Proposer un article

La couleur des thés … et conseils de dégustation

Écrit par le 23/02/2012 et modifié le 26/02/2012 - Cultivée - 2 commentaires »

Après les généralités autour du thé, voici conconcrètement les différences entre un thé vert et un thé noir …
comment les déguster …
et pour finir, des thés connus ou ayant une particularité …

Le thé vert est un thé jeune et non oxydé.
En chine, les feuilles sont chauffées dans des bassines de cuivre posées sur le feu, tandis qu’au japon, les feuilles sont chauffées par la vapeur d’eau, seulement une minute, puis roulées et séchées.

Dégustation :
Dans une eau entre 70° et 80°,  2 à 3 minutes d’infusion

—————————–

Le thé jaune est un thé rare et très raffiné. Originaire de Chine, il est constitué uniquement de bourgeons et a subit une légère fermatation.

Dégustation :
Dans une eau entre 50° et 70°,  2 à 3 minutes d’infusion.
En effet, plus la qualité du thé est élévée, moins l’eau doit être chaude.

—————————–

Le thé blanc, issu de Chine, est un thé délicat, peu fort.
L’oxydation du thé est légère, et seulement en surface. On laisse flétrir les feuilles, puis elles sont ensuite séchées.

Dégustation :
Dans une eau entre 50° et 70°, 2 à 3 minutes d’infusion

—————————–

Le thé Oolong (ou Wulong) provient soit de Chine, soit de Taiwan (Formose),
mais également, en moindre quantité, d’ Inde. (Darjeeling)
De couleur bleu-vert, il s’agit d’un thé dont la fermentation se situe entre le thé vert et le thé noir.

Dégustation :
Rincer quelques secondes les feuilles sous l’eau avant de faire infuser.
Dans une eau à 95°, 4 à 7 minutes d’infusion

——————————

Le thé rouge est en réalité le thé noir que nous connaissons en occident, dont l’oxydation atteind 70% et plus.
Originaire de Chine, il est également produit en inde, mais avec un procédé simplifié et plus industrialisé.

A ne pas confondre avec les infusions rouges, de type Rooibos (    ) ou Bissap ( afrique : fleur d’hibiscus)

Dégustation :
Dans une eau à 95°, de 30 secondes à 5 minutes d’infusion.
les Britanniques le consomment traditionnellement avec un peu de lait et de sucre.

—————————–

Le thé noir, de Chine.
Se trouve rarement en Occident, il s’agit d’un thé post-fermenté.
C’est un thé, qui comme nos vins, se bonifie avec le temps.
Il y a deux méthodes de production :
– le thé “cru” : les feuilles de thé sont torrefiées, compressées, puis conservées pendant des années. Thé millésimé.
– le thé “cuit” : méthode moins traditionnelle, où les feuilles sont torréfiées puis maintenues dans une atmosphère humide pour une fermentation rapide.

Dégustation :
Dans une eau à 95°, de 30 secondes à 5 minutes d’infusion.

—————————–

Les thé parfumés :

Les thés peuvent être parfumés avec des pétales de fleurs (jasmin, rose), des essences aromatiques,  des épices, des feuilles (menthe ) …

Le plus connu est le Earl grey, un thé noir, parfumé à l’essence de bergamote.

—————————–

 

Quelques thé célébres :

– Dardeling : région d’Inde réputée pour son thé Oolong.
– Ceylan : thé noir du Sri Lanka
– GunPowder : thé vert de Chine. Conditionné en boulette dure. De moindre qualité, souvent fortement aromatisé, notemment à la menthe, au Magreb.
– Lapsang souchong : Thé noir de Chuen (province de Fujian). Le thé est fumé du bois d’épicéa ou de cyprès.
– Earl Grey : thé noir, parfumé à l’essence de bergamote.
Japon :
– Genmaicha : thé vert japonais, avec des grains de riz soufflés grillés.
– Kukicha : thé vert japonais composé des tiges des feuilles de thé.
– Macha : poudre de thé japonais supérieur
– Gyokuro Asahi : thé vert japonais, de très grande qualité. Surnommée “perle de rosée”

Thé russe :
Assemblage savant de thé de Chine, parfois aromatisé (souvent aux agrumes), qui donnent un gout charpenté, corsé, légère note fumée.
Le thé fut importé en Russie à partir de 1689, suite à un cadeau de l’empereur de Chine au Tsar de Russie qui raffola de ce breuvage.

Il n’est pas toujours facile de trouver des thés de qualité, qu’ils soient ou non rares.
Voici une petite selection de sites Internet où trouver ces petites merveilles :

Le moulin à thé (très large choix, thés rares comme le thé jaune, grande qualité.)
Kusmi Tea (thés russes parfumés)
Le palais des thés (grande varieté de thés, plusieurs points de vente en France)

Neigeline Bunet

Quelque chose à ajouter ?

  1. Marie-Aube - 26 février 2012 à 17 h 32 min

    Idem, super d’apprendre tout ça! ^^

  2. Neva - 24 février 2012 à 20 h 20 min

    J’adore le thé, mais je n’en savais pas autant dessus. Merci de m’avoir fait apprendre des choses !

Laisser un commentaire