowling, et pour Dracula de Bram Stocker, qui est un classique à lire. Un des mes romans préférés. La bit-lit actuelle n’arrive pas à la cheville de Bram Stocker… ^^

    Le Comte de Monté-Cristo d’Alexandre Dumas est aussi l’un de mes romans préférés! ^^

    Concernant la bit-lit, j’aimerais bien essayer, mais avec un roman bien écrit et pour adultes… Entretien avec un vampire d’Anne Rice est un classique, c’est vrai, je pourrais le lire…

    *

    Je me posais la questions récemment en discutant avec des amis de quel était mon livre préféré. Il y a eu un livre préféré mais j’en ai tellement lus depuis qui m’ont beaucoup plu que je ne saurais dire si j’ai encore un livre préféré! Il s’agissait de L’île des morts de P.D. James, un polar avec un huis-clos, bien écrit, bien ficelé. Mais j’ai lu des romans géniaux depuis!

    Les classiques :

    Il y a eu Dracula de Bram Stocker et Le Comte de Monté-Cristo d’Alexandre Dumas comme je disais plus haut. Mais aussi Lolita de Vladimir Nabokov, dur mais magnifiquement écrit. Ou Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell et Le Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde.

    Un roman que j’ai adoré aussi : Geisha d’Arthur Golden.

    Mes coups de cœur lecture récents :

    Fils d’Héliopolis de James Scudamore est un roman que j’ai a-do-ré : un jeune homme qui vient d’une favela de São Paulo au Brésil et est adopté par un très riche homme d’affaires, s’interroge sur lui, ses origines, son appartenance à un monde ou un autre…

    Dans le jardin de la bête d’Erik Larson était super : un diplomate américain se voit confier le poste d’ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne en 1933. Berlin, le nazisme, la jeunesse, les interrogations et contradictions de cette époque. Inspiré d’une histoire vraie.

    La déchéance de Mrs Robinson de Kate Summerscale était super aussi : le procès du divorce d’une Anglaise au milieu du XIXème siècle, avec tout ce que ça inclus de sexisme… Une sorte de Madame Bovary anglaise.

    Good Morning, Mr Mandela de Zelda la Grange : super témoignage de la secrétaire particulière de Nelson Mandela.

    #43467
    Marie-Aube
    Maître des clés

    Nos coups de cœur livres et BD sont sur notre page Pinterest aussi : http://www.pinterest.com/sowhatmagazine/coups-de-cour-livres-bd/.

    #43827
    Marie-Aube
    Maître des clés

    Mes prochaines lectures :

    Vilaines filles de Megan Abbott (Le Livre de Poche) : 2 pom-pom girls inséparables qui font tout pour plaire à leur nouvelle coach, jusqu’à ce qu’un meurtre trouble (encore plus) la vie (compliquée) du lycée.

    La Grande Catherine et Potemkine (Le Livre de Poche) : l’histoire d’amour, de politique, de pouvoir entre l’impératrice de Russie et son amant et conseiller le prince Potemkine.

    J’ai hâte ! A suivre mes chroniques sur So What?.

    #44922
    Marie-Sélène
    Participant

    Bonjour,

    J’ai très envie de découvrir “L’île des morts” de P.D. James. Et ça fait un moment de que j’ai envie de lire “Geisha” de Arthur Golden, mais j’ai peur de m’ennuyer… Je le lirai un jour je pense.

    Donc, j’ai lu “13 à table” et je n’ai pas été super satisfaite. Quelques nouvelles sortent du lot, mais d’autres… Que c’était long. Il y avait le thème de “frère et sœur” qui pour certains a été plutôt bâclé. Mais bon, j’ai aussi découvert des auteurs que je vais m’empresser de lire.

    J’ai lu “Mary Poppins” de Pamela Lyndon Travers. Malheureusement pour moi, je suis fan et même archi-fan de la version Disney que je regarde tous les ans. Du coup, le livre ne m’a pas plu. On y retrouve les personnages, l’univers mais Mary Poppins…? Pas vraiment, non. Un livre pour enfant à découvrir avant le film, sans hésiter.
    Résumé : Mary Poppins, la nouvelle gouvernante des quatre enfants Banks, est vraiment très spéciale ! Elle monte l’escalier sur la rampe, ouvre un sac vide et en tire un lit pliant, verse de la même bouteille du sirop de citron, de la glace à la fraise, du lait et du punch au rhum. La fantaisie, le merveilleux et l’extravagance viennent bouleverser la vie quotidienne de toute la famille.

    Ensuite, j’ai découvert Renaud Benoist avec 2 recueils de nouvelles “Nouvelles Noires”. Un premier tome plus que génial, avec des écris très similaires à ceux de Stephen King. Le deuxième m’a moins plu et je l’ai mis de côté en attendant de découvrir un peu plus cet auteur.

    J’ai lu “Meurtres pour rédemption” de Karine Giebel. Une auteur que je connaissais déjà et que j’aime énormément. Ses thrillers sont psychologiques, gores et prenants du début à la fin. Et quelle fin dans “Meurtres pour rédemption” !
    Je le recommande vivement, même si c’est un gros pavé de près de 1000 pages, il se lit très vite.
    Résumé : Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes. Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres. Pourtant, un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté. Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’à la rédemption.

    “Les Géants” de Benoît Minville est un très bon polar pour ados. J’ai beaucoup aimé cette histoire, même si elle m’a semblé trop courte et pas assez détaillée. L’auteur nous fait voyager et les personnages sont vraiment supers agréables à découvrir.
    Résumé : Ça se passe sur la Côte Basque. Les Géants, ce sont eux : Marius, le fils, surfeur, son besoin d’ailleurs. Auguste, le père, marin pêcheur, cramponné à la vie qu’il s’acharne à offrir à ses enfants. La soeur, Alma, qui veut exister dans cette famille patriarcale. . et qui cache à tous son idylle avec Estéban, ami d’enfance de Marius ; sa famille à lui s’accroche dans un mobilhome à l’année. Et d’un père à l’autre, d’un fils à l’autre, les deux clans se serrent les coudes. Tous là, unis dans cette région brute, irréductibles. Soudain, la vague arrive. César, le grand-père de Marius, revient d’entre les morts ; et avec lui, de lourds secrets couvés comme un trésor de guerre.

    J’ai terminé la semaine dernière “Joyland” de Stephen King. La couverture me plaisait trop, j’ai donc découvert l’univers de “Joyland” et c’était vraiment super. Ca ne sera pas mon préféré du King, mais ça reste un super livre qui m’a beaucoup touché.
    Résumé : Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l’été 1973 à Joyland, petit parc d’attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d’autres étudiants pour compléter l’équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d’une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d’une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l’enquête. Un nouveau meurtre est-il possible ? Parviendra-t-il à l’éviter ? Une chose est sûre, l’aventure le changera à jamais… Stephen King nous plonge avec une douce nostalgie, dans l’atmosphère d’une Amérique rétro sans jamais oublier de nous faire frissonner de peur.

    A ce jour, j’ai entre les mains, un autre livre de Stephen King : “La ligne verte”. Mon fils a commencé à le lire et je n’ai pas pu m’empêcher d’en faire autant. Le livre se présente sous forme d’épisodes, ce qui facilite la lecture pour les ados, et pour mon fils et moi qui ne lisons pas au même rythme.
    Pour ceux qui ne connaissent pas Stephen King, je conseillerai de le découvrir avec ce livre et cette histoire bouleversante. Et avec chance, histoire que l’on peut voir dans un film avec Tom Hanks qui est vraiment magnifique et qui correspond presque parfaitement au livre.
    Résumé : Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d´un pénitencier dans les années 1930, entreprend d´écrire ses mémoires. Il revient sur l´affaire John Caffey – ce grand Noir au regard absent, condamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes – qui défraya la chronique en 1932.

     

    Bonne lecture à tous 😉

     

    #45035
    Marie-Aube
    Maître des clés

    L’île des morts de P.D. James est vraiment super, n’hésitez pas ! Ambiance huis clos, suspens, bien écrit.

    Geisha de Arthur Golden : je ne me suis pas du tout ennuyée en le lisant, pas de mièvreries, une très belle aventure, on voyage. Parfois touchant, parfois dur, émouvant. N’hésitez plus non plus ! ^^

    Et justement, je me demandais si je n’allais pas lire Joyland de Stephen King ! A lire alors ? Je n’ai jamais lu de Stephen King je crois… Oui, c’est un classique, j’aimerais bien en lire. Peut-être celui-ci.

    J’ai vu le magnifique film La ligne verte avec Tom Hanks, mais pas lu le livre. Je me dis qu’après avoir vu le film, c’est peut-être moins agréable (je préfère souvent lire le livre et ensuite voir le film) ?

    Je viens de commencer La ballade du voleur au whisky de Julian Rubinstein. L’histoire vraie d’un gentleman cambrioleur en Hongrie dans les années 80 et de sa fuite après son évasion de prison dans les années 90. J’en suis au tout début, mais pour l’instant, j’aime bien. On est plongé dans le contexte politique (Hongrie, Roumanie, Ceaușescu) et le héros est plutôt sympathique pour l’instant. A suivre!

    Prochaine lecture : Le temps des décisions de Hillary Rodham Clinton. Oui, c’est différent. Hâte de le lire! J’espère qu’il me plongera dans les affres de la politique actuelle et que c’est bien écrit. Ça vaudrait mieux, c’est un pavé. A suivre aussi donc.

    #47219
    Marie-Aube
    Maître des clés

    Mes prochaines lectures :

    Rebecca, Daphné du Maurier : la demoiselle de compagnie de Mme Van Hopper épouse Maximilien de Winter veuf depuis peu et plus âgé qu’elle. Ils s’installent à Manderley, le manoir de Maximilien de Winter en Cornouailles (Angleterre). La présence du fantôme de Rebecca, la précédente épouse de Maximilien, se fait de plus en plus oppressante.
    Ce n’est pas une nouveauté mais j’ai très envie de le lire, car, non, ce n’est pas fait ! Un classique. Hâte de le lire !

    Pique-nique à Hanging Rock, Joan Lindsay : Australie, 1900, pique-nique annuel près de Hanging Rock pour les jeunes pensionnaires de Mrs Appleyard. 4 adolescentes s’éloignent, autorisées à se promener. Lorsque la voiture regagne le pensionnat, 3 adolescentes manquent à l’appel.
    Polar, début du XXème siècle en Australie (que je ne connais pas), ça me plaît bien !

    Carnaval, Ray Celestin : 1919, un tueur en série sévit à La Nouvelle-Orléans. Sur fond de vaudou et de rivalités ethniques, un policier, un journaliste, une secrétaire et un ancien policier mènent l’enquête. Mais eux aussi ont leurs secrets…
    Vaudou, enquête, mystères, La Nouvelle-Orléans… ça devrait être sympa.

    Prime Time, Jay Martel : Galaxy Entertainment a créé une célèbre émission de télé-réalité dont les humains sont les stars. Le dernier épisode doit faire exploser l’audience : une mise en scène de la fin du monde.
    Original, on verra ce que ça donne.

    Higland Fling, Nancy Mitford : une garden-party dans un grand domaine écossais est perturbé par l’arrivée d’Albert Gates, peintre surréaliste fantaisiste.
    L’histoire me fait un peu penser par exemple à Passé imparfait de Julian Fellowes (bonne société, mais un personnage vient en troubler les codes).

    * * * * *

    Et je viens de commencer :

    La cachette du diable, Carlos Acosta : Oscar part à la recherche du hameau de Pata de Puerco à Cuba sur les traces de son passé.

    Le début est un peu long, mais je m’accroche. On entre doucement dans le vif du sujet. En commençant par l’histoire des ancêtres lointains du héros narrateur. Je continue ! (Et bientôt ma chronique dans la rubrique Livres !)

    #47709
    Marie-Aube
    Maître des clés

    Suite de mes aventures livresques :

    Rebecca de Daphné du Maurier : lu et adoré ! A lire ! Pour l’ambiance, les personnages, Manderley, Rebecca, l’écriture… Un coup de cœur !

    Pique-nique à Hanging Rock de Joan Lindsay : lu et avis mitigé. Parfois un peu lent (je suis une lectrice impatiente) et surtout, le mystère n’a pas de solution ! Frustrant je trouve…

    Highland Fling de Nancy Mitford : lu et peu apprécié du fait de la lenteur du rythme (même dans un roman court).

    La cachette du diable de Carlos Acosta : pas aimé, personnages antipathiques, rythme très lent.

    D’autres lectures m’attendent dans ma PAL…

    Carnaval de Ray Celestin : 1919, un tueur en série sévit à La Nouvelle-Orléans. Sur fond de vaudou et de rivalités ethniques, un policier, un journaliste, une secrétaire et un ancien policier mènent l’enquête. Mais eux aussi ont leurs secrets… Vaudou, enquête, mystères, La Nouvelle-Orléans… ça devrait être sympa.

    Prime Time de Jay Martel : Galaxy Entertainment a créé une célèbre émission de télé-réalité dont les humains sont les stars. Le dernier épisode doit faire exploser l’audience : une mise en scène de la fin du monde. Original, on verra ce que ça donne.

    La maison vide et Dernier problème de Sir Arthur Conan Doyle : 2 nouvelles avec Sherlock Holmes, hâte de le lire !

    Le songe de l’astronome de Thierry Bourcy et François-Henri Soulié : Prague, 1601, lors d’une fête donnée par l’empereur où la cour et d’éminents savants sont réunis. Enjeu de la soirée : le soleil tourne-t-il autour de la terre ou est-ce l’inverse ? Un astronome est retrouvé empoisonné au château. L’empereur en fait fermer les portes jusqu’à ce que le mystère soit élucidé. Mystère, huis-clos…

    Six jours de Ryan Gattis : Los Angeles est à feu et à sang après l’acquittement de policiers ayant passé à tabac un citoyen noir. (Histoire vraie.) Le livre promet d’être époustouflant !

    Haut-Royaume, tome 2. L’héritier de Pierre Pevel : suite de Haut-Royaume, roman fantastique que j’avais adoré.

    Personne ne le croira de Patricia MacDonald : un couple et sa petite fille change de vie pour oublier son passé, mais des événements imprévus vont attirer l’attention sur eux et leur passé va revenir les menacer. Mon 1er Patricia MacDonald…

    Retrouvez mes chroniques livres dans la rubrique (Je suis) cultivée / Livres !

    #53293
    Marie-Aube
    Maître des clés

    Mes prochaines lectures (et chroniques sur So What ?) :

    Belgravia de Julian Fellowes (éditions 10/18). Julian Fellowes est le créateur de la série Downton Abbey et auteur de Passé Imparfait que j’avais adoré (ma chronique est dans la rubrique Livres de So What ?).
    L’histoire : juin 1815, un bal donné par la duchesse de Trenchard réunit la bourgeoisie anglaise et est devenu tristement célèbre pour avoir eu lieu le soir de la bataille de Waterloo, et a aussi bouleversé le destin de Sophia Trenchard. 25 ans plus tard, la famille Trenchard, en pleine ascension sociale, emménage dans le quartier de Belgravia et pensait avoir laissé le passé derrière elle…

    La maison jaune de Martin Gayford (éditions 10/18).
    L’histoire : automne 1888, Paul Gaugin et Vincent Van Gogh passent ensemble 2 mois dans une petite maison à Arles. Peinture, alcool, jalousie, bordels, amitié toxique pour une huis clos entre 2 génies.

    Hâte de les lire et de vous en parler !

    #76519
    Marie-Aube
    Maître des clés

    Je viens de terminer Le palanquin des larmes de Chow Ching Lie, dans lequel l’auteure raconte sa vie de jeune fille chinoise fiancée et mariée de force à l’âge de 14 ans puis très vite enceinte de son 1er enfant, du 2ème, de sa paisson pour le piano, des traditions, de la famille, le tout dans une Chine qui subissait aussi de nombreux bouleversements avec l’arrivée de Mao Tsé-toung. Une très belle histoire, émouvante, intéressante. (Je prépare une chronique sur ce livre et la publie prochainement sur So What ?.)

    Et je viens de commencer Le dernier match de River Williams (Vincent Radureau), qui raconte l’histoire de la disparition et du meurtre du basketteur de la NBA River Williams. Ça commence plutôt bien…

10 sujets de 16 à 25 (sur un total de 25)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.