Proposer un article

Je me prépare pour l’été (de la tête aux pieds)

Écrit par le 31/05/2013 et modifié le 14/11/2017 - Beauté - 5 commentaires »

Vu la lenteur à laquelle le beau temps s’installe sur la France, je me demande si un tel article va être utile un jour. Et puis oui, quand même… Parce que sortir définitivement de l’hiver, se préparer au soleil et – pour celles qui partent – au voyage, cela fait du bien au moral et à ce corps qu’on a laissé vivre sous des tonnes de vêtements pendant des mois (et même encore maintenant). On se reprend en main ? C’est parti !

Mes cheveux abîmés par le froid et la pluie

Même en faisant attention, mes cheveux peuvent être mis à rude épreuve par le froid, l’humidité (on est servies !), le chauffage et le port du bonnet. Bientôt, ce sera au tour du soleil, du vent et éventuellement du sel de mer de les agresser et les dessécher. Nicolas Fouchère, pharmacien-attesté d’homéopathie-cosmétologue, préconise le rituel suivant : « Offrez à vos cheveux une cure d’huile d’argan, l’or des femmes berbères. L’huile d’argan s’applique sur les longueurs et les pointes sèches. Laisser poser entre ½ heure et une nuit selon l’état de sécheresse des cheveux. L’idéal est d’entourer sa chevelure avec une serviette chaude pour renforcer l’efficacité de l’huile. Il faut ensuite effectuer le shampoing. »

En passant, si j’ai abusé du sèche-cheveux, du fer à lisser (ou à friser) et des colorations, je lève un peu le pied et je profite des beaux jours pour au moins laisser mes cheveux sécher à l’air libre. Si ce n’est vraiment pas possible de me passer de mes traitements capillaires et de mon brushing quotidien, j’utilise un shampooing et un masque adaptés aux cheveux dénaturés et je nourris abondamment mes pointes abîmées…
 

La sélection So What ? pour mes cheveux

Shampooing Mieli Mielo, Lush, de 12,95 € à 43,95 € selon la contenance
Huile d’Argan, BcomBIO, 14,60 €
Masque capillaire au monoï de Tahiti, Hei Poa, 13,50 €
Huile capillaire nourrissante au Romarin, Weleda, 10,50 €
Shampoing huile nutri-régénérant, Dessange, 4 €
Masque fondant nutri-régénérant, Dessange, 6,40 €
Baume au coco, soin des pointes desséchées, Logona, 7,50 €

Ma peau en manque de soleil, qui doit pourtant s’en protéger !

Pour commencer, j’adapte mon alimentation, car la beauté vient de l’intérieur et ce n’est pas qu’une expression toute faite ! Je privilégie donc, comme le conseille Nicolas Fouchère, les « aliments riches en bêtacarotène, la molécule du bronzage (carottes, abricots…). Pour protéger votre peau des méfaits du soleil, faites une cure de fruits et de légumes riches en antioxydants (pêches, abricots, kiwis, tomates). Le cocktail beauté du matin : jus de carotte et de kiwi. »

Ensuite, il faut savoir que, pour obtenir « un bronzage durable, la peau doit bronzer progressivement. Il ne faut donc pas exposer sa peau au soleil de façon brutale et toujours la protéger avec une crème solaire ayant un indice adapté à votre peau. Après chaque exposition, appliquez un soin réparateur pour éviter la perte de votre bronzage. » Une femme avertie en valant deux, je m’empresse d’acheter une crème solaire (ou une BB crème bien protectrice pour mon visage au quotidien) et un lait après-soleil.

Je pose une question (très) bête, mais pourquoi préparer ma peau dès maintenant ? Les bio-esthéticiennes de la Maison Dr. Hauschka me répondent : « Avant l’été, il est important de bien nourrir et hydrater sa peau. Le soleil altère en effet son film hydrolipidique (barrière protectrice naturelle), lui faisant perdre son eau et son sébum, ce qui la rend encore plus sensible aux rayons ultraviolets qui stimulent, entre autres, l’épaississement de la couche cornée. » OK. Que faire, alors ? C’est très simple, j’entame une cure de 28 jours de Complexe Revitalisant N du Dr. Hauschka qui, grâce à « sa composition riche en plantes médicinales stimule la régénération de la peau et régule son métabolisme ».

Je prends aussi le temps de procéder une fois par semaine à un gommage du corps et du visage. Le gommage « n’altérera pas le bronzage, à condition qu’il s’agisse d’un gommage mécanique doux. Au contraire, il favorisera l’obtention d’un bronzage uniforme. Il faut l’appliquer en mouvements circulaires doux, sans frotter, du bas vers le haut : sur le corps en insistant sur les zones les plus rugueuses, et sur le visage en insistant sur la zone T du visage », précise Nicolas Fouchère.

Et naturellement, vive les beurres, les baumes ou encore les huiles végétales pour nourrir tout ça… L’expert conseille, par exemple, l’huile de buriti, “l’une des sources les plus riches en carotène, dépassant l’huile de carotte”. Antioxydante, cette huile “protège la peau des signes du temps en neutralisant les radicaux libres. Idéale avant l’été, elle favorise le bronzage et prolonge le hâle”.

Enfin, si je veux aller un peu plus vite que la nature et que mon ombre, j’opte pour l’autobronzant. En prenant mon temps pour l’appliquer et en suivant scrupuleusement le mode d’emploi pour ne pas me retrouver avec de vilaines zébrures et des genoux cracra !
 

La sélection So What? pour ma peau

Complexe Revitalisant N, Dr. Hauschka, 22,50 € les 10 ampoules
BB Marine Cream Visage SPF 30, Algotherm, 26,80 €
Lait Après-Soleil, Dr Hauschka, 15,90 €
Coffret « objectif peau douce » contenant un gommage délicat, un voile hydratant au jasmin et une huile merveilleuse intensément nourrissante, Phyt’s, 15 €
Huile de carotte, Lovea, 6,99 €
Autobronzant corps et visage, Lavera, 13,40 €
Lait Corps Nourrissant Effet Soleil Hâle progressif, Mixa, 6,21 €

Mon épilation pas tout à fait nickel ?

Avec l’arrivée des beaux jours, la lutte contre les poils redémarre, si d’aventure elle avait malencontreusement cessé pendant l’hiver (gloups)… Voici quelques conseils prodigués par les experts de la marque Blondépil pour faire peau neuve en toute simplicité. La première étape consiste à préparer l’épilation dès la veille : « Une épilation se réalise toujours sur une peau propre et saine, il faut donc effectuer systématiquement un gommage de la peau 24 heures avant l’épilation afin d’éliminer les peaux mortes. »

Si je m’épile chez moi, je rencontre plusieurs choix : la cire chaude, la cire froide, la crème dépilatoire et éventuellement le rasoir, qui reste une solution économique, rapide et pratique… mais pas forcément idéale, car le poil repousse vite et dru.

« Si vous optez pour l’épilation à la cire, nettoyez au préalable tout résidu de lait corporel ou d’huile, car la peau doit être parfaitement sèche pour une meilleure adhérence de la cire.” Ensuite, “veillez à bien appliquer la cire dans le sens de la pousse du poil, maintenez la peau tendue et retirez la bande d’un coup sec et rapide dans le sens inverse de la pousse du poil. » Une fois tous les poils arrachés – avec les larmes qui vont avec –, il faut jouer de la lingette « pour éliminer les éventuels résidus de cire, apaiser votre peau et ralentir la repousse du poil ».

Mais, quelle que soit la méthode que j’utilise, je pense à hydrater ma peau après l’épilation « avec un produit sans alcool ni parfum » (sinon rebelote les larmes) et j’attends 24 heures avant de m’exposer au soleil.
 

La sélection So What? pour mon épilation

Mousse à raser FEMME Bio-Shisandra & Aloe, Santé Naturkosmetik, 5,95 €
Rasoir Hydro Silk, Wilkinson, 10,30 €
Roll-on de cire, Siliss de Marque Repère, 4,86 €
Crème dépilatoire perfect corps, Blondépil, 5,40 €
Soin anti-poils incarnés, Acorelle, 10,70 €

Mes pieds laissés en jachère tout l’hiver

On ne va pas se leurrer, rares sont celles qui approfondissent leur pédicure en hiver. C’est un tort, étant donné que les pieds souffrent toute la journée dans des chaussures fermées et des bas ou des chaussettes souvent synthétiques. Mais bon. Maintenant que je m’apprête à sortir mes pieds, comme chaque été, dans des sandales, je dois rattraper le retard.

Scholl, la marque experte ès pieds, précise que « le pied est une zone du corps spécifique qui nécessite des soins adaptés. Cinq fois plus épaisse que la peau du reste du corps, la peau des pieds doit être chouchoutée avec des produits dédiés pour garantir des résultats efficaces ». Comment ? En trois étapes. D’abord l’exfoliation, autrement dit le gommage, pour éliminer les peaux mortes. Si j’ai beaucoup de peaux mortes ou de callosités (horreur banale), j’adopte la pierre ponce ou le nouvel Express Pedi une à deux fois par semaine. Après avoir débarrassé mes pieds de tous leurs vilains défauts, j’applique une crème pour pieds secs ou abîmés, en massant bien. Tiens, je ne savais pas qu’ils étaient si doux !

Et si mes chaussures (neuves ou pas) me font souffrir (encore des larmes !!), j’investis dans des petits accessoires bien utiles, comme les coussinets qui amortissent les frottements pendant la marche, entre autres.
 

La sélection So What? pour mes pieds

Express Pedi, Scholl, 39,99 €
Crème pieds nourrissante et relaxante 24H d’hydratation, BcomBIO, 9,40 €
Coussinets confort en gel, Kiwi Shoe Passion, 5,15 €
Foot Silk, voile invisible protecteur, Kiwi Shoe Passion, 5,15 €
Gommage pieds lisses, Yves Rocher, 6,40 €

 
Au boulot !

Quelque chose à ajouter ?

  1. Neva - 19 juin 2013 à 16 h 53 min

    @ Jolies Mômes : merci pour le lien !
    @ Marie-Aube : c’est clair… On est un peu en manque de soleil 🙁

  2. Marie-Aube - 19 juin 2013 à 16 h 32 min

    Et avec le soleil qui s’est fait attendre, un autobronzant ou l’huile de carotte sont à essayer! 😉

  3. Jolies Mômes - 19 juin 2013 à 10 h 12 min

    Super article, merci pour cette jolie sélection.

    Si je puis me permettre, j’ai également rédigé un article sur l’épilation (à la cire) avec une sélection de produits indispensables pour un rendu “au poil”, le laisse le lien ici ça peut être un bon complément : “Les accessoires essentiels pour une épilation maison impeccable !”

  4. Neva - 12 juin 2013 à 12 h 38 min

    De rien 🙂

  5. DMB - 6 juin 2013 à 14 h 26 min

    Des conseils au top pour les beaux jours qui arrivent. Merci pour ces sélections ^^

Laisser un commentaire