Proposer un article

Histoire insolite des cafés parisiens – Gérard Letailleur

Écrit par le 20/01/2012 et modifié le 21/01/2012 - Cultivée, Livres - 0 commentaire

Résumé : Qu’on les appelle tavernes, cabarets, estaminets, brasseries ou « bistrots », les cafés parisiens sont à eux seuls des « lieux de mémoire » de l’histoire de France. Si la capitale fut surnommée le « café de l’Europe », c’est qu’elle fut le lieu où ces « parlements du peuple », selon la formule de Balzac, ont permis l’éclosion d’une passion française : celle de la conversation. Depuis la taverne de L’Ange, sous Louis XII, jusqu’au Flore de l’après-guerre, du Voltaire et du Procope – si cher aux comédiens puis aux philosophes – au Croissant, où mourut Jean Jaurès, l’histoire des cafés parisiens raconte tous les soubresauts de la vie politique française. Révolutions, bouleversements sociaux, nouvelles idées, moments de liesse ou de terreur furent toujours intimement liés à ces « boutiques de causeries ». L’histoire des cafés est enfin celle des individus qui ont fait la France, de Ravaillac à Charlotte Corday en passant par Robespierre, Voltaire et Sartre, que le lecteur retrouvera ici sous des aspects souvent inattendus.

Éditeur d’ouvrages de bibliophilie, Gérard Letailleur est un passionné d’histoire de Paris.

Ce livre, entièrement consacré à l’histoire des cafés parisiens, est une mine d’anecdotes toutes plus insolites les unes que les autres. Des clients célèbres ont bu et tenu conversation dans ces cafés… L’auteur a pris un plaisir manifeste à faire des recherches et à écrire son ouvrage, vraiment documenté et touffu (peut-être un peu trop d’ailleurs, parfois). On aime parce que les cafés sont des lieux si typiques de notre culture française qu’il fallait bien leur rendre hommage !

Éditions Perrin, 338 pages, 22 € (document)

Laisser un commentaire