Proposer un article

La Carte Blanche de Shirley Souagnon : on en redemande !

Écrit par le 19/02/2014 - Cultivée, Théâtre / Expo - 0 commentaire

Nous avons assisté hier soir (mardi 18 février 2014) à la Carte Blanche de Shirley Souagnon, au théâtre Traversière à Paris, et on a A-DO-RÉ ! Je vous raconte tout !

IMG_0498

On a découvert une jolie équipe de filles totalement déjantées et hilarantes. Au programme, Marine Baousson, Christine Berrou, Charlotte Gabris, Marie Desroles, Candiie, en guest Anne Roumanoff, et bien sûr Shirley Souagnon (oui, elle était à sa propre Carte Blanche en fait, normal).

De nombreux thèmes de société importants abordés à travers des sketchs plein de peps et de musique : le sexe, la masturbation, la fellation…

Et, oui, au casting, que des filles, parce que les filles c’est drôle. Marine et ses complexes, ou pas. Christine et ses préceptes sur la vie de couple. Charlotte et son coiffeur les jours de déprime. Marie et ses (grandes) théories sur la masturbation. Candiie et sa technique imparable pour éviter des conversations qui ne nous plaisent pas. On a (re)découvert Le slam du régime d’Anne Roumanoff. On a adoré rire sur le sketch Gay, gay, gay de Shirley Souagnon, et, oui, la technologie nous rend fous (dit-elle avec le clavier de son PC pour rédiger l’article qui sera publié dans un magazine féminin… en ligne)! ^^

On s’est reconnu – ou ses proches – dans les sketches. Et ça, c’est encore plus drôle ! Petits-amis, famille, amis, toute la société y passe, et ça nous fait rire. (D’ailleurs, merci Charlotte, je voulais aller chez le coiffeur, mais j’avais complètement oublié qu’il n’allait JAMAIS réussir à ne couper que les 2 cm que je veux faire égaliser, changé d’avis, j’y vais plus en fait.)

Des chorégraphies de ouf! Non, vraiment, il y a eu du ballet, des danses modernes, des… enfin, elles ont bien bougé pour nous quoi.

Et le public, un public simplement excellent, avec son rire franc, ses applaudissements rythmés, ses victimes bien faciles du 1er rang, sa présence, son charisme. Parfait !

Une standing ovation à la fin du spectacle et plusieurs rappels (oui, un peu longue à venir la standing ovation, on était un super public, hein, c’est évident, juste pas le plus rapide de tous les publics).

Enfin voilà, merci mesdames, on a bien ri, et c’est le début du bonheur je crois !

 

Pour retrouver ou découvrir les humoristes de cette soirée Carte Blanche à Shirley Souagnon

Laisser un commentaire