Proposer un article

Jour J – L’aigle et le cobra – Duval & Pécau – Fafner

Écrit par le 27/05/2017 et modifié le 2/06/2017 - Livres - 0 commentaire

Un passage de l’Histoire revisité. Jules César est devenu aveugle pendant la guerre contre Spartacus en Sicile. Il vit retiré dans sa villa. Brutus vient le trouver pour lui demander conseil afin de sauver à nouveau Rome…

 

 

Résumé

Un passage de l’Histoire revisité. Jules césar est devenu aveugle pendant la guerre contre Spartacus en Sicile. Il vit retiré dans sa villa depuis plusieurs années quand Brutus vient le trouver pour lui demander conseil afin de sauver à nouveau Rome, contre Marc Antoine, époux de Cléopâtre, qui se prépare à marcher sur la ville…

Jour J – L’aigle et le cobra (tome 28)
Duval & Pécau – Fafner
Éditions Delcourt
Paru le 3 mai 2017
64 pages
15,50€

Auteurs

Fred Duval est né en 1965 à Rouen, il a signé son 1er album en 1996. Il réside en Seine-Maritime.

Jean-Pierre Pécau est né à Paris, il a fait des études d’Histoire, a été professeur avant de travailler pour une société de d’importation de jeux de rôle et pour le journal Casus Belli pour lequel il rédigeait des récits dessinés pour les 10-15 ans. Il a ensuite travaillé dans la bande-dessinée.

Max von Fafner a suivi des études dans le domaine de l’art et est devenu illustrateur et coloriste de bandes-dessinées en 2012.

Notre avis

J’aime beaucoup le concept de cette série : réécrire l’Histoire en partant d’hypothèses plausibles et en modifiant des événements important afin d’imaginer ce qu’il aurait pu se passer après ceux-ci, en mettant en scène des personnages historiques.

Cette histoire est la suite du tome 23 La République des esclaves.

Malheureusement je n’ai pas accroché cet album. J’y ai trouvé trop de batailles, de violence. Et s’il est vrai que je trouve le concept de la série Jour J sympa, je n’ai pas réussi à entrer dans cet album avec la réécriture de l’Histoire qui nous est proposée.

Si Cléopâtre est en couverture de l’album, elle est loin d’être le personnage principal et mis en avant dans l’histoire. Peut-être me manque-t-il la lecture du tome 23 pour apprécier cet album ?

J’aime beaucoup les dessins précis et détaillés de Fafner.

Ceci dit, les amoureuses de l’Antiquité romaine devraient apprécier de plonger dans cette époque fascinante en découvrant ce qu’il aurait pu se produire.

Laisser un commentaire