Proposer un article

Kraken – Emiliano Pagani et Bruno Cannucciari

Écrit par le 25/12/2018 et modifié le 18/12/2018 - Livres - 0 commentaire

Un village de marins-pêcheurs souffre des trop lourdes pertes humaines subies à cause de la mer et a trouvé un souffre-douleur : Damien, un enfant différent, qui croit dur comme fer que c’est le Kraken qui est la source de tous les malheurs du village. Il veut l’éliminer et fait appel à un célèbre présentateur télé qui fait des émissions sur les créatures des abysses pour l’aider…

 

Résumé

Un village de marins-pêcheurs souffre des trop lourdes pertes humaines subies à cause de la mer, de l’épuisement des ressources marines. Et a trouvé un souffre-douleur : Damien, un enfant différent, qui a survécu à un naufrage lors duquel son père et son frère aîné ont péri et croit dur comme fer que c’est le Kraken qui est la source de tous les malheurs du village. Il n’a qu’une obsession : l’éliminer. Il fait appel à un célèbre présentateur télé qui fait des émissions sur les créatures des abysses pour l’aider…

Kraken
Emiliano Pagani et Bruno Cannucciari
Éditions Soleil
Paru le 12 septembre 2018
104 pages
17,95€

Auteurs

Emiliano Pagani est né en 1969 en Italie. Il a obtenu un diplôme d’expert en électronique avant de travailler pour un mensuel satirique italien puis pour la bande dessinée à partir de 2005. Il a reçu le Prix du meilleur album italien lors du Festival Romics à Rome en 2018 pour Kraken. Il réside e Italie.

Bruno Cannucciari est né en 1964 en Italie. Il a fait ses débuts dans un mensuel consacré aux comics puis a travaillé pour plusieurs magazines puis a enseigné le dessin dans différentes écoles. Il a reçu le Prix du meilleur album italien lors du Festival Romics à Rome en 2018 pour Kraken.

Notre avis

L’histoire et les personnages sont tout de suite envoûtants et attachants.

Le village de marins-pêcheurs forme un huis-clos un peu inquiétant, poétique et intriguant. L’ambiance est à la fois violente, mystérieuse, et règne dans ce village un grand désespoir. L’élément perturbateur, l’arrivée du célèbre présentateur télé, va forcément causer des remous…

Le final est dur et surprenant.

Les planches de Bruno Cannucciari sont très sympa et les couleurs noir et vert ajoutent à l’ambiance particulière de l’histoire.

J’ai beaucoup aimé cet album et je vous le conseille.

Laisser un commentaire